L’atout per­so des stars !

Zen et bien dans ma vie - - Alimentation Zen & Gourmande -

Les people ne sont pas tou­jours des mo­dèles à suivre. Leur quo­ti­dien ultra-mé­dia­ti­sé et mé­ga­lo peut par­fois for­te­ment aga­cer. Fort heu­reu­se­ment, cer­taines stars uti­lisent leur po­pu­la­ri­té pour dif­fu­ser des idées qui leur tiennent à coeur, comme l’agri­cul­ture et l’ali­men­ta­tion bio. Pré­sen­ta­tion de ces ve­ry bio-ti­ful people. Dif­fi­cile de dis­tin­guer actes de com­mu­ni­ca­tion et vé­ri­tables convic­tions. Il y a ceux qui y croient un peu, mais qui n’en parlent ja­mais. Ceux qui en parlent mais qui n’agissent pas du tout. En­fin, il y a les convain­cus, qui re­flètent leur pen­sée dans leurs actes. Bio a la Une fait le point.

Une mi­li­tante des plus gla­mour

L’en­ga­ge­ment de la somp­tueuse Ma­rion Co­tillard va bien au-de­là de son ali­men­ta­tion bio. Au­près de l’or­ga­ni­sa­tion éco­lo­giste Green­peace de­puis 2011, elle af­firme que c’est dès l’en­fance qu’elle s’est prise de pas­sion pour l’éco­lo­gie. Des coups de co­lère sains, la di­va os­ca­ri­sée en a pous­sé ! Dans une in­ter­view don­née à Elle en 2009, la mi­li­tante dé­cla­rait : « Je fais tous les pe­tits gestes que cha­cun connaît main­te­nant, sur l’eau, les pou­belles, les achats res­pon­sables. Et quand j’en­tends quel­qu’un dire : « Il fau­drait faire ce­ci, mais je n’y pense ja­mais », je trouve ça... cri­mi­nel. » OGM, ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique, monde de la fi­nance, pes­ti­cides, pol­lu­tions ma­rines… Tout y passe, et tant pis s’il y a de la casse !

Le po­ta­ger le plus in­fluent au monde

On se sou­vient en 2009 de cette image dif­fu­sée à la té­lé­vi­sion : Mi­chelle Oba­ma, ci­ré rouge et bottes en ca­ou­tchouc s’age­nouille bêche à la main pour faire quelques plan­ta­tions. C’était lors de l’inauguration du jar­din bio de la Mai­son blanche. Un po­ta­ger de 100 m² dont les ré­coltes ont acha­lan­dé la cui­sine de la Mai­son pré­si­den­tielle mais aus­si les soupes po­pu­laires ser­vies aux SDF.

L’ini­tia­tive très mé­dia­tique avait sus­ci­té l’in­quié­tude – ou la co­lère - de la firme bio­tech­no­lo­gique Mon­san­to, qui s’était per­mise d’en­voyer un cour­rier à la First la­dy, lui

re­pro­chant de don­ner aux consom­ma­teurs une mau­vaise image de l’agri­cul­ture « conven­tion­nelle », dont les pro­duits se­raient « sains, sa­vou­reux et plus éco­no­mique ». Certes, le geste de Mi­chelle Oba­ma était sym­bo­lique. Mais cette ini­tia­tive a per­mis de sen­si­bi­li­ser les Amé­ri­cains à une hy­giène de vie plus saine et on com­prend com­bien elle était au­da­cieuse quand ont voit ce genre de ré­ac­tions …

Bio et sur­tout VEGETARIENNE !

Stel­la Mc Cart­ney, fille du cé­lèbre Beatles, est une fa­shio­nis­ta qui se dé­marque. Et pour cause, la sty­liste bri­tan­nique a gran­di dans une ferme bio, en­tou­rée de nature et d’ani­maux. Du coup, dans ses créa­tions de mode, elle n’em­ploie ni four­rure ni cuir, as­su­mant tout à fait son cô­té Brigitte Bar­dot. « En tant que créa­trice, j’aime tra­vailler avec des tis­sus ne fai­sant pas cou­ler de sang. C’est pour­quoi j’évite toutes les peaux ani­males », a ain­si dé­cla­ré Stel­la dans une vi­déo co­réa­li­sée en fé­vrier 2012 avec l’as­so­cia­tion PETA. Et son mi­li­tan­tisme ne s’ar­rête pas là car à tra­vers son ré­gime vé­gé­ta­rien, elle mi­lite éga­le­ment pour une ré­duc­tion de la consom­ma­tion de viande dans le monde. En 2007, elle confirme sa confiance dans les pro­duits bio en lan­çant Care, une gamme de pro­duits cos­mé­tiques cer­ti­fiés éco­lo­giques et bio­lo­giques.

La rock star qui rê­vait d’un monde plus bio

L’ar­tiste ir­lan­dais le plus cé­lèbre (et le plus riche) est aus­si l’un des people les plus en­ga­gés sur le plan de l’or­ga­nic food. Il s’agit de Bo­no, de son vrai nom

Paul Hew­son, cha­ris­ma­tique chan­teur du groupe U2. Cer­tains le taxent de faire du green-wa­shing ou d’être tout sim­ple­ment avide et mé­ga­lo­mane…Pour­tant, Bo­no est un bio-conver­ti de longue date et au­jourd’hui en­core il en­chaîne les ac­tions : par­ti­ci­pa­tion au ca­pi­tal d’une chaîne ir­lan­daise de fast-food bio, créa­tion avec son épouse et un de­si­gner amé­ri­cain d’une ligne de vê­te­ments bio et équi­tables… Le pro­chain coup bio ? Un im­mense po­ta­ger bio en libre-ser­vice, peut-être ?

Quand ma­man rime avec cui­sine bio

Gwy­neth Pal­trow est de celles dont la ma­ter­ni­té a ré­vé­lé les bien­faits du bio. Elle n’achète que des vê­te­ments ou jouets bio pour ses en­fants, Apple et Moses, et sur­veille à la loupe tout ce qu’ils in­gur­gitent. La femme du chan­teur de Cold­play a d’ailleurs ré­cem­ment sor­ti un livre de re­cettes et lan­cé son site In­ter­net Goop.com, dé­dié à sa pas­sion de la cui­sine lo­cale, de sai­son et bien-sûr, is­sue de l’agri­cul­ture bio. L’ac­trice achète ex­clu­si­ve­ment dans des co­opé­ra­tives agri­coles ou fer­mières, mais elle rêve d’en­dos­ser un jour l’ha­bit de fer­mière pour culti­ver son po­ta­ger.

Une Jo­lie hy­giène de vie

Contrai­re­ment à ce que l’on pour­rait pen­ser, An­gé­li­na Jo­lie n’est pas une fa­na des ar­ti­fices. Et l’on ne parle pas ici de sa plas­tique, mais aus­si de ce qu’elle in­gère quo­ti­dien­ne­ment ! De­puis qu’elle a ac­cou­ché de ses pre­miers en­fants, la belle d’Hol­ly­wood est de­ve­nue par­ti­cu­liè­re­ment poin­tilleuse sur son ali­men­ta­tion. Fi­nies les graisses sa­tu­rées et les mau­vais sucres. L’ac­trice s’est concoc­tée un ré­gime à base d’omé­ga 3 et de vé­gé­taux, is­sus de l’agri­cul­ture bio bien-sûr. Loin de trou­ver ce ré­gime pri­va­tif elle en a fait pro­fi­ter toute la fa­mille. Et vu l’en­ga­ge­ment hu­ma­ni­taire et éco­lo­gique du couple Brad-An­ge­li­na, le contraire au­rait été éton­nant.

Le bio, une his­toire

de fa­mille ?

Evi­dem­ment, ça n’a pas tou­jours été tout bio tout lisse dans la vie mou­ve­men­tée des Stones. Mais grâce à Ron­nie Wood, l’ex-femme du bas­siste Jo Wood, les Rol­ling Stones ont com­pris que le bio était à la fois bon pour leur corps et leur es­prit. Ayant souf­fert d’une per­fo­ra­tion de l’ap­pen­dice, Ron­nie a sui­vi les conseils de son nu­tri­tion­niste en chan­geant ra­di­ca­le­ment de ré­gime. Con­vain­cue des bien­faits de cette ali­men­ta­tion, elle a même créé sa propre gamme de cos­mé­tiques bio, mais sur­tout, elle a su trou­ver les bons ar­gu­ments pour convaincre son ma­ri et Mick Jag­ger, au­jourd’hui âgés de 65 et 69 ans. Et vi­si­ble­ment, Mick a sou­hai­té conti­nuer sur sa lan­cée en de­ve­nant en 2012 l’ambassadeur de la fo­rêt ama­zo­nienne afin de sen­si­bi­li­ser sur la bio­di­ver­si­té et les droits des peuples in­di­gènes au Pérou. Comme quoi, la rock’n roll at­ti­tude n’est pas in­com­pa­tible avec la bio at­ti­tude.

Ce pa­no­ra­ma n’est évi­dem­ment pas ex­haus­tif. Bien d’autres cé­lé­bri­tés ont suc­com­bé aux bien­faits de l’ali­men­ta­tion bio. C’est le cas de Jes­si­ca Al­ba, Ju­lia Ro­berts, Ni­cole Ri­chie, le prince Charles, Albert II de Mo­na­co, Yan­nick Noa ou en­core de Kel­ly Os­bourne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.