UTMB

L’UTMB 2017 était tant at­ten­du. L’af­fron­te­ment entre les deux ti­tans de l’ul­tra- trail, Fran­çois D’Haene et Ki­lian Jor­net a te­nu toutes ses pro­messes. Un temps ar­bi­trée par la fu­sée amé­ri­caine Jim Walm­sley, la course a tour­né en une pour­suite entre les de

Wider - - SOMMAIRE -

Re­tour sur le sacre de Fran­çois D’Haene et re­por­tage sur les pas des der­niers fi­ni­shers.

L'UTMB 2017 était tant at­ten­du. L’af­fron­te­ment entre les deux ti­tans de l’ul­tra- trail, Fran­çois D’Haene et Ki­lian Jor­net a te­nu toutes ses pro­messes. Un temps ar­bi­trée par la fu­sée amé­ri­caine Jim Walm­sley, la course a tour­né en une pour­suite entre les deux hommes, dont le Fran­çais est sor­ti vain­queur au bout de 19h01. La liste des en­trants n’avait ja­mais été aus­si at­trayante au dé­part de l’UTMB ni d’au­cune course de trail. Le monde du trail at­ten­dait avec im­pa­tience, avec presque une cer­taine fé­bri­li­té, ce cru 2017 de la course de 170 ki­lo­mètres et 10 000 mètres de dé­ni­ve­lé au­tour du som­met de l’Eu­rope. Les pro­nos­tics al­laient bon train à pro­pos de cet af­fron­te­ment in­édit entre toutes les stars de l’ul­tra- trail mon­dial. En plus de Fran­çois D’Haene et de Ki­lian Jor­net, les deux ul­tra- fa­vo­ris, on no­tait la pré­sence du mul­tiple vain­queur Xa­vier Thé­ve­nard, ain­si que d’une foul­ti­tude de cou­reurs amé- ri­cains et es­pa­gnols af­fû­tés, dont la nou­velle ter­reur des pe­lo­tons amé­ri­cains, Jim Walm­sley. Un cou­reur ca­pable d’ex­plo­ser les re­cords sur les grandes épreuves US, avec une vi­tesse de base aus­si énorme sur piste ( 13’ 53” au 5 000 m !) n’al­lait- il pas mettre tout le monde d’ac­cord ? Sur la ligne de dé­part, le ther­mo­mètre en chute libre ne réus­sis­sait pas à as­som­brir cette am­biance de fo­lie. Ki­lian Jor­net, dont la lé­gende a dé­fi­ni­ti­ve­ment dé­pas­sé le cadre du trail, cette an­née, par son double ex­ploit sur l’Eve­rest, ap­pa­rait par­ti­cu­liè­re­ment dé­con­trac­té. Il se per­met même de fil­mer sur son té­lé­phone en « Fa­ce­book live » le dé­part et les pre­miers ki­lo­mètres de la course ! Très vite, quatre hommes se dé­tachent : ceux que l’on at­ten­dait. Ki­lian, Jim, Fran­çois et Xa­vier semblent au- des­sus du lot. Dans la mon­tée au re­fuge du col du Bon­homme, Thé­ve­nard marque ce­pen­dant le pas et doit lais­ser fi­ler ses trois com­pa­gnons de route. Une longue nuit de course folle com­mence. Les trois hommes filent à un train d’en­fer, mal­gré la pluie. Mais à Cour­mayeur, sur­prise. Ki­lian, l’ul­tra- ter­reste, connait un pe­tit coup de moins bien. Pas grand- chose, mais il dé­cide de lais­ser fi­ler ses par­te­naires. Jim mène sou­vent le train, mais Fran­çois D’Haene semble dé­sor­mais maître de la si­tua­tion. Le Grand Col Fer­ret a été le juge de paix de cette édi­tion dé­jà my­thique. C’est là que Fran­çois a pris dé­fi­ni­ti­ve­ment la tête, à tout de même en­core 65 ki­lo­mètres de l’ar­ri­vée. Par­ve­nu au som­met avec deux mi­nutes de re­tard sur le vi­gne­ron du Beau­jo­lais, Jim Walm­sley va connaître une des­cente dif­fi­cile. Par­ve­nu à la Fou­ly, il doit s’ar­rê­ter un bon quart d’heure et laisse la deuxième place au Ca­ta­lan, re­ve­nu en chasse à un bon rythme. Comme sou­vent avec les « éclai­reurs » amé­ri­cains, c’en était fi­ni des es­poirs du cou­reur de l’Ari­zo­na après le « mur » des 100 ki­lo­mètres. Il ter­mi­ne­ra néan­moins à une belle 5e place après ce long pas­sage à vide. Dès lors, l’at­ten­tion se fo­ca­lise sur le duel de ti­tans entre D’Haene et Jor­net Bur­ga­da. Ki­lian peut- il re­ve­nir sur Fran­çois ? Le Ca­ta­lan n’est- il pas fi­na­le­ment un peu fa­ti­gué par ses as­cen­sions de l’Eve­rest, sa vic­toire dans la dou­leur ( épaule dé­mise !) à la Hard Rock au Co­lo­ra­do le mois der­niers, sur 100 miles dé­jà ? La ré­ponse fi­nit par tom­ber : le Fran­çais creu­sant un écart d’un quart d’heure. La fou­lée de Fran­çois reste so­lide, son al­lure ré­gu­lière ne lais­sant pas le Ca­ta­lan re­ve­nir. Dans la mon­tée vers la Flé­gère, la cause est en­ten­due.

L’écart gran­dit à nou­veau, si­gnant la vic­toire de Fran­çois D’Haene, qui fran­chit la ligne d’ar­ri­vée en 19h01, un re­cord, même en te­nant compte des coups de ra­bot sur l’iti­né­raire « ha­bi­tuel » . Un quart d’heure plus tard, la lé­gende Ki­lian Jor­net se pré­sente à son tour sur la ligne d’ar­ri­vée. Chez les femmes, Nu­ria Pi­cas a réus­si son pa­ri, après avoir failli lais­ser échap­per la vic­toire. Au dé­part, le pla­teau était aus­si al­lé­chant avec le duel an­non­cé entre Ca­ro­line Cha­ve­rot, te­nante du titre, et la Ca­ta­lane Nu­ria Pi­cas. La Fran­çaise doit aban­don­ner après Cour­mayeur, et la Suis­sesse An­drea Hu­ser, bien qu’ayant ap­pro­ché de peu la Ca­ta­lane, doit se ré­soudre à la se­conde place. L’UTMB a te­nu ses pro­messes : un grand show du trail, des stars plus grandes à l’ar­ri­vée qu’au dé­part. Avec ce 3e UTMB dans la poche, D’Haene est dé­sor­mais le pa­tron in­con­tes­té du trail run­ning.

Ci- des­sous : Nu­ria Pi­cas, vic­to­rieuse, au col de Vo­za. À gauche : le po­dium mas­cu­lin : D’Haene, en­ca­dré par K. Jor­net ( 2e) et Tim Tol­lef­son ( 3e).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.