CHAR À VOILE Conduite spor­tive au fil de l’eau

Voyages d'Affaires - - CHRONIQUE -

Point be­soin d’être té­mé­raire pour ex­pé­ri­men­ter le char à voile. Une fois en­fi­lés la com­bi­nai­son et le casque four­nis par le club, une de­mi-heure suf­fit pour ac­qué­rir l’es­sen­tiel des ma­noeuvres. Il ne reste plus qu’à par­tir à l’aven­ture, pru­dem­ment quand même. Les chars d’ini­tia­tion ne dé­passent guère les 45 km/ h, mais l’im­pres­sion de vi­tesse est dé­mul­ti­pliée par la po­si­tion de pi­lo­tage se­mi-al­lon­gée. “C’est une fa­çon lu­dique de dé­cou­vrir les en­vi­rons, re­marque Ga­briel Valat, res­pon­sable du centre nau­tique et cham­pion d’Eu­rope de char à voile. Par vent fa­vo­rable, on peut re­joindre Berck, à neuf ki­lo­mètres. Pour les team buil­dings, nous or­ga­ni­sons des concours de vi­tesse avec me­sure au ra­dar.” Si le vent manque, le centre pro­pose une ky­rielle d’ac­ti­vi­tés pour dé­cou­vrir la baie de la Canche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.