Ac­cueil mi­ti­gé pour Uber dans les des­ti­na­tions af­faires

Voyages d'Affaires - - ACTUALITÉS | FERROVIAIRE - À l’image d’Airbnb dans l’hé­ber­ge­ment, Uber ne fait pas l’una­ni­mi­té dans les grandes des­ti­na­tions af­faires. Ain­si, en août der­nier, la ville de New York a dé­ci­dé de ge­ler le nombre de li­cences ac­cor­dées aux vé­hi­cules de tou­risme avec chauf­feurs ( VTC) ; e

À l’image d’Airbnb dans l’hé­ber­ge­ment, Uber ne fait pas l’una­ni­mi­té dans les grandes des­ti­na­tions af­faires. Ain­si, en août der­nier, la ville de New York a dé­ci­dé de ge­ler le nombre de li­cences ac­cor­dées aux vé­hi­cules de tou­risme avec chauf­feurs ( VTC) ; et ce­la pen­dant un an. Les au­to­ri­tés new-yor­kaises en­tendent prendre le temps d’étu­dier – et, si be­soin, d’en­ca­drer – ce mar­ché en plein es­sor tout en ga­ran­tis­sant un re­ve­nu mi­ni­mum aux conduc­teurs dé­jà en ac­ti­vi­té. À Londres, c’est une li­cence tem­po­raire de 15 mois qui a été ac­cor­dée à la pla­te­forme VTC au dé­but de l’été. Une pé­riode pro­ba­toire des­ti­née à prou­ver qu’elle peut res­pec­ter les normes de sé­cu­ri­té re­quises par les au­to­ri­tés lon­do­niennes.

Au Ja­pon, l’ac­cueil du géant amé­ri­cain est éga­le­ment mi­ti­gé. Confron­té à une lé­gis­la­tion stricte, Uber a fi­na­le­ment réus­si à s’im­plan­ter sur ce mar­ché stra­té­gique en fai­sant quelques conces­sions. Un ac­cord conclu avec Fu­ji Taxi à Na­goya per­met aux voya­geurs d’af­faires de ré­ser­ver via l’ap­pli­ca­tion, mais c’est bien à bord d’un taxi “clas­sique” qu’ils ef­fec­tue­ront leur tra­jet, et non d’un vé­hi­cule Uber.

Pour l’heure, la France semble of­frir un ac­cueil plus ou­vert au géant amé­ri­cain. À Nice, Uber a même conclu un ac­cord avec la com­pa­gnie de trans­ports pu­blics : chaque soir, après le pas­sage du der­nier bus, les vé­hi­cules Uber prennent le re­lai sur la base d’un ta­rif de six eu­ros. Les abon­nées de “Lignes d’Azur” se­ront dé­po­sés le long d’un tra­jet type, et non à leur do­mi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.