Grosse cha­leur dans les cais­sons

ÉLI­MI­NER DES TOXINES ET MIN­CIR, TOUT ÇA SANS AU­CUN EF­FORT. LES RAYONS IN­FRA­ROUGES LONGS SE­RAIENT-ILS LE NOU­VEAU GADGET DE L’UL­TRA-FORME ? PAS SI SÛR…

Votre Beaute - - DOSSIER - Par Char­lène Fa­vry

gGym mé­ta­bo­lique pas­sive, Iya­shi Dôme, sau­na ja­po­nais, sau­na à in­fra­rouge… Des noms pro­met­teurs pour tous ces cais­sons fu­tu­ristes, dé­bar­qués il y a en­vi­ron dix ans et qui font chaque an­née plus d’adeptes. Mais à part faire trans­pi­rer, qu’ont-ils de plus que le tra­di­tion­nel sau­na scan­di­nave ou le bon vieux ham­mam orien­tal ?

SE DÉ­POL­LUER EN SO­LO

Le rayon­ne­ment in­fra­rouge long (IRL) est na­tu­rel­le­ment émis par le so­leil et trans­for­mé en cha­leur par les êtres vi­vants à sang chaud. Il ne chauffe pas l’air am­biant. Ain­si, à – 20 °C par temps en­so­leillé, on res­sent mal­gré tout la cha­leur du so­leil. C’est le prin­cipe re­pro­duit en cais­son. Les IRL aug­mentent la tem­pé­ra­ture cor­po­relle et pro­voquent une su­da­tion in­tense. « Les Ja­po­nais ont choi­si une lon­gueur d’onde pré­cise pour l’Iya­shi Dôme, uti­li­sé en mi­lieu hos­pi­ta­lier : se­lon eux, en ac­cé­lé­rant le mé­ta­bo­lisme, il aide à éli­mi­ner plus vite toxines et mé­taux lourds qui pol­luent l’or­ga­nisme », ex­plique Sté­phane Jaulin, du centre de soins L’Appartement 2171, un des pre­miers en France à avoir im­por­té cette ma­chine. À rai­son d’une séance par se­maine, on ai­de­rait le corps à s’au­to­net­toyer tout en sti­mu­lant les sys­tèmes hor­mo­nal et im­mu­ni­taire. Ce qu’en pense VB. Pour nombre de spé­cia­listes, le corps a en lui toutes les res­sources né­ces­saires, alors pour­quoi le faire dans un cais­son ? Peut-être parce que notre rythme et notre hy­giène de vie l’em­pêchent de bien faire son job… Ces ma­chines qui font trans­pi­rer et « forcent » les mé­ca­nismes de la détox se pré­sentent alors comme un coup de pouce in­té­res­sant.

DE LA GYM SANS SE MUS­CLER ?

Dans ces fa­meux cais­sons, on se dé­les­te­rait de 500 ca­lo­ries à chaque séance de trente mi­nutes. Du ja­mais vu ! D’où la ten­ta­tion de les as­si­mi­ler à des ou­tils min­ceur mi­racles et de leur faire por­ter des noms at­trac­tifs, tels que Gym mé­ta­bo­lique pas­sive2 (GMP) ou en­core Gym des pa­res­seuses. La nou­veau­té ? Ils sont en po­si­tion ver­ti­cale. « Trans­pi­ra­tion et éli­mi­na­tion des ca­lo­ries ne sont pas for­cé­ment ac­com­pa­gnées d’une perte de poids. De même que le sport ne fait pas au­to­ma­ti­que­ment mai­grir », rap­pelle Sté­phane Jaulin. En clair, vu qu’on ne sol­li­cite ni les muscles ni le coeur, le bé­né­fice pour la to­ni­ci­té et l’amin­cis­se­ment du corps à long terme est qua­si nul. Pour­tant, les IRL pourraient bien­tôt ar­ri­ver dans les salles de fit­ness, comme aux États-Unis – la der­nière ten­dance dans les stu­dios de hot yo­ga. À Pa­ris, le studio Bi­kram Yo­ga Rive Gauche3 pro­pose dé­jà des séances de GMP. On va en­core plus loin avec la Ther­mo Trai­ning Room®. Une ca­bine où l’on pra­tique le sport de son choix, sous une cha­leur in­fra­rouge à 37 °C. Elle est uti­li­sée par les ath­lètes de haut ni­veau et a été mise en place à l’In­sep4. Cette struc­ture per­met­trait en ef­fet d’aug­men­ter les per­for­mances. Ce qu’en pense VB. On croit en l’ef­fi­ca­ci­té des Ther­mo Trai­ning Rooms qui dé­cuplent la force et ac­croissent la dé­pense éner­gé­tique. Les cais­sons, eux, ne peuvent consti­tuer ni une gym ni même une mé­thode d’amai­gris­se­ment. 1. 217, rue Saint-Ho­no­ré, Pa­ris 1er, lap­par­te­ment217.com.

2. GMP Ver­ti : 25 € les 30 min. Dans 250 centres en France, in­fos au 01 39 93 86 11.

3. bi­kram­ri­ve­gauche.com.

4. Ins­ti­tut na­tio­nal du sport, de l’ex­per­tise et de la per­for­mance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.