Des villes construites sur le sable

Déco Magazine - - ARCHI-NEWS -

Édi­fier des châ­teaux

sur le sable n’est pas l’apa­nage des en­fants. Les grands aus­si s’y sont mis très vite. Dans le cou­rant du XIXe siècle plus pré­ci­sé­ment, quand la pra­tique bien­fai­sante des bains de mer est de­ve­nue le pas­se­temps pré­fé­ré des aris­to­crates qu’il a bien fal­lu lo­ger les pieds dans l’eau. Comme en at­teste l’ex­po­si­tion Tous à la Plage! pro­po­sée par la Ci­té de l’ar­chi­tec­ture et du pa­tri­moine, qui a sor­ti pour l’oc­ca­sion pho­tos, cartes et ma­quettes de sta­tions bal­néaires. Pour ces va­can­ciers hup­pés, on construit sur le lit­to­ral fran­çais des éta­blis­se­ments de bains, de grands hô­tels fas­tueux, des résidences pit­to­resques en forme de cas­tel ou de cot­tage, des ca­si­nos (comme ce­lui de Nice avec sa cou­pole et ses deux mi­na­rets ins­pi­rés par la mos­quée Sainte-So­phie). Lorsque la pra­tique des va­cances à la mer se dé­mo­cra­tise, sous l’ef­fet des congés payés puis de la crois­sance éco­no­mique de l’après-guerre, l’État fran­çais lance de grands pro­jets d’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire pour frei­ner la ruée de ses res­sor­tis­sants vers les plages bé­ton­nées de la Cos­ta Bra­va. Ain­si naissent La Grande Motte, ville de py­ra­mides blanches po­sées sur du ga­zon, et la ci­té la­custre de Port-Gri­maud, une ma­ri­na «pas­tiche» consti­tuée de ré­pliques de mai­son­nettes pro­ven­çales. Car la ville bal­néaire re­pré­sente au fi­nal un for­mi­dable creu­set d’ex­pé­ri­men­ta­tions ar­chi­tec­tu­rales. Qu’elles soient à la me­sure de l’ha­bi­tat ou de la ci­té. Même Le Cor­bu­sier cède à la vogue de la «ro­bin­son­nade» (vil­lé­gia­ture ru­di­men­taire dans une struc­ture lé­gère, à la fa­çon du cam­ping) en des­si­nant

L’Hô­tel Ne­gres­co, Nice.

Une ca­bine royale à Saint-Sé­bas­tien.

De­vant le Kur­saal d’Os­tende.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.