Ac­corHo­tels as­sume son sta­tut glo­bal à Mon­tréal

Voyages d'Affaires - - FERROVIAIRE -

La sep­tième édi­tion du Glo­bal Mee­ting Ex­change était or­ga­ni­sée en mars der­nier à Mon­tréal, au sein du Fair­mont Queen Eli­za­beth. L’évé­ne­ment an­nuel d’Ac­corHo­tels a per­mis au groupe fran­çais d’af­cher ses am­bi­tions sur le mar­ché nord-amé­ri­cain, quelques mois après le ra­chat hau­te­ment stra­té­gique de Fair­mont Rafes. L’hô­te­lier en a prof­té pour dé­voi­ler sa feuille de route sur les seg­ments luxe et haut de gamme. “Avant l’ac­qui­si­tion de Fair­mont & Raffes, les éta­blis­se­ments luxe re­pré­sen­taient seule­ment 10 % des pro­prié­tés

du groupe, rap­pelle Ch­ris Ca­hill, Pdg des marques luxe du groupe. Ac­corHo­tels est main­te­nant dans une tout autre si­tua­tion, en deuxième place der­rière Mar­riott en ce qui concerne l’hô­tel­le­rie de luxe.”

Ch­ris Ca­hill en a prof­té pour fxer le cap : à l’ho­ri­zon 2021, les en­seignes haut de gamme – Rafes, Fair­mont, Sof­tel, MGal­le­ry, Pull­man, Swis­sô­tel et Grand Mer­cure – de­vraient to­ta­li­ser 647 éta­blis­se­ments, contre 493 en 2018. Si plu­sieurs ou­ver­tures concernent le mar­ché nord-amé­ri­cain, no­tam­ment les Fair­mont d’Aus­tin et de Los An­geles ou en­core le Sof­tel Mexi­co Ci­ty Re­for­ma, la stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment se fo­ca­lise sur les mar­chés à plus forte crois­sance, l’Asie, l’Afrique et le Moyen- Orient. Quant à Orient Ex­press, l’ex­ploi­ta­tion de la pres­ti­gieuse enseigne de­meure en­core as­sez foue. Les pre­miers pro­jets de­vraient pour­tant se pré­ci­ser pro­chai­ne­ment, a prio­ri dès le deuxième tri­mestre 2018.

Fair­mont Aus­tin

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.