Guide pra­tique : tout sa­voir sur les bons coins de cette ville mer­veilleuse

Zen et bien dans ma vie - - Sommaire -

Stock­holm est l’une des des­ti­na­tions pré­fé­rées des eu­ro­péens. L’avan­tage avec cette ville, c’est qu’on peut la vi­si­ter tout au long de l’an­née. En pé­riode es­ti­vale, cer­tains viennent fuir la tor­peur de l’été pré­sente dans les villes du bas­sin mé­di­ter­ra­néen, tan­dis qu’en pé­riode au­tom­nale ou hi­ver­nale, les tou­ristes ap­pré­cient le na­tu­rel qui se dé­gage de Stock­holm. Digne d’une carte pos­tale, les pe­tites rues in­vitent aux ba­lades ro­man­tiques et nour­rissent conti­nuel­le­ment les rê­ve­ries de pro­me­neur so­li­taire que nous tous, en quelque sorte.

On a de la chance d’être dans nos si beau et si cher pays, car de la France, on peut re­joindre la Suède en très peu de temps. Le train et l’avion vous mènent à bon port en quelques heures seule­ment et des com­pa­gnies très connues, as­surent la dis­tance pour des prix très avan­ta­geux. Avec la com­pa­gnie Ar­lan­da Ex­press, par exemple, les billets de train ne coûte pas très chers : 2 Billets pour 2 per­sonnes à « seule­ment » 280 SEK soit en­vi­ron 15 eu­ros par per­sonne. Belle ré­duc­tion, non ?

Une fois qu’on est sur place, on se laisse fa­ci­le­ment em­por­ter par le charme de la ville. les pe­tites ruelles rap­pellent le quar­tier la­tin pa­ri­sien, ou en­core le vieux port mar­seillais. Les mai­sons co­lo­rés res­semblent à cer­taines de­van­tures d’Am­ster­dam.

Et les nom­breux ponts offrent un pa­no­ra­ma digne d’une carte pos­tale. Par­fait pour les ro­man­tiques que nous sommes. On peut vi­si­ter tran­quille­ment car on peut cir­cu­ler tran­quille­ment. En ef­fet, les ha­bi­tants de Stock­holm fa­vo­risent très sou­vent la marche à pied, le vé­lo, ou le Tram­way. L’air pur tranche for­te­ment avec la pol­lu­tion am­biante et pe­sante des grandes ca­pi­tales voi­sines.

Avant de plon­ger à corps per­du dans tous les mu­sées ou théâtres que vous croi­sez, n’hé­si­tez pas à prendre le Big Boat et dé­cou­vrez la ville avec une pers­pec­tive plus large. De la même fa­çon que les amé­ri­cains conseillent le ba­teau pour ex­plo­rer les po­ten­tia­li­tés de Man­hat­tan, on conseille de prendre le ba­teau pour ap­pré­cier la ville de loin, dans un pre­mier temps. La vue est somp­tueuse. Une fois cette es­ca­pade ter­mi­née, vous al­lez cer­tai­ne­ment faire le tour de tout les

quar­tiers pour ne rien ra­ter. Et en­fin le soir, vous se­rez juste bon à po­ser votre tête sur un cous­sin moel­leux. Le centre ville se­ra le bon plan pour vous dé­go­ter un hô­tel sym­pa, no­tam­ment ceux qui se trouvent à proxi­mi­té de la sta­tion de mé­tro Med­bor­gar­plat­sen. Les ho­têls comme le Co­lom­bus Loft coûtent en­vi­ron 69 eu­ros la nuit (ré­ser­va­tion avec boo­king) et on pro­fite du même buf­fet pe­tit-dé­jeu­ner que les clients du Best Wes­tern où les prix ne sont évi­dem­ment pas les mêmes .... Si­tué

dans l’agréable quar­tier de Sö­der­malm, le bâ­ti­ment est plu­tôt bien si­tué car au calme et à 2 mi­nutes à pied seule­ment du mé­tro. Sö­der­malm est le quar­tier des bou­tiques de de­si­gn sué­dois. C’est un quar­tier qui

vit. De très bonnes adresses de res­tau­rants et ca­fés ty­pi­que­ment sué­dois eux-aus­si sont dis­sé­mi­nés un peu par­tout dans le quar­tier.

On vous en parle un peu plus bas.

En­fin, vous avez co­ché les lieux in­con­tour­nables de la ville et ils sont nom­breux.Tout d’abord, on re­trouve le quar­tier Gam­la stan, le

centre his­to­rique. Les tou­ristes adorent dé­am­bu­ler dans les pe­tites ruelles mé­dié­vales pour ap­pré­cier la ty­pique ar­chi­tec­ture sué­dois, qui

est un style entre la mo­der­ni­té tech­no­lo­gique et la tradition his­to­rique. En­suite, pas­sage obli­ga­toire vers le quar­tier Sö­del­man, plus au sud. On aime beau­coup ce quar­tier pour son at­mo­sphère dé­ten­due et bo­hême et ses tonnes de bonnes adresses pour se res­tau­rer ou juste boire un ca­fé. Chaque éta­blis­se­ment a son propre style, le per­son­nel tou­jours ac­cueillant et ex­trê­me­ment cha­leu­reux. Evi­dem­ment, il faut

no­ter le quar­tier de l’Est, pour se ré­ga­ler de la mode, de l’ar­chi­tec­ture et du shop­ping. Les grandes ave­nues dé­butent toutes au

port, et se ter­minent en di­rec­tion du quar­tier his­to­rique. Au mi­lieu de ce che­min, des bou­tiques à foi­son pour ré­ga­ler les fa­sho­nis­tas en herbe que nous res­tons fi­dè­le­ment. Le quar­tier Norr­malm n’est pas en reste, il abrite les grandes bou­tiques, les meilleurs res­tau­rants et

semble le siège in­dé­trô­nable du di­ver­tis­se­ment. Pour faire simple,c’est le Time Square de Suède !

Stock­holm, vous l’au­rez com­pris, est une ville qui per­met un ex­cellent

sé­jour et de­meure la pro­messe de mer­veilleuses va­cances.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.