Quand Art Fac­tum de­vient Joy Mar­di­ni De­si­gn Gal­le­ry

Déco Magazine - - DESIGN-NEWS -

C’est avec Wires,

la col­lec­tion minimaliste de mo­bi­lier de Marc Ba­roud et Marc Di­beh, qu’Art Fac­tum a été re­pé­rée par De­si­gn Mia­mi en 2012. La ga­le­rie, qui a eu les hon­neurs de la pre­mière page du Fi­nan­cial Times, ac­quiert ra­pi­de­ment une no­to­rié­té sur la scène ré­gio­nale et in­ter­na­tio­nale. De la pein­ture au de­si­gn en pas­sant par la sculp­ture ou en­core la pho­to­gra­phie, la ga­le­rie dé­ploie son ex­per­tise dans le do­maine des arts de­puis sa créa­tion. Sauf que dé­sor­mais elle se consacre uni­que­ment au de­si­gn et que ce choix de stra­té­gie abou­tit à un chan­ge­ment de lieu et d’iden­ti­té. Art Fac­tum se ré­in­carne en Joy Mar­di­ni De­si­gn Gal­le­ry.

Art Fac­tum change d’adresse. Re­bap­ti­sée Joy Mar­di­ni De­si­gn Gal­le­ry, la ga­le­rie a inau­gu­ré son nou­vel es­pace à Gem­may­zé, rue Gou­raud, le 1er dé­cembre der­nier, avec l’ex­po­si­tion Kol­lek­tiv qui dé­voile les de­si­gners li­ba­nais d’au­jourd’hui et de de­main.

KOL­LEK­TIV, The De­cem­ber Edi­tion.

Dra­ped Chair, 1mil­li­mètre stu­dio .

Lampe Leek, Marc Ba­roud.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.