“LES GENS D’ICI ONT LA CHUTZ­PAH, CETTE ES­PÈCE DE FRANC-PAR­LER QUI REND TOUT SI NA­TU­REL.”

Voyages d'Affaires - - DESTINATION AFFAIRES - Se­cret­gar­dens­tours.com

Je suis ar­ri­vée en Is­raël par amour. Je fai­sais du bé­né­vo­lat dans un or­phe­li­nat né­pa­lais quand j’ai ren­con­tré en Inde mon amou­reux is­raé­lien. J’ai tout lâ­ché pour le re­joindre. C’était il y a cinq ans dé­jà. Je ne par­lais pas un mot d’hé­breu, ne connais­sais rien à la culture is­raé­lienne, mais j’ai vite ap­pris. Comme j’avais fait des études de langues et de tou­risme en France, j’ai dé­cro­ché un job dans une agence de voyages. Mais je me suis vite ren­du compte que le tou­risme en Is­raël avait du mal à sor­tir des sen­tiers bat­tus. On pro­po­sait tou­jours les mêmes cir­cuits, et pour des groupes trop nom­breux. Alors, avec mon amie et col­lègue Ju­dith, une Ita­lienne, nous avons dé­ci­dé de lan­cer notre propre agence, Se­cret Gardens Tours, il y a un an. Le concept : dé­pous­sié­rer le tou­risme en Is­raël, faire dé­cou­vrir les mul­tiples vi­sages et cultures de ce beau pays. Nous concoc­tons des pro­grammes à la carte, sou­vent à thèmes, tou­jours haut de gamme. Nous ci­blons des hô­tels d’ex­cel­lence, des ac­ti­vi­tés ori­gi­nales, des sites ex­cep­tion­nels ou in­soup­çon­nés, et pro­po­sons à nos clients d’al­ler à la ren­contre des gens. Voya­ger sans ren­con­trer per­sonne, c’est une ab­sur­di­té. Sur­tout ici, où les re­la­tions hu­maines sont si fa­ciles, les gens si ou­verts et sym­pa­thiques. Ils ont la chutz­pah, cette es­pèce de franc-par­ler qui rend tout si na­tu­rel. C’est un des as­pects que j’aime le plus de mon pays d’adop­tion ! L’adresse qu’elle aime : le ca­fé Roth­schild 12, sur la cé­lèbre ave­nue Roth­schild.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.