Air France-KLM, Del­ta et Vir­gin : trio do­mi­nant sur l’At­lan­tique Nord

L’en­trée au ca­pi­tal d’Air France-KLM de Del­ta et Chi­na Eas­tern ain­si que la prise de par­ti­ci­pa­tion de 31 % du trans­por­teur fran­co-néer­lan­dais dans Vir­gin At­lan­tic dé­montrent les am­bi­tions du groupe face à la concur­rence.

Voyages d'Affaires - - ACTUALITÉS -

Air France-KLM élève le ni­veau de ses al­liances stra­té­giques en nouant de vrais liens ca­pi­ta­lis­tiques avec Del­ta Air Lines et Chi­na Eas­tern. Dé­jà par­te­naires du groupe aé­rien fran­co-néer­lan­dais à tra­vers des joint ven­tures, l’une et l’autre de ces compagnies vont ac­qué­rir 10 % du ca­pi­tal d’Air France-KLM dans le cadre d’une aug­men­ta­tion de ca­pi­tal ré­ser­vée de 751 mil­lions d’eu­ros. Une somme qui va per­mettre au groupe fran­co-néer­lan­dais d’af­fi­ner son bi­lan, mais aus­si et sur­tout de fi­nan­cer l’ac­qui­si­tion de 39 % des parts de Vir­gin At­lan­tic, com­pa­gnie bri­tan­nique qui des­sert 11 des­ti­na­tions vers les États-Unis, huit dans les Ca­raïbes et qui ex­ploite éga­le­ment quelques lignes à destination de l’Afrique avec La­gos et Jo­han­nes­bourg ain­si qu’en Asie. Mais sur­tout, l’ac­tion­naire prin­ci­pal et le par­te­naire sur les lignes Eu­ro­peE­tats-Unis de Vir­gin n’est autre que... Del­ta. Ce qui en­gen­dre­ra une re­fonte glo­bale des par­te­na­riats com­mer­ciaux, ame­nés à être re­grou­pés en une seule et même joint ven­ture, éta­blie pour une du­rée de 15 ans.

Pour les voya­geurs d’af­faires, une fois ef­fec­tive la mise en place de cette co-en­tre­prise, pro­ba­ble­ment dé­but 2018, ce­la se tra­dui­ra par une vraie nou­veau­té avec une offre de vols de­puis Londres Hea­throw où Vir­gin At­lan­tic est le deuxième ac­teur après Bri­tish Air­ways pour la des­serte de l’Amé­rique du Nord. Jean Marc Ja­naillac, pré­sident d’Air France-KLM, in­di­quait en juillet, lors de l’an­nonce de ce rap­pro­che­ment, que “l’al­liance avec Del­ta et Vir­gin At­lan­tic en fait le pre­mier groupe entre l’Eu­rope et les États-Unis.” Au to­tal, le ré­seau pour­ra s’ap­puyer sur la puissance de douze hubs – Am­ster­dam, Londres Hea­throw et Pa­ris-CDG d’un cô­té ; At­lan­ta, Bos­ton, Cin­cin­na­ti, De­troit, Min­nea­po­lis- St Paul, New York-JFK, Los An­geles, Salt Lake City et Seat­tle de l’autre – et re­pré­sen­te­ra 27 % de parts de mar­ché sur les liai­sons Eu­rope-Amé­rique du Nord, contre res­pec­ti­ve­ment 24 % et 22 % pour les deux autres al­liances, Ame­ri­can Air­lines etIAG (Bri­tish Air­ways, Ibe­ria et Aer Lin­gus) ain­si que Uni­ted Air­lines et le groupe Luf­than­sa.

Air France-KLM se po­si­tionne ain­si comme le pi­lier eu­ro­péen du pre­mier ré­seau mon­dial de compagnies aé­riennes. Car ces al­liances ren­dues plus so­lides concernent aus­si l’Asie. Avec le ren­for­ce­ment de ses liens avec Chi­na Eas­tern, ba­sée à Shan­ghai, Air France-KLM pé­ren­nise sa place de pre­mier trans­por­teur sur les liai­sons Eu­rope-Chine, sé­cu­ri­sant par là même, et sur le long terme, la des­serte d’une destination d’af­faires clé et porte d’en­trée vers toute la Chine.

Cette évo­lu­tion marque une nou­velle étape dans la conso­li­da­tion en cours du monde aé­rien. “L’in­dus­trie est en­core peu conso­li­dée, ce qui la fra­gi­lise et la rend sen­sible aux cycles éco­no­miques, re­mar­quait Fré­dé­ric Ga­gey, di­rec­teur fi­nan­cier d’Air France-KLM, tou­jours lors de cette an­nonce. Nous sou­hai­tons être en tête de ce mou­ve­ment de conso­li­da­tion.” De son cô­té Pe­ter El­bers, PDG de KLM, sou­li­gnait que “cette coa­li­tion n’est d’ailleurs pas fer­mée et pour­rait s’étendre d’autres par­te­na­riats.” Ae­ro­mexi­co et la com­pa­gnie in­dienne Jet Air­ways sont les noms évo­qués pour ve­nir un jour la ren­for­cer.

Air France-KLM ren­force sa pré­sence sur l’axe Eu­rope-At­lan­tique Nord, no­tam­ment au dé­part de Londres avec l’ac­qui­si­tion de 31% du ca­pi­tal de la com­pa­gnie Vir­gin At­lan­tic, pré­sente dans 11 villes amé­ri­caines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.