Feuilles de lau­rier : Aro­ma­thé­ra­pie idéale pour une ren­trée ZEN !

On l’ap­pelle «lau­rier noble», «lau­rier d’Apol­lon», ou «lau­rier sauce». Ses feuilles sont uti­li­sées en cui­sine, car elles ap­portent un goût in­imi­table à bien des pe­tits plats mi­jo­tés. Mais sa­vez-vous que la lau­rier est plein de ver­tus pour la san­té ? Dé­cou

Zen et bien dans ma vie - - Sommaire -

La feuille du lau­rier sauce dont le nom bo­ta­nique est Lau­rus no­bi­lis mé­rite une place de choix sur nos éta­gères de cui­sine. Ce lau­rier, de la fa­mille des Lau­ra­ceae, est un ar­buste très pré­sent dans les ré­gions mé­di­ter­ra­néennes. Si l’on n’y prête garde, il peut at­teindre des di­men­sions as­sez éton­nantes de l’ordre d’une di­zaine de mètres de hau­teur et plus de cinq mètres de lar­geur. Une taille ré­gu­lière s’im­pose donc, d’au­tant plus si l’on a plan­té son lau­rier sauce dans un tout pe­tit jar­din. Le lau­rier est ré­pu­té de­puis la nuit des temps pour ses ver­tus sur la­san­té. En phy­to­thé­ra­pie, on uti­lise ses baies et ses feuilles.

Les ver­tus des feuilles de lau­rier sont les sui­vantes :

- Elle pos­sède des pro­prié­tés bac­té­ri­cides, an­ti­sep­tiques, an­ti­vi­rales et an­ti­fon­giques.

- Elle ré­duit les fla­tu­lences (gaz in­tes­ti­naux).

- Elle at­té­nue les spasmes.

- Elle sti­mule l’ap­pé­tit et fa­ci­lite la di­ges­tion.

- Elle calme les in­fec­tions den­taires et les in­fec­tions uri­naires.

- Elle ré­gule le sys­tème ner­veux.

- Elle peut faire bais­ser la fièvre.

- Elle at­té­nue les dou­leurs oc­ca­sion­nées par une an­gine, des rhu­ma­tismes, des pro­blèmes ar­ti­cu­laires.

- Elle aide à trai­ter le rhume, la toux bron­chique (le lau­rier est un puis­sant ex­pec­to­rant), la si­nu­site. - Elle soigne la peau et em­bel­lit les che­veux.

Pour uti­li­ser à bon es­cient la feuille de lau­rier sous quelque forme que ce soit, il est vi­ve­ment re­com­man­dé de de­man­der conseil à son phar­ma­cien, son mé­de­cin ou son phy­to­thé­ra­peute.

Com­ment uti­li­ser la feuille de lau­rier ?

Riche en prin­cipes ac­tifs, le lau­rier d’Apol­lon est une plante mé­di­ci­nale. Ain­si, on sait que : le lau­rier ren­ferme en­vi­ron 3 % d’huile es­sen­tielle pure, une es­sence vé­gé­tale ; il est uti­li­sé en phar­ma­co­lo­gie et en phy­to­thé­ra­pie es­sen­tiel­le­ment pour ses lac­tones et ses al­ca­loïdes.

La feuille de lau­rier peut être uti­li­sée sous dif­fé­rentes formes, à sa­voir : en huile es­sen­tielle: at­ten­tion de tou­jours di­luer quelques gouttes d’huile es­sen­tielle de lau­rier dans une huile d’amande douce ou une huile d’olive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.