NEILPRYDE

Wind Magazine - - DOSSIER NOUVEAUTÉS 2018 -

NeilPryde a cher­ché à re­pen­ser la construc­tion de ses voiles, non pas en ajou­tant de nou­veaux ma­té­riaux, mais en veillant à ré­duire les couches et cou­tures su­per­flues. La construc­tion Po­wer­fuse est née, conçue pour sup­por­ter les charges ap­pro­priées à chaque zone de la voile. Le ré­sul­tat offre une voile sim­pli­fiée et al­lé­gée, tout en li­mi­tant les dé­for­ma­tions et en conser­vant sa ro­bus­tesse. Dé­tail tant at­ten­du chez NP et qui fait vrai­ment la dif­fé­rence, un lo­go d’aide au ré­glage d’amure est en­fin im­pri­mé dans ses pan­neaux. En vagues, la TheF­ly change de construc­tion, mais ne bouge pas en termes de de­si­gn. La Com­bat montre une amure rac­cour­cie de 1cm et né­ces­site moins de ten­sion au pied de mât (-2cm). La construc­tion Po­wer­fuse al­lège les ef­forts de main ar­rière sur la quatre lattes. La voile puis­sante At­las ré­duit sa gamme en taillant dans les pe­tites sur­faces, et ne connaît dé­sor­mais plus que cinq sur­faces: 4.6 / 5.0 / 5.4 / 5.8 / 6.2. Gamme passe-par­tout pla­cée entre l’At­las et la Ryde, la Fu­sion est main­te­nant uni­que­ment dis­po­nible en HD. La nou­veau­té 2018 NeilPryde, c’est l’ap­pa­ri­tion de la Speed­ster, une voile de free­ride spor­tif sans cam­ber qui ef­face de la gamme la Hell Cat. Avec un out­line dé­ri­vé du dé­ve­lop­pe­ment de la RS: Ra­cing et un pro­fil sta­bi­li­sé par ses lattes tu­bu­laires, la Speed­ster re­prend les tailles de la Hell Cat en tron­quant ses lon­gueurs de guin­dant d’une di­zaine de cen­ti­mètres et en of­frant un wi­sh­bone plus court. La V8 ap­pa­rue en 2017 ne change rien de ses cotes, la voile à deux cam­bers passe juste de l’ap­pel­la­tion Free­ride Per­for­mance à Free­race. La LT1 n’est pas re­con­duite au ca­ta­logue. À sa place, un grée­ment de foil/ra­cing s’in­sère dans la gamme, la RS: Flight. Évo­lu­tion du châs­sis de la LT1, la Flight connaît un wi­sh­bone court et de la sur­face en bas de voile pour gé­né­rer du lift dans sa ver­ti­ca­li­té. Avec son creux avan­cé, le temps de ré­ponse aux ou­ver­tures de voile est im­mé­diat pour un meilleur contrôle de vol en foil. La RS: Flight est éga­le­ment pro­po­sée pour une uti­li­sa­tion sla­lom. En ra­cing, l’EVO9 étoffe sa gamme d’une sur­face de bas­ton, la 4.8, alors qu’en grande taille, la 9.2 et la 9.6 fu­sionnent pour don­ner la 9.4. Les mi­ni wind­sur­feurs ne sont pas en reste avec la Dra­gon Fly, une voile ul­tra light (drux lattes pour la 1.5 et 2.0, trois lattes pour les 2.5 et 3.0). La Dra­gon Fly re­prend les ma­té­riaux et l’ac­cas­tillage NP. Rayon ac­ces­soire, une nou­velle poi­gnée ar­rière de wi­sh­bone de sla­lom fait son ar­ri­vée, le X-C Sla­lom Tail. Un wi­sh­bone de course in­té­grant son jeu de pou­lie de ré­glage au sein de ses tubes re­joint aus­si la gamme, le X-C Sla­lom in­ter­ou­thaul. Le sys­tème de ré­glage de ten­sion d’écoute en na­vi­ga­tion se fait par l’in­té­rieur des tubes! En vagues, le sys­tème «Loop to Hook» per­met un pas­sage du bout ra­pide lors du gréage. 1. The Fly : 3.9 / 4.2 / 4.5 / 4.8 / 5.1 / 5.4 2. Com­bat : 3.3 / 3.7 / 4.0 / 4.2 / 4.5 / 4.7 / 5.0 / 5.3 / 5.6 3. At­las : 4.6 / 5.0 / 5.4 / 5.8 / 6.2. 4. Fu­sion : 4.5 / 5.0 / 5.5 / 6.0 / 6.5 5. Speed­ster : 5.7 / 6.2 / 6.7 / 7.2 / 7.7 / 8.2 6. RS:Flight : 5.4 / 6.2 / 7.0 / 7.8 / 8.8 7. RS:Ra­cing EVO9 : 4.8 / 5.2 / 5.6 / 6.4 / 7.0 / 7.8 / 8.6 / 9.4 / 10.0 / 11.0 / 12.2 8. Dra­gon Fly : 1.5 / 2.0 / 2.5 / 3.0 9. X-C Sla­lom in­ter­ou­thaul

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.