18 . Glas­gow : le Top 18 de 2018 !

Zen et bien dans ma vie - - News A La Folie -

Avec une mul­ti­tude d’attractions cultu­relles, un pa­tri­moine ar­chi­tec­tu­ral et de­si­gn re­con­nu dans le monde en­tier, une pro­gram­ma­tion an­nuelle d’évé­ne­ments et de fes­ti­vals pas­sion­nants cou­vrant la mu­sique, le cinéma, le théâtre, la danse, l’art et le sport, de nom­breuses bou­tiques ten­dances, des res­tau­rants et bars in­no­vants… Il est fa­cile de com­prendre pour­quoi Glas­gow a été ré­cem­ment nom­mée comme l’une des des­ti­na­tions les plus ex­ci­tantes du monde en 2018 par le New York Times.

1. Dé­cou­vrir les Musées et Ga­le­ries de Ré­pu­ta­tion In­ter­na­tio­nal

Glas­gow pro­pose plus de 20 musées et ga­le­ries d’Art re­con­nus in­ter­na­tio­na­le­ment et la ville est fière d’avoir la plus grande col­lec­tion ci­vique d’Eu­rope ac­ces­sible gra­tui­te­ment. La mer­veilleuse col­lec­tion éclec­tique du Kel­vin­grove Art Gal­le­ry & Mu­seum abrite Van Gogh, De­gas, Mo­net, les « Scot­tish Co­lou­rists » et les « Glas­gow Boys » ain­si qu’une ga­le­rie consa­crée à Charles Ren­nie Ma­ckin­tosh and « the Glas­gow Style ». Par­mi les autres centres d’in­té­rêt : l’art contem­po­rain avant-gar­diste à la Ga­le­rie d’Art Mo­derne (GoMA) et le Ri­ver­side Mu­seum, le Mu­sée des trans­ports, nom­mé en 2013 le Mu­sée Eu­ro­péen de l’an­née. La ma­gni­fique Bur­rell Col­lec­tion, l’une des plus cé­lèbres col­lec­tions d’art du monde, est fer­mée pour l’ins­tant pour une ré­no­va­tion éton­nante, elle rou­vri­ra ses portes en 2020. En at­ten­dant, cer­tains tré­sors de la Bur­rell Col­lec­tion se­ront pré­sen­tés au Kel­vin­grove Art Gal­le­ry & Mu­seum ain­si que dans des ga­le­ries d’art pres­ti­gieuses dans le monde.

2. La Ma­gie de Ma­ckin­tosh

En 2018, Glas­gow cé­lèbre le 150e an­ni­ver­saire de la nais­sance de Charles Ren­nie Ma­ckin­tosh, le maître de l’Art Nou­veau en Écosse. La ville se met aux cou­leurs de l’ar­tiste et un vaste pro­gramme d’évé­ne­ments et ex­po­si­tions tem­po­raires thé­ma­tiques vous per­mettent de (re)dé­cou­vrir l’ar­chi­tecte et ses in­fluences. À ne pas man­quer : Charles Ren­nie Ma­ckin­tosh: Ma­king the Glas­gow Style, Kel­vin­grove Art Gal­le­ry and Mu­seum (30 mars - 14 aout 2018) et l’ou­ver­ture de Ma­ckin­tosh at the Willow, la res­tau­ra­tion du sa­lon de thé de Miss Crans­ton (le 7 juin). 2019 ver­ra la ré­ou­ver­ture du « Mack » à la Glas­gow School of Art, après une res­tau­ra­tion ma­jeure due à l’in­cen­die de 2014.

3. Se Lais­ser Ins­pi­rer par l’Ar­chi­tec­ture et le De­si­gn

Glas­gow pos­sède un pay­sage ar­chi­tec­tu­ral ex­tra­or­di­naire al­lant de la splen­deur de l’époque Vic­to­rienne avec la Glas­gow Ci­ty Cham­bers à la ma­gie de l’Art Nou­veau de la Glas­gow School of Art réa­li­sée par Charles Ren­nie Ma­ckin­tosh et au de­si­gn ultra mo­derne du Ri­ver­side Mu­seum si­gné Za­ha Hadid et Le Hy­dro par Fos­ter + Part­ners. La sky­line de Glas­gow est fas­ci­nante ! Glas­gow compte éga­le­ment un grand nombre de de­si­gners tels que Ti­mo­rous Beas­ties, Trakke, blue­bell­gray et William Cham­bers .

4. Vivre au Rythme des Quar­tiers

Glas­gow est une ville pleine de sur­prise où chaque dé­tour ap­porte une nou­velle dé­cou­verte, une nou­velle bou­tique éphé­mère, une ex­po­si­tion d’un ar­tiste Glaswé­gien, un bar lo­cal pro­po­sant de la mu­sique live… L’une des meilleures fa­çons de dé­cou­vrir le dy­na­misme de la ville est de se pro­me­ner dans ses dif­fé­rents quar­tiers : du très ten­dance mode et bo­hème West End au ver­doyant South­side, jus­qu’au der­nier né Fin­nies­ton et l’his­to­rique Mer­chant Ci­ty et East End, les quar­tiers de Glas­gow sont une ex­cel­lente fa­çon de dé­cou­vrir le vrai vi­sage de la ville.

5. Par­ti­ci­per à l’Un des Tours Pro­po­sés par la Glas­gow School of Art

Con­çue par l’ar­chi­tecte et ar­tiste né à Glas­gow, Charles Ren­nie Ma­ckin­tosh, la Glas­gow School of Art est de­ve­nue l’épi­centre créa­tif de Glas­gow avec ses an­ciens élèves no­tam­ment : Dou­glas Gor­don, Alex Ka­pra­nos

du groupe Franz Fer­di­nand et le de­si­gner em­blé­ma­tique Pam Hogg. La Glas­gow School of Art pro­pose un pro­gramme de vi­sites dé­cou­vertes, qui a été pri­mé, vé­ri­table must pour bien dé­cou­vrir la ville. Qu’il s’agisse du Ma­ckin­tosh Tour pour en sa­voir plus sur l’homme con­si­dé­ré comme l’un des pères fon­da­teurs de l’art eu­ro­péen du « Nou­veau Mou­ve­ment » ou avoir un aper­çu du pa­tri­moine ar­chi­tec­tu­ral de la ville au dé­but du XXème siècle avec la vi­site Ma­ckin­tosh’s Glas­gow.

6. L’Art Sous Toutes Ses Formes

Glas­gow est mon­dia­le­ment re­con­nue comme une plaque tour­nante de l’art avant-gar­diste avec de nom­breux artistes pri­més, no­tam­ment 7 lau­réats du prix Tur­ner, des ga­le­ries d’art et des centres d’ex­po­si­tions ar­tis­tiques ré­pu­tés in­ter­na­tio­na­le­ment tels que Tram­way, SWG3, le Whis­ky Bond et le Mo­dern Ins­ti­tute ain­si que la pro­gram­ma­tion de su­perbes fes­ti­vals ar­tis­tiques comme Glas­gow In­ter­na­tio­nal, le fes­ti­val bian­nuel d’art contem­po­rain de re­nom­mée mon­diale (le pro­chain GI se dé­rou­le­ra en avril 2018).

7. Ap­pré­cier “A Play, A Pie and A Pint”

A l’heure du dé­jeu­ner, ne man­quez pas A Play, A Pie and A Pint. Vous as­sis­te­rez à un spec­tacle no­va­teur et créa­tif, ac­com­pa­gné obli­ga­toi­re­ment d’une tarte et d’une pinte ! Ce pro­gramme est pro­po­sé de­puis 2004 à Oran Mor, l’un des lieux pré­fé­rés de mul­ti-di­ver­tis­se­ments de la ville, si­tué dans une belle église ré­no­vée du West End.

8. As­sis­ter à Un Concert

Nom­mée Ville de la Mu­sique par l’UNESCO, Glas­gow ac­cueille une moyenne de 130 évé­ne­ments mu­si­caux par se­maine. La lé­gen­daire scène mu­si­cale de Glas­gow s’étend du rock au RnB, du punk à la pop, du clas­sique à la mu­sique cel­tique (à ne pas man­quer : pas le fes­ti­val Cel­tic Connec­tions qui se dé­roule chaque an­née au mois de jan­vier). Les lieux pour écou­ter de la mu­sique sont fan­tas­tiques et vont du pe­tit bar très ré­pu­té Nice n Slea­zy à de gi­gan­tesques stades tels que le SSE Hy­dro. L’em­blé­ma­tique King Tut’s Wah Wah hut et le Bar­row­land Ball­room sont très ap­pré­ciés tant par les mu­si­ciens que par les fans.

9. Par­ti­ci­per à Un Glas­gow Mu­sic Ci­ty Tour

Pour tout sa­voir sur les lieux fas­ci­nants, les per­sonnes et les spec­tacles qui ont fa­çon­né le pay­sage mu­si­cal de Glas­gow et don­né à la ville sa no­mi­na­tion de Ville de la Mu­sique par L’UNESCO, vous pour­rez choi­sir par­mi les Glas­gow Mu­sique Mile ou Mer­chant Ci­ty Mu­sic Tours et en­tendre le ré­cit sur des concerts lé­gen­daires al­lant des per­for­mances de Da­vid Bo­wie à la salle de bal Bar­row­land, Prince au SSE Hy­dro, ain­si qu’au dé­buts de Stan Lau­rel et Ca­ry Grant dans le plus an­cien Mu­sic Hall tou­jours exis­tant du monde.

10. Une Scène Cu­li­naire en Plein Es­sor

La scène cu­li­naire de Glas­gow s’étoffe sans cesse avec des res­tau­rants pri­més, des ini­tia­tives éphé­mères, des fes­ti­vals de cui­sine de rue ré­pon­dant ain­si aux ap­pé­tits et goûts de cha­cun. Do­ckyard So­cial est un nou­veau mar­ché street food et bars près de Fin­nies­ton.

11. Dé­gus­ter un Af­ter­noon Tea

Ce passe temps si ty­pi­que­ment bri­tan­nique est très pri­sé à Glas­gow qui pro­pose un grand nombre de lieux pour s’adon­ner à ce ri­tuel ! Pour n’en ci­ter que quelques uns : Sin­gl End, the Hid­den Lane Tea­rooms, Cup Tea Gar­den, But­ter­fly & the Pig and Blyths­wood Square, sont au­tant d’en­droits pour dé­gus­ter de dé­li­cieux sand­wichs, des scones frai­che­ment sor­tis du four et autres dou­ceurs somp­tueuses, ac­com­pa­gnés de thés bien chauds.

12. Tes­ter la Cui­sine In­dienne

Glas­gow a re­çu le titre de Cur­ry Ca­pi­tal of Bri­tain, tes­ter l’un de ses res­tau­rants in­diens de­vient alors un in­con­tour­nable l’on sé­journe dans la ville. Pour­quoi ne pas es­sayer les ta­pas in­diennes de Mo­ther In­dia’s Ca­fé, les dé­lices sud-in­diens sans glu­ten du Da­khin, ou se rendre à Mis­ter Singh’s pour ap­prendre à faire son propre Hag­gis Pa­ko­ra.

13. Prendre un Verre (ou un « Dram ») …

Ou­vert en no­vembre 2017, la Cly­de­side Dis­til­le­ry est la pre­mière dis­til­le­rie inau­gu­rée à Glas­gow en plus de 100 ans. Elle cé­lèbre le rôle im­por­tant que le whis­ky a joué dans l’his­toire de Glas­gow et de l’Écosse, tout en re­met­tant Glas­gow sur la carte du whis­ky écos­sais «scotch». Dry­gate est la pre­mière bras­se­rie ar­ti­sa­nale ex­pé­ri­men­tale. Pour tout sa­voir sur le pro­ces­sus exis­tant der­rière ces dé­li­cieuses bières ar­ti­sa­nales, pro­fi­tez de cette vi­site et met­tez vos nou­velles connais­sances à l’épreuve en ter­mi­nant la vi­site par une dé­gus­ta­tion des dif­fé­rentes bières.

14. Pro­fi­ter du Shop­ping

Glas­gow est tou­jours plé­bis­ci­tée comme l’une des meilleures des­ti­na­tions shop­ping de Grande Bre­tagne. Ce­ci n’est pas éton­nant, car à Glas­gow on trouve un grand choix de

bou­tiques re­pré­sen­tant les plus grandes marques, mais aus­si des de­si­gners ex­clu­sifs ain­si que des bou­tiques vin­tages. Le ”style mile” est un vé­ri­table pa­ra­dis pour les pas­sion­nées de shop­ping, grandes marques ou grandes en­seignes, le quar­tier de Mer­chant Ci­ty at­ti­re­ra plu­tôt ceux à la re­cherche des de­si­gners in­ter­na­tio­naux et ce­lui de West End et South Side, les fans de bou­tiques vin­tage.

15. Plon­ger dans les Tra­di­tions Ecos­saises

En tant que plus grande ville d’Ecosse, Glas­gow pos­sède une grande ri­chesse cultu­relle et pro­pose di­verses pos­si­bi­li­tés afin d’en faire l’ex­pé­rience : - créez votre propre whis­ky à Glen­goyne Dis­til­le­ry - trou­vez vos chaus­sures de danse pour un cei­lidh, le bal tra­di­tion­nel écos­sais - dé­cou­vrez si vous avez des liens Ecos­sais an­ces­traux à the Mit­chell Li­bra­ry ache­tez un kilt - jouez au golf à Glas­gow et dans sa ré­gion

16. Dé­cou­vrir le “Made in Glas­gow”

Glas­gow pro­pose un grand nombre de pro­duc­teurs lo­caux et d’épi­ce­ries fines spé­cia­li­sées of­frant ain­si le fa­meux « taste of Glas­gow ». À ne pas man­quer: le ca­fé de Dear Green Cof­fee Roas­ters et Gor­don Street Cof­fee, Tan­trum Do­nuts, le pain de Cot­ton­rake et Ta­pa, le miel de Plan Bee Ho­ney, le Gin Ma­kar Gin.

17. Pro­fi­ter de “the Dear Green Place”

La tra­duc­tion gaé­lique de Glas­gow, Gla­schu, si­gni­fie lit­té­ra­le­ment “Green Place“(chère place verte) - un nom très ap­pro­prié pour une ville qui compte plus de 90 parcs et jar­dins. Pro­me­nez vous dans le jar­din botanique de Kibble Pa­lace, vi­si­tez les High­land Cat­tle si­tué dans le Pol­lok Coun­try Park, faite une balade à vé­lo dans la ville ou lais­sez-vous ten­ter par un par­cours de golf tant à Glas­gow qu’en de­hors no­tam­ment au Mar Hall sur les rives de La Clyde et Le Car­rick au bord du Loch Lo­mond.

18. Pro­fi­ter de la si­tua­tion de Glas­gow comme Porte d’En­trée de l’Ecosse

Grâce à si­tua­tion sur la côte ouest de l’Ecosse, Glas­gow est un point de dé­part idéal pour dé­cou­vrir les grands es­paces, les châ­teaux his­to­riques et tes­ter la gas­tro­no­mie écos­saise. Dé­cou­vrez à moins d’une heure de voi­ture la splen­deur des pay­sages du Loch Lo­mond, la plus grande éten­due d’eau de Grande Bre­tagne, où l’on peut faire de la marche sur les rives, du vé­lo à tra­vers le Parc Na­tio­nal ou bien pro­fi­ter d’une balade en ba­teau. En­suite ex­plo­rez par exemple la ré­gion de l’Ar­gyll avec son châ­teau ma­gni­fique à In­ve­ra­ray ou dé­cou­vrez la nature sau­vage des High­lands.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.