Pre­nez de la hau­teur

C’est le propre des mé­tro­poles asia­tiques que de ré­vé­ler tout leur charme lorsque les lu­mières de la ville les illu­minent. C’est en­core plus vrai à Bang­kok et sa myriade de rooftops li­fe­style per­chés au mi­lieu des gratte-ciel.

Voyages d'Affaires - - DESTINATION AFFAIRES -

ang­kok a beau être étouf­fante, chao­tique, érein­tante, elle n’en pos­sède pas moins un atout dont bien peu de ca­pi­tales peuvent se tar­guer, en tout cas à ce point d’ex­cel­lence : les rooftops. Les bars, res­tau­rants et lounges “d’al­ti­tude” sont de­ve­nus l’apa­nage de cette mé­tro­pole brû­lante et bruyante. Au point qu’il est bien diff­cile de re­cen­ser le nombre exact de ces toits-ter­rasses où re­lâ­cher la ten­sion de la jour­née et prendre le frais le soir ve­nu.Par­mi les plus pri­sés, le Red Sky Bar cou­ron­nant l’hô­tel Cen­ta­ra a fait ses preuves de­puis fort long­temps, mais conti­nue d’im­pres­sion­ner. La rai­son ? Sa si­tua­tion fran­che­ment spec­ta­cu­laire, au 55 étage. Pas de haut-vent, pas d’en­trave, seul le sen­ti­ment ab­so­lu de do­mi­ner la ville et qui sai­sit le vi­si­teur à bras le corps. L’ivresse des som­mets en quelque sorte et qui se pour­suit, ins­tal­lé dans de pro­fonds ca­na­pés, en se dé­lec­tant de cock­tails co­lo­rés de­vant l’im­mense arche en LED dont les teintes évo­luent au fl de la soi­rée. L’en­droit, très li­fe­style, se prête aus­si à des dî­ners et des ren­dez-vous d’af­faires plus for­mels.

Même chose à l’hô­tel Ba­nyan Tree, qui offre deux somp­tueuses ter­rasses à ciel ou­vert – chose rare, même à Bang­kok –, deux lieux en­core plus ver­ti­gi­neux, puis­qu’au 62 étage, avec vue pla­nante

Bsur la jungle de bé­ton scin­tillante. De­puis le res­tau­rant Ver­ti­go et le Moon Bar, on firte avec la sen­sa­tion gri­sante d’avoir at­ter­ri sur l’hé­li­port, fa­çon James Bond. Ré­ser­ver une table le long des pan­neaux de verre est es­sen­tiel si l’on veut prof­ter de la vue d’un cô­té sur les méandres du Chao Praya, et de l’autre, presque à la frô­ler, sur la toute nou­velle tour Pixel.

En face, pres­qu’en voi­sin, le Sof­tel So pro­pose une autre belle op­tion avec le Hi- So, à l’at­mo­sphère ra­di­ca­le­ment dif­fé­rente, plus in­ti­miste. Si­tué à la li­sière du parc Lum­pi­ni, ce bar sur­plombe ses fron­dai­sons avec, au loin, la sky­line illu­mi­née. Une par­tie de la ter­rasse est cou­verte, tan­dis qu’à l’étage su­pé­rieur, la zone VIP du res­tau­rant So So­cie­ty pré­serve la dis­cré­tion des ren­dez-vous d’af­faires. Le ser­vice est im­pec­cable, les cock­tails d’une dé­li­cieuse ori­gi­na­li­té. Ce­la confère à l’en­semble un sen­ti­ment d’ex­clu­si­vi­té que l’on re­trouve aus­si, en mi­nia­ture, à l’hô­tel Muse qui do­mine la longue ligne droite d’une rue en­cais­sée entre les gratte-ciel, évo­quant New York et la 5 Ave­nue. On re­garde les LONG TABLE pis­cines et les courts de tennis po­sés sur les toits en­vi­ron­nants, on se dé­lecte d’un people wat­ching en contre-plon­gée dans un cadre feu­tré et se­lect.

DÉ­CI­BELS ET RYTHME DU FLEUVE

Pour une am­biance plus fes­tive, pri­sée par la jeu­nesse do­rée de Bang­kok qui vient pour voir et être vue, di­rec­tion la Long Table, dé­jà un clas­sique du genre. Là, on dîne à une im­mense table bor­dée de ca­na­pés. Seul bé­mol du lieu : il faut s’en ex­tir­per pour ad­mi­rer la vue de­puis une ter­rasse certes plai­sante, mais lar­ge­ment sous-ex­ploi­tée. Voi­là sans doute pour­quoi le Cloud 47, l’une des toutes der­nières adresses en ville, fait ac­tuel­le­ment re­cette. Les dé­ci­bels sont haut per­chés et l’on se grise de rythmes au­tant que de gin to­nics sur une vaste ter­rasse sa­tu­rée de sièges moel­leux, ce qui en fait l’adresse des af­ter si­gna­tures de contrats. Plus sage, mais pas moins sé­dui­sant, le Th­ree- Six­ty de l’hô­tel Hil­ton Mille­nium est un bar sus­pen­du au-des­sus du Chao Praya. On l’aime. Parce que c’est beau, un feuve, la nuit.

On re­garde les pis­cines et les courts de tennis po­sés sur les toits en­vi­ron­nants, on se dé­lecte d’un people wat­ching dans un cadre se­lect.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.