Port­fo­lio

Zen et bien dans ma vie - - Sommaire -

LES PHO­TOS QUI RENDENT LE PLUS HEU­REUX

Cette pho­to vous a fait sou­rire ? Rien de plus nor­mal car ce cli­ché ex­tra­or­di­naire réunit tous les élé­ments né­ces­saires pour pro­cu­rer un maxi­mum de bien-être. Un scien­ti­fique ex­plique.

Lorsque Co­ca-Co­la s’est mise en quête de dé­ni­cher la pho­to qui fait le plus plai­sir et rend le plus heu­reux, et ce dans le cadre de sa cam­pagne #cho­se­hap­pi­ness, c’est celle-ci qui a dé­cro­ché la tim­bale. Bien en­tou­rée, l’équipe publicitaire de l’em­pire du so­da a uti­li­sé des condi­tions so­cio­lo­giques pour dé­ter­mi­ner le vain­queur. Les scien­ti­fiques éva­luent à 71% la pro­por­tion de per­sonnes qui ont sou­ri à la vue de ce cli­ché. Un jo­li score mais qui n’a rien d’éton­nant pour une pho­to aus­si fé­dé­ra­trice, ex­plique le psy­cho­logue Si­mon Moore. L’image réunit se­lon lui toutes les clés pour pro­cu­rer un sen­ti­ment de joie:

- Cheeeeeese: les su­jets de base de la pho­to, en ar­rière-plan, sont tout sou­rire, dé­ten­dus et amou­reux, vi­si­ble­ment très heu­reux. Par em­pa­thie, nous res­sen­tons im­mé­dia­te­ment leur bon­heur... et nous sou­rions.

- Trop mi­gnon: peu de gens ré­sistent à ce qui est ado­rable. Bé­bé qui dort, cha­ton aux beaux yeux, ami­tié chien-lion, peu im­porte. Qui n’a pas le sou­rire aux lèvres à la vue d’un ado­rable écureuil?

- Pay­sage: le lac, les mon­tagnes, les ro­chers. La vue sur la na­ture toute puis­sante li­bère im­mé­dia­te­ment l’es­prit. Ce n’est pas pour rien que nous sommes nombreux à mettre une pho­to de plage ou d’ocean en fond d’écran. Bref, on se sent bien et on sou­rit.

- Sur­prise! Car l’ef­fet de sur­prise offert par un in­trus qui s’in­cruste sur un cli­ché ti­tille notre sens de l’hu­mour. Notre cer­veau aime être éton­né, l’écureuil fait ici par­fai­te­ment le job.

On en est presque au rire.

Se­lon le psy­cho­logue, c’est donc cette com­bi­nai­son par­faite d’at­ten­dris­se­ment, d’émer­veille­ment et de stu­pé­fac­tion qui a fait de cette image un suc­cès pla­né­taire. S’en­suit né­ces­sai­re­ment une ré­ac­tion psy­cho­lo­gique po­si­tive et in­at­ten­due. «Nous en ti­rons plus que ce à quoi nous nous at­ten­dions, qui ce­la ne rend-il pas heu­reux?», ré­sume-t-il. Ce que l’on pour­rait à notre tour ré­su­mer en quatre mots : une très chouette pho­to

GSTAAD-SAANEN SUISSE à gauche

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.