STARCH ET SA NOU­VELLE PRO­MO­TION

Déco Magazine - - DESIGN-NEWS - Ka­rene Sa­fi

CHAQUE AN­NÉE, LA FON­DA­TION STARCH (OR­GA­NI­SA­TION À BUT NON LU­CRA­TIF) AC­CUEILLE DANS SA BOU­TIQUE À SAIFI LES OEUVRES DE CRÉA­TEURS LI­BA­NAIS: UN AVANT-GOÛT DES DER­NIÈRES TEN­DANCES DU DE­SI­GN.

Le prin­cipe est

simple. Pour une du­rée d’un an, la fon­da­tion Starch prête, à titre gra­cieux, son es­pace bou­tique à des de­si­gners émer­gents qui pré­sen­te­ront deux col­lec­tions. Sa­na As­seh, qui fait par­tie des cinq ex­po­sants, pro­pose un quo­ti­dien re­vi­si­té où les ob­jets de tous les jours s’ap­pro­prient une nou­velle di­men­sion, faite d’es­thé­tique et de fonc­tion­na­li­té. Après avoir tra­vaillé douze ans comme di­rec­trice ar­tis­tique chez PSLab, la pho­to­graphe et brand de­si­gner dé­cide de se lan­cer en so­lo dans l’uni­vers du de­si­gn. En col­la­bo­ra­tion avec la fon­da­tion, elle lance son pro­jet 1/one over, une ré­flexion sur l’im­pact de dif­fé­rentes tech­niques ap­pli­quées à un même ob­jet et les per­cep­tions qui en dé­coulent.

Dix-huit va­ria­tions

Cou­ture sin­ger à plat ou cou­ture sin­ger au pli, longue cou­ture, col­lé pur, le­po­rel­lo et pi­qûre à che­val à plat: tels sont les noms des dif­fé­rentes re­liures uti­li­sées par l’ar­tiste. Ain­si, un même bloc­notes peut, grâce à ces mul­tiples re­liures, se dé­cli­ner en dix-huit ver­sions. Cette pre­mière col­lec­tion, 1/18 Bin­ding, ex­plore le ca­hier sous tous ses as­pects. Tour­ner une page, écrire ou feuille­ter de­vient un nou­vel ap­pren­tis­sage. Sa­na As­seh a pour­sui­vi cette ex­pé­rience en pho­to­gra­phiant l’en­trée d’un an­cien im­meuble de Bey­routh avant sa dé­mo­li­tion. Puis en re­ca­drant plu­sieurs fois la même pho­to de l’en­trée, celle-ci sem­blant alors se mé­ta­mor­pho­ser. Dans 1/18 Fra­ming les pers­pec­tives et les pro­fon­deurs de champ dif­fèrent se­lon la tech­nique d’en­ca­dre­ment uti­li­sée. Dans sa deuxième col­lec­tion, l’ar­tiste par­court les abîmes du temps avec le rez­ne­ma tra­di­tion­nel. 1/ 366 Day est une al­lé­go­rie ver­sion laïque du rez­ne­ma re­li­gieux. In­tem­po­rel, ce mi­ni­ca­len­drier ac­com­pagne son uti­li­sa­teur au quo­ti­dien. As­seh lance sa propre concep­tion de l’agen­da an­nuel: douze li­vrets re­pré­sen­tant les douze mois de l’an­née, re­liés en­semble mais dé­ta­chables. À la fin de chaque mois, le li­vret se sé­pare de l’en­semble pour re­joindre le ti­roir des ar­chives.

Le de­si­gn d’an­tan

Aux cô­té des créa­tions de Sa­na As­seh, l’ar­chi­tecte d’in­té­rieur et mu­si­cien Vla­di­mir Ku­ru­mi­lian ex­pose TIERS V 2.0, des uni­tés de ran­ge­ment mul­ti­fonc­tion­nelles. Mi­roirs, éta­gères et pen­de­ries s’ins­pirent de l’amé­na­ge­ment de Bey­routh et s’as­semblent pour com­po­ser un pay­sage ur­bain dont les cou­leurs rendent hom­mage à Mon­drian et au mou­ve­ment De Sti­jl. Ces uni­tés abritent Per­verse La­bel de Lob­nan Mah­fouz, une marque de vê­te­ments uni­sexe, éclec­tique et sai­son­nière, où quelle que soit la tex­ture le noir do­mine, et la col­lec­tion de prêt-à-por­ter, au con­cept unique, de Sa­lim Az­zam. Conteur et il­lus­tra­teur, Az­zam at­tri­bue une nou­velle di­men­sion à l’art. D’un coup de pin­ceau, il tra­duit vi­suel­le­ment les his­toires ra­con­tées par des femmes is­sues de vil­lages du mont Li­ban. Les conteuses trans­posent en­suite ses illus­tra­tions sur des vê­te­ments en uti­li­sant des tech­niques de bro­de­rie tra­di­tion­nelles. Le re­tour aux sources per­siste avec le tan­dem Sayar & Ga­ri­beh qui a ima­gi­né Ul­tra­ma­rine, de la pe­tite vais­selle en por­ce­laine, ins­pi­rée des jarres li­ba­naises. Chaque pièce com­bine deux formes dif­fé­rentes, l’une rap­pe­lant la jarre et l’autre le mor­ceau de roc taillé qui l’ac­cueille pour pré­ser­ver sa tem­pé­ra­ture in­té­rieure. Po­sée sur une table, la col­lec­tion semble d’un blanc im­ma­cu­lé. Mais la sé­rie cache un se­cret: au mo­ment de son uti­li­sa­tion, des cou­leurs fla­shy ta­pis­sant le fond des ré­ci­pients font leur ap­pa­ri­tion. Mode, illus­tra­tion, de­si­gn ou ar­chi­tec­ture, c’est un bras­sage d’idées in­no­vantes qui égaye les murs de la bou­tique Starch.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.