4. Ni pré­ju­gés ni ju­ge­ments

Zen et bien dans ma vie - - Sommaire -

C’est dans nos rap­ports aux autres et sur­tout grâce à la com­mu­ni­ca­tion que nous pou­vons avan­cer cor­rec­te­ment, en en­tre­te­nant nos pro­jets et en af­fir­mant nos am­bi­tions. Il faut donc évi­ter tout sec­ta­risme

et s’ou­vrir aux autres. Cette dé­marche d’ac­cueillir avec fier­té, bien­veillance et ou­ver­ture d’es­prit l’autre, vous per­met­tra

de ga­gner en ex­pé­rience de vie, en com­pre­nant l’his­toire d’au­trui. Ac­cueillir c’est

ac­cep­ter, et ac­cep­ter c’est la pre­mière marche en di­rec­tion de la com­pré­hen­sion. En outre, il faut lais­ser tom­ber les ju­ge­ments de va­leurs ou bien les idées pré­con­cues. Ne

faites pas ce que vous ne sou­hai­tez pas qu’on vous fasse. C’est grâce à l’ou­ver­ture d’es­prit et à la bien­veillance que la

sa­gesse vien­dra et vous per­met­tra d’ap­pré­cier la contin­gence dans la­quelle vous êtes. Etre so­ciable est donc un

ob­jec­tif prio­ri­taire pour ai­mer, ou com­prendre, la so­cié­té dans la­quelle vous vi­vez. Il s’agit l’un d’un im­pé­ra­tif à

l’épa­nouis­se­ment per­son­nel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.