“DES BRA­CE­LETS QUI AIDENT À SE RÉ­VEILLER TOU­JOURS EN FORME ”

Voyages d'Affaires - - TECHNOLOGIES -

Par­mi les cen­taines de mil­liers d’ap­pli­ca­tions, il nous est ap­pa­ru im­por­tant de créer un la­bel, mHealth Qua­li­ty, qui ana­lyse ces applis se­lon plu­sieurs cri­tères : la per­ti­nence mé­di­cale, le cadre ju­ri­dique et ré­gle­men­taire, mais aus­si leur éthique. Par exemple, si elles ne sont pas des­ti­nées à as­pi­rer le car­net d’adresses Lin­kedIn ou si elles sont liées étroi­te­ment à une marque de mé­di­ca­ment et em­pêche de pas­ser à une autre sous peine de perdre des an­nées d’his­to­rique. Par­mi celles que je conseille­rais dans le cadre des dé­pla­ce­ments pro­fes­sion­nels, je com­men­ce­rais par le Vi­dal du voya­geur, du cé­lèbre ou­vrage mé­di­cal, et aus­si MesVac­cins. Très bien conçu sur le plan mé­di­cal, ce car­net vac­ci­nal vir­tuel per­met de gé­rer de ma­nière sé­cu­ri­sée le plan­ning des vac­ci­na­tions et de pré­ve­nir des rap­pels né­ces­saires, alors que gé­né­ra­le­ment les voya­geurs s’en sou­cient trois se­maines avant le dé­part. On voit éga­le­ment ap­pa­raître des ob­jets pour amé­lio­rer la qua­li­té du som­meil comme le ban­deau connec­té Dreem ou le bra­ce­let Bit. Per­son­nel­le­ment, j’ai un peu de mal à dor­mir avec, mais j’ai des amis qui ne peuvent pas s’en pas­ser, car il per­met de se ré­veiller tou­jours en forme. En cap­tant l’agi­ta­tion qui ac­com­pagne le mo­ment où le som­meil de­vient su­per­f­ciel, il ré­veille au bon mo­ment, pas en plein som­meil pa­ra­doxal. Du fait de sa ca­pa­ci­té à re­ca­ler les voya­geurs, je ne se­rais pas sur­pris de voir un jour une com­pa­gnie aé­rienne pro­po­ser ce type de so­lu­tion à ses pas­sa­gers de classe af­faires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.