TRAIL RUN­NING, À LA RE­CHERCHE DE LA CHAUS­SURE IDÉALE

LES MEILLEURES CHAUS­SURES 2017

Wider - - TEST TRAIL -

Plus de 50 paires tes­tées par une équipe mo­ti­vée, cu­rieuse et ri­gou­reuse, sur des ter­rains va­riés, à des al­lures dif­fé­rentes, par tous les temps. Toutes les in­fos pour trou­ver chaus­sure à son pied… et à son ter­rain de jeu !

Le trail est de plus en plus po­pu­laire. Sur tous les ter­rains ou presque, sur toutes les dis­tances, les cou­reurs veulent cou­rir à l’aise et ef­fi­ca­ce­ment. Pour ce­la, l’équi­pe­ment évo­lue. Toujours plus lé­ger sou­vent, toujours plus « poin­tu » . Bien en­ten­du, la chaus­sure, pour le trail, reste l’élé­ment le plus im­por­tant d’une pa­no­plie spé­ci­fique. Et c’est bien sûr la re­cherche d’une chaus­sure adap­tée à son pied, confor­table, dy­na­mique, ac­cro­cheuse, pro­tec­trice et ef­fi­cace qui, dans son choix d’équi­pe­ment, res­te­ra le plus pro­blé­ma­tique pour le trai­leur, quel que soit son ni­veau. Nous avons vou­lu ici vous fa­ci­li­ter cette re­cherche, même si bien sûr la sen­sa­tion de cha­cun, le res­sen­ti in­di­vi­duel ne pour­ra ja­mais être oc­cul­té par un simple guide d’achat, fut- il conçu à base de tests ri­gou­reux. Néan­moins, notre test ter­rain se veut une mine de conseils pra­tiques et la somme de nos ana­lyses is­sues de tests individuels et col­lec­tifs, ef­fec­tués sur des ter­rains va­riés et en « condi­tions réelles » . Pour la 4e an­née, nous avons donc chaus­sé les dif­fé­rents mo­dèles de cette nou­velle sai­son, sur les sen­tiers, les chemins et même sur la route, pour en vé­ri­fier les dif­fé­rentes qua­li­tés et ca­rac­té­ris­tiques. La chaus­sure idéale n’existe pas. Pas pour tous les ter­rains, pour tous les ga­ba­rits, pour toutes les dis­tances et les usages. Mais nous avons en­core dé­cou­vert des pro­duits in­té­res­sants et tout à fait adap­tés se­lon votre ga­ba­rit, vos dis­tances de pré­di­lec­tion, votre ter­rain de jeu. C’est fi­na­le­ment ces spé­ci­fi­ci­tés, les qua­li­tés et les fai­blesses de chaque modèle, pour un usage et une si­tua­tion don­née, que nous avons vou­lu dé­ter­mi­ner par nos tests ter­rains. Bien en­ten­du, ces tests res­tent une somme de res­sen­ti per­son­nel et pour chaque cou­reur, chaque fou­lée, il pour­ra être dif­fé­rent. Ces tests, mal­gré toute l’éner­gie et toute la ri­gueur que nous leur avons don­nées, res­tent re­la­tifs dans leurs conclu­sions. Ce­pen­dant, c’est aus­si le sé­rieux, les ré­fé­rences, l’ex­pé­rience et les pro­fils dif­fé­rents de nos tes­teurs, que nous n’avons pas choi­sis au ha­sard, mais parce que nous connais­sons leur sé­rieux et leur sens de l’ana­lyse, qui ga­ran­tissent à nos tests d’être de très bons conseils. Alors pour peut- être trou­ver chaus­sure à vos pieds pour vous em­me­ner sur vos ob­jec­tifs de cette sai­son, sui­vez- nous !

VINCENT GAU­DIN

Spé­cia­liste re­con­nu dans le mi­lieu du trek­king, sur le­quel il gère un site spé­cia­li­sé et dif­fé­rents pro­jets depuis des an­nées, Vincent a dé­cou­vert il y a quatre ans que l’on pou­vait aus­si dé­cou­vrir les chemins sur un mode un peu plus ra­pide, en cou­rant ! À par­tir de là, une nou­velle pas­sion pour les grands dé­fis du trail run­ning est né. Vincent s’est même dé­cou­vert un cer­tain ta­lent, qui lui per­met au­jourd’hui d’en­chaî­ner les ul­tra- trails sur un rythme im­pres­sion­nant. Avec son re­gard af­fû­té sur les pro­duits out­door et son vé­cu de pra­ti­quant, il a pu jau­ger des qua­li­tés des dif­fé­rents mo­dèles testés : leur ac­croche, leur ré­ac­ti­vi­té, mais aus­si ce que l’on peut es­pé­rer de leur du­rée d’uti­li­sa­tion. > Vincent en chiffre : 1.80 m, 77 ki­los, 44 ans > Dé­but en trail : 2012

> Vincent en trail : Ce qui me fai­sait rê­ver, moi le ran­don­neur, c’était avant tout les grandes épreuves en mon­tagne et dans des mi­lieux na­tu­rels sau­vages. Je me suis donc vite tour­né vers les ul­tras, en al­lon­geant les dis­tances. J’ai ain­si cou­ru l’Ul­tra Mi­tic, la Maxi- Race, mais aus­si la CCC, le TDS et l’UTMB. Cette an­née, après la Trans­gran­ca­na­ria, je vais en­chaî­ner sur l’Ul­tra Fjord en Pa­ta­go­nie, un bon chal­lenge. Je ne suis pas un cou­reur très ra­pide, mais mon pas­sé de trek­keur m’a don­né une bonne en­du­rance.

BAR­BA­RA DE­LIÈRE

Bar­ba­ra fait par­tie de notre équipe de tes­teurs depuis le dé­but. Cette an­née en­core, elle a pu chaus­ser un bon nombre de mo­dèles fé­mi­nins. Elle fut ven­deuse dans des ma­ga­sins spé­cia­li­sés out­door, de­meure ba­rou­deuse, ac­com­pa­gna­trice en mon­tagne et aus­si trai­leuse de très bon ni­veau, elle sait ana­ly­ser ses sen­sa­tions et dé­cryp­ter les qua­li­tés d’une chaus­sure. > Bar­ba­ra en chiffres : 1m62, 50 ki­los, 39 ans > Dé­but en trail : 2010 > Bar­ba­ra en trail : Ado­les­cente, je n’ai­mais pas cou­rir. Au cross de l’école, même si j’avais des ca­pa­ci­tés, je fai­sais ex­près de fi­nir der­nière. Par réaction, peu après, je me suis lan­cée dans la course à pied pour me prou­ver que je pou­vais réus­sir en par­tant de peu et aus­si pour ca­na­li­ser un grand be­soin d’éva­sion… Étu­diante, j’ai pra­ti­qué la course d’orien­ta­tion, dans la Drôme et l’Isère, un ré­gal ! Après mes études, j’ai com­bi­né des ac­ti­vi­tés out­door, course d’orien­ta­tion, ski de fond, es­ca­lade, à de nom­breux voyages, sou­vent en iti­né­rance. C’est en Grande- Bre­tagne et en Nou­velle- Zé­lande que j’ai vrai­ment com­men­cé le trail, à tra­vers le « Fell run­ning » . En­suite, le déclic se pro­duit à ma pre­mière longue course, la Sain­téLyon, un bon temps et ce sen­ti­ment com­mun à tous les cou­reurs de longues dis­tances d’avoir dé­pas­sé mes li­mites. Une émo­tion que je re­trou­vais dé­jà dans mes voyages au long cours. Le trail se ré­vé­lait être un moyen de vivre une aven­ture de ma­nière plus conven­tion­nelle. J’aime avant tout bou­ger, être en na­ture, mon­ter et des­cendre, vivre ma fou­lée, me lais­ser sur­prendre par une vue nou­velle, un pay­sage et une am­biance. Cette an­née, j’ai tes­té beau­coup de chaus­sures. Les gammes féminines s’étendent et se dé­ve­loppent bien.

MARC FORTIER- BEAU­LIEU

Mé­de­cin der­ma­to­logue, conseiller à la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de triathlon au sein de la com­mis­sion an­ti­do­page, Marc s’est beau­coup in­ves­ti depuis des an­nées en tant que di­ri­geant dans le monde du triple ef­fort. Pré­sident du ra­cing club de France Triathlon puis de l’ac­tuel « Pa­ris Mul­tiath­lon » , il est aus­si un pra­ti­quant pas­sion­né qui jongle entre triathlon, course à pied, trail et ran­don­née avec bon­heur. Le trail, il l’a dé­cou­vert presque au mo­ment où la dis­ci­pline est ar­ri­vée en France. De quoi pou­voir ju­ger aus­si de l’évo­lu­tion des chaus­sures depuis ! > Marc en chiffres : 1m76, 69 ki­los, 58 ans > Dé­but en trail : 1995

> Marc en trail : J’ai dé­cou­vert le trail un peu au dé­mar­rage de la dis­ci­pline en France, par des amis du club de triathlon. Ce­la va­riait les plai­sirs et créait de nou­veaux dé­fis. J’ai ain­si cou­ru par­mi les pre­mières édi­tions des Tem­pliers, la Fi­la Au­brac dans la neige et la tem­pête, la Sain­téLyon, le Raid 28 aus­si. Ces der­nières an­nées, j’ai éga­le­ment beau­coup cou­ru en Ar­dèche où j’ai des at­taches, no­tam­ment la Chaus­sée des Géants qui est ma course pré­fé­rée. J’ai aus­si cou­ru à la Réunion, le trail du Mas­ca­reignes, et en Thaï­lande sur une re­co un peu folle de l’Ul­tra Chiang Maï à tra­vers la jungle ! Au­jourd’hui, même si je reste tri­ath­lète, le trail re­pré­sente à peu près un quart de mes ob­jec­tifs spor­tifs. En tant que mé­de­cin, j’au­rai ten­dance à conseiller d’al­ter­ner les types de chaus­sures, entre une paire « fa­vo­rite » , sou­vent po­ly­va­lente et confor­table, et deux autres, par exemple une plus mi­ni­ma­liste et une autre de type Ho­ka, pour va­rier les ap­puis et les sen­sa­tions. Un peu comme le triathlon, avec ses ac­ti­vi­tés va­riées, peut évi­ter cer­taines bles­sures.

SA­MUEL URTADO

Os­téo­pathe, Sa­muel connaît bien la « mé­ca­nique » hu­maine et par­ti­cu­liè­re­ment celle du cou­reur à pied. Au­tant dire que l’équi­pe­ment, et plus pré­ci­sé­ment la chaus­sure, l’in­té­resse tout par­ti­cu­liè­re­ment en tant que cou­reur et que pra­ti­cien. Car outre son sa­voir pro­fes­sion­nel, Sam n’amuse pas le ter­rain lors­qu’il s’agit de cou­rir les sen­tiers. Pour preuve, ses belles per­for­mances, no­tam­ment sur la TDS, où il ter­mine en 22e po­si­tion en 2014, en 18 heures. Son re­gard de physiologiste nous a in­té­res­sés, et son vé­cu et ses sen­sa­tions de cou­reur ap­portent une ex­per­tise tout à fait in­té­res­sante à ce test. > Sa­muel en chiffres : 1m81, 70 ki­los, 28 ans > Dé­but en trail : 2007

> Sa­muel en trail : J’ai d’abord tâ­té de l’athlétisme, à la fin du col­lège, au Stade Fran­çais. Mais le groupe était trop fort pour moi et je me suis vite tour­né vers le rugby, toujours à Pa­ris. Du rugby, je suis pas­sé au triathlon et là j’ai vrai­ment trou­vé un groupe et une am­biance. Je me suis mis à cou­rir plus sé­rieu­se­ment. En 2007, on a par­ti­ci­pé avec des co­pains tri­ath­lètes à la Sain­téLyon en re­lais, ce fut ma pre­mière ex­pé­rience du trail. Ces quatre der­nières an­nées, je me suis tour­né es­sen­tiel­le­ment vers cette dis­ci­pline et j’ai fon­dé un team de cou­reurs de bon ni­veau sur Pa­ris : la Team Trail Pa­ris. Nous sommes un peu écla­tés géo­gra­phi­que­ment ( Pa­ris est le point com­mun : nous y sommes tous pas­sés), mais ce­la crée une bonne ému­la­tion. Cette an­née, je pré­pare à nou­veau la TDS et pour me pré­pa­rer je vais cou­rir le Moun­tain Ma­ra­thon de Bar­ce­lone et les 80 km du Mont- Blanc. Par­ti­ci­per à ce test était très in­té­res­sant pour moi. En tant que cou­reur, ce­la m’a per­mis de mettre le pied dans des mo­dèles que je n’avais ja­mais ex­pé­ri­men­té. Je me conten­tais de cou­rir toujours dans les mêmes types de chaus­sures, plu­tôt lé­gères et proches du sol, qui me conviennent bien. En tant que physiologiste, j’ai ain­si pu consta­ter que cer­tains mo­dèles pro­cu­raient vrai­ment des sen­sa­tions et des adap­ta­tions pos­tu­rales au ni­veau des ap­puis et de la re­prise de fou­lée bien

dif­fé­rentes. Ces mo­dèles dif­fé­rents en­traînent vrai­ment des adap­ta­tions pro­prio­cep­tives di­verses, j’ai consta­té ce­la avec grand in­té­rêt. Cer­taines marques, Inov 8, Sau­co­ny, Mi­zu­no ou New Balance, par­mi celles que j’ai tes­tées, m’ont vrai­ment pa­ru per­for­mantes dans le chaus­sant, la pré­ci­sion et la qua­li­té glo­bale de la construc­tion de la chaus­sure.

SYLVAIN BA­ZIN

Notre spé­cia­liste mai­son du trail- run­ning court depuis de nom­breuses an­nées, sur tous les ter­rains. Son ex­pé­rience en trail est plu­tôt plé­tho­rique, avec une ky­rielle de par­ti­ci­pa­tions sur les plus grands trails de la planète ain­si que sur des épreuves bien plus confi­den­tielles. Il teste de fa­çon « pro­fes­sion­nelle » des mo­dèles depuis plus de dix ans, ayant ac­quis là une cer­taine connaissance des dif­fé­rents types de chaus­sures et de leurs qua­li­tés res­pec­tives.

> Sylvain en chiffres : 1m79, 77 ki­los, 38 ans > Dé­but en trail : 1999 > Sylvain en trail : J’ai com­men­cé le trail parce que j’ai­mais va­rier les ef­forts et les ex­pé­riences. Ma pre­mière par­ti­ci­pa­tion aux Tem­pliers re­monte à 1999, j’avais 21 ans et pour moi c’était sur­tout un dé­fi. En­suite, j’ai cou­ru quelques trails ( 3e des Gen­darmes et des Vo­leurs, 12e du ma­ra­thon du Mont- Blanc) les an­nées sui­vantes, tout en me consa­crant en­core à la route et un peu à la piste. À par­tir de 2004/ 2005, j’ai vrai­ment « bas­cu­lé » vers une pra­tique plus orien­tée trail et sur­tout ul­tra- trail. C’était une évo­lu­tion dans ma pra­tique de la course, plus tour­née vers la dé­cou­verte, le voyage, le dé­fi aus­si. Je n’ai ja­mais abor­dé le trail sur le cha­pitre de la per­for­mance pure ou de la com­pé­ti­tion, même si j’ai par­fois cou­ru as­sez vite. Au­jourd’hui, c’est toujours un des pi­liers de ma pra­tique spor­tive et out­door. Le mar­ché a vite évo­lué et conti­nue d’ap­por­ter de nou­velles ten­dances et in­no­va­tions. La chaus­sure de trail a tout de même pas mal évo­lué, avec quelques tâ­ton­ne­ments, ces quinze der­nières an­nées !

CA­RINE ESBRY

> Ca­rine en chiffres : 34 ans, 1m63, 58 ki­los

> Ca­rine en trail : Après avoir dé­bu­té très jeune par la natation, où elle at­teint un ni­veau na­tio­nal 2, Ca­rine a toujours pour­sui­vi une ac­ti­vi­té spor­tive in­tense. D’abord en pour­sui­vant à fond la com­pé­ti­tion, en triathlon, où elle dé­couvre aus­si l’ef­fort de la course à pied. Sur le triple ef­fort, elle fait éga­le­ment preuve de ta­lent et se hisse au 11e rang na­tio­nal sur la dis­tance olym­pique. Mais cet in­ves­tis­se­ment per­son­nel im­por­tant s’ar­rête à 25 ans, lorsque Ca­rine dé­cide de s’ac­cor­der da­van­tage de li­ber­té dans sa pra­tique spor­tive. Le ski, l’al­pi­nisme, l’es­ca­lade et le trail font dé­sor­mais par­tie de son quo­ti­dien. Elle se lance aus­si lo­gi­que­ment dans le raid mul­ti­sports où de nom­breuses vic­toires tombent dans son es­car­celle, no­tam­ment le cham­pion­nat de France fé­mi­nin. Depuis deux ans, c’est avant tout le voyage et le trail hors com­pé­ti­tion qui guide sa pra­tique. Par ailleurs, elle est ac­com­pa­gna­trice en mon­tagne et dé­ve­loppe son ac­ti­vi­té de coach et de pré­pa­ra­trice men­tale. Bref, une très so­lide pra­ti­quante qui sait faire évo­luer ses ef­forts.

ADÈLE KERBAOL

> Adèle en chiffres : 29 ans, 1m70, 55 kg

> Adèle en trail : Adèle est ve­nue au trail comme beau­coup, sur un dé­fi entre amis. Après 6 ans d’in­ac­ti­vi­té spor­tive, c’est sur la Sain­téLyon qu’elle a ain­si fait ses pre­mières armes, en 2013. Une ré­vé­la­tion qui l’a pous­sé à conti­nuer et à pour­suivre l’ex­plo­ra­tion de ses li­mites. De­ve­nue plus com­pé­ti­trice ces deux der­nières an­nées, Adèle pra­tique aus­si le triathlon. Cette sai­son, l’ob­jec­tif prin­ci­pal se­ra le ma­ra­thon du Mont- Blanc, un dé­fi d’en­ver­gure pour celle qui s’en­traîne à Pa­ris. Les cham­pion­nats de France de trail dans les Vosges se­ront éga­le­ment au pro­gramme.

GRÉ­GO­RY HERLEZ

> Greg en chiffres : 1m72, 70 ki­los, 35 ans

> Greg en trail : Cou­reur 3.0, Greg s’est fait connaître depuis des an­nées grâce à son blog « Gre­grun­ner » pour de­ve­nir un des prin­ci­paux in­fluen­ceurs du do­maine. Nor­diste ba­sé à Pa­ris, il a longtemps tour­né sa pra­tique vers le bi­tume, mais s’est bien di­ver­si­fié depuis avec des ex­pé­riences convain­cantes en trail, sur The Trail ou la CCC no­tam­ment. Ex­pert confir­mé dans l’en­traî­ne­ment, il se tourne dé­sor­mais vers l’UTMB. Tes­teur depuis de nom­breuses an­nées, il connaît bien la di­ver­si­té de l’offre. Greg a par ailleurs lan­cé cette an­née sa star­tup de coa­ching : sur At­le­ti­crun ( At­le­ti­crun. com). Il es­père conduire les cou­reurs individuels ou les groupes vers leurs ob­jec­tifs, tout en goû­tant aux plai­sirs de la course sur tous les ter­rains.

Ci- des­sus : Bar­ba­ra De­lière et Vincent Gau­din dé­joue les pièges du Cap de Creus, des pas­sages tech­niques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.