FA­LAISE, TUN­NELS ET GRA­VIERS

Wider - - COACHINGVÉLO -

Il se­rait dom­mage de ré­su­mer l’Oi­sans à l’Alpe d‘ Huez. Vé­ri­table ré­ser­voir d’as­cen­sions es­thé­tiques, sur des routes sou­vent ver­ti­gi­neuses, les pos­si­bi­li­tés sont in­fi­nies. Loin de la fré­né­sie des my­thiques 21 vi­rages, nous vous avons ain­si dé­ni­ché une ma­gni­fique boucle, très al­pine. Ah ! Et un con­seil : pre­nez une lampe. Après vous être ga­ré à Bourg- d’Oi­sans, orien­tez votre gui­don vers le bu­co­lique ha­meau de Villard-Notre- Dame ( 1520 m), connu au­tre­fois pour sa mine d’or et de quartz. Ne vous at­ten­dez pas à quelque chose de mo­no­tone, nombre d’at­trac­tions vont vous di­ver­tir ! En bo­nus, très peu de voi­tures, grâce à l’en­cla­ve­ment de ce vil­lage et à la route si­glée « dan­ge­reuse » qui dé­cou­rage plus d’un au­to­mo­bi­liste. La pre­mière par­tie de la montée se fait sur une route étroite en en­cor­bel­le­ment, ri­dée par l’hi­ver, grat­tée à même la fa­laise en 1939. Elle vous ré­serve un pa­no- rama gran­diose et aé­rien qui vous fe­rait presque ou­blier les 10 % de pente. Un maigre mu­ret vous sé­pare du vide et donne une réelle sen­sa­tion de ver­tige, l’im­pres­sion d’être dans El Cap, les cordes en moins ( on exa­gère un peu, voir plu­tôt l’ar­ticle sur Alex Hon­nold page 8 pour se faire une idée !). Quelques boyaux sans éclai­rage per­turbent cette contem­pla­tion. C’est alors de la spé­léo que vous croi­rez ex­pé­ri­men­ter. Dans ces tun­nels, l’obs­cu­ri­té se fait par­fois to­tale. Une lampe vous y se­ra d’un grand se­cours, ou vous ris­que­riez de ra­cler le ro­cher ir­ré­gu­lier du tun­nel. Après ces pé­ri­pé­ties, une suc­ces­sion de la­cets ar­bo­rés vous mènent à VillardNotre- Dame, un nid d’aigle ou­vert sur les Grandes Rousses, les val­lées de la Ro­manche et du Vé­néon. En­tou­ré par le calme et la haute mon­tagne, on se croi­rait dans une im­passe, for­cé de faire de­mi- tour. Eh bien non ! Conti­nuez à rou­ler là- haut, vers les al­pages, pour une der­nière at­trac­tion. À l’ins­tar des strade bianche ita­liennes, une piste suc­cède à la route pour ral­lier le vil­lage voi­sin de Villard- Rey­mond. Le bi­tume y re­prend ses droits et per­met de dé­va­ler se­rei­ne­ment vers Bourg- d’Oi­sans. Con­seil : Pour les routes dé­gra­dées, voire les pistes, il est pré­fé­rable de s’équi­per de pneus avec une sec­tion de 25 mm de lar­geur plu­tôt que le clas­sique 23 mm. Pour­quoi ? Parce qu’ils pro­curent un meilleur confort et un meilleur ren­de­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.