Ca­thé­drale or­tho­doxe, des bulles et des bulbes

Déco Magazine - - ARCHI-NEWS - Va­lé­rie Ap­pert

Au com­men­ce­ment était

la po­lé­mique: fal­lait-il ou pas construire, se­lon les voeux de Vla­di­mir Pou­tine, une ca­thé­drale or­tho­doxe en plein Pa­ris? Le pro­jet fut adou­bé en 2007 par le pré­sident fran­çais de l’époque, Ni­co­las Sar­ko­zy, et le Krem­lin mit la main au por­te­feuille: 170 mil­lions d’eu­ros pour construire un centre cultu­rel et cultuel com­plet en angle d’un ter­rain clas­sé au pa­tri­moine mon­dial par l’UNES­CO, entre la tour Eif­fel et le pont de l’Alma. Quelques pé­ri­pé­ties plus tard (le maire de Pa­ris re­fuse le per­mis de construire et un pre­mier ar­chi­tecte, l’es­pa­gnol Ma­nuel Núñez Ya­nows­ky, est débouté), le pré­sident russe boude l’inau­gu­ra­tion de la ca­thé­drale Sainte-Tri­ni­té et celle-ci manque tom­ber dans l’es­car­celle des ex-ac­tion­naires du groupe Iou­kos en guise de com­pen­sa­tion au dé­man­tè­le­ment de l’em­pire pé­tro­lier. Quoi qu’il en soit, en plein coeur de l’au­tomne, la bâche a en­fin été le­vée sur la ca­thé­drale et ses dé­pen­dances, dé­sor­mais pla­cées sous le sta­tut d’en­clave di­plo­ma­tique russe. Et si de­puis l’ave­nue Rapp nul ne peut ra­ter cet en­semble im­po­sant, l’in­té­rieur de la ca­thé­drale, lui, est en­core vide, en at­tente de ses fresques et de son ico­no­stase (sa cloi­son d’icônes, sé­pa­rant le sanc­tuaire où of­fi­cie le cler­gé du reste de l’église). Outre le lieu de culte, le com­plexe or­tho­doxe com­prend une école pri­maire fran­co-russe, un centre pa­rois­sial qui abrite des bu­reaux et des ap­par­te­ments et un centre cultu­rel avec une li­brai­rie, des salles d’ex­po­si­tion et une ca­fé­té­ria. Quatre bâ­ti­ments aus­tères et mo­no­li­thiques que l’ar­chi­tecte Jean-Mi­chel Wilmotte (par ailleurs im­pli­qué dans des pro­jets en Rus­sie, dont le dé­ve­lop­pe­ment du Grand Mos­cou) a or­ga­ni­sés comme quatre mille-feuilles de bois et de verre, ce der­nier fa­vo­ri­sant l’en­trée de la lu­mière na­tu­relle à tra­vers les strates. Le vrai dé­fi tech­nique du pro­jet? Les cinq bulbes do­rés, ca­rac­té­ris­tiques de l’ar­chi­tec­ture re­li­gieuse russe, qui sym­bo­lisent le Ch­rist et les quatre évan­gé­listes. Ici, ils ne sont pas à fa­cettes mais en­tiè­re­ment lisses! Dé­lais­sant la tra­di­tion­nelle char­pente de bois re­cou­verte de cuivre, d’ar­doise ou de cé­ra­mique, Wilmotte a pré­fé­ré des ma­té­riaux com­po­sites utili­sés dans l’aé­ro­nau­tique: chaque dôme est consti­tué de plu­sieurs «pé­tales» mou­lés en fibre de verre et ré­sine époxy puis as­sem­blés sur place. Réa­li­sé en par­te­na­riat avec une en­tre­prise bre­tonne qui fa­brique des mul­ti­coques pour les grandes courses au­tour du monde, le dôme prin­ci­pal, qui au­rait pe­sé qua­rante-deux tonnes en ma­té­riaux tra­di­tion­nels, ne pèse plus ici que la ba­ga­telle de huit tonnes. Tous les bulbes sont do­rés avec un al­liage d’or et de pla­tine ap­pe­lé Moon Gold. Un or mat et dis­cret qui fe­rait pas­ser le dôme brillant des In­va­lides voi­sins pour le comble du tape-à-l’oeil.

Centre cultu­rel russe or­tho­doxe, 1 quai Bran­ly, 75007 Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.