JEAN BOGHOSSIAN AP­PORTE SA FLAMME À VE­NISE

Déco Magazine - - ART NEWS -

Peintre et sculp­teur aty­pique, Jean Boghossian ex­plore de­puis trente ans sa pas­sion pour l’art et la créa­tion. En 2009, le feu de­vient son prin­ci­pal moyen d’ex­pres­sion pour trans­for­mer et ré­vé­ler la ma­tière. Choi­si pour re­pré­sen­ter l’Ar­mé­nie lors de la 57ème Bien­nale de Ve­nise -qui se tien­dra du 13 mai au 26 no­vembre 2017- l’ar­tiste y ex­po­se­ra ses der­nières oeuvres re­grou­pées au­tour de l’ex­po­si­tion Fiam­ma Ines­tin­gui­bile.

Jean Boghossian aime

jouer avec le feu, in­dis­pen­sable ou­til de sa quête es­thé­tique. Lu­na­tique et tu­mul­tueux, ce­lui-ci offre à l’ar­tiste toutes les li­ber­tés, in­suf­flant au geste d’im­pré­vi­sibles trajectoires et im­pri­mant sur le sup­port mille va­ria­tions. «Par ses hu­meurs in­con­trô­lables, il per­met au ha­sard de s’im­mis­cer dans mon tra­vail. Tout le chal­lenge est donc d’es­sayer de gui­der et de ca­na­li­ser sa puis­sance na­tu­relle pour ob­te­nir ce que j’ap­pelle un ha­sard contrô­lé», ex­plique Jean Boghossian dont l’ap­proche ar­tis­tique re­pose sur l’idée de «construc­tion par la dé­cons­truc­tion» et qu’il dé­ve­loppe ain­si: «Le feu est un élé­ment de des­truc­tion. Mais dans mon tra­vail, il de­vient un élé­ment de pu­ri­fi­ca­tion et de trans­for­ma­tion, por­teur d’une vé­ri­table force créa­trice. Grâce à lui, je peux trans­for­mer ma toile ou mon su­jet. J’en fais quelque chose dans le­quel se re­trouvent le vide et le plein, la lu­mière et l’obs­cu­ri­té et où se ré­con­ci­lient la vio­lence et la beau­té.» Ses ex­pé­ri­men­ta­tions py­ro­ma­niaques -ren­dues pos­sibles par l’uti­li­sa­tion de dif­fé­rents ins­tru­ments de com­bus­tions’ap­pliquent sur une di­ver­si­té de sup­ports, du pa­pier à la toile ou au bois, en pas­sant par les livres, les chaises, le po­ly­sty­rène ou le plas­tique. L’es­sen­tiel de son tra­vail consis­tant à jouer sur le mou­ve­ment des flammes et l’ef­fet de la fu­mée sur la ma­tière. Il gé­nère ain­si des brû­lures et d’étranges co­lo­ra­tions dans les­quelles il in­tro­duit des pig­ments co­lo­rés ou des pierres se­mi­pré­cieuses. Il y a comme un souffle de poé­sie dans les mor­sures et per­fo­ra­tions lais­sées par le feu. Jean Boghossian uti­lise éga­le­ment dif­fé­rents mé­diums comme l’aqua­relle, la pein­ture à l’huile, l’acry­lique ou le fusain qu’il as­so­cie à des tech­niques aus­si di­verses que le col­lage, le dé­col­lage, le cou­lage (drip­ping) ou le pliage. Ces pro­cé­dés ar­tis­tiques font évi­dem­ment im­pli­ci­te­ment ré­fé­rence à ceux em­ployés par les grands noms de l’art mo­derne et contem­po­rain, comme Willem de Koo­ning, Jack­son Pol­lock, Yves Klein, Al­ber­to Bur­ri ou Si­mon Han­taï. Un hé­ri­tage ar­tis­tique qui nour­rit constam­ment sa dé­marche et lui per­met de se for­ger un style unique, im­pré­gné d’ex­pres­sion­nisme abs­trait, d’art concep­tuel et d’in­fluences contem­po­raines di­verses -group Ze­ro ou Fluxus- mais dont l’ex­pé­ri­men­ta­tion reste l’axe prin­ci­pal. Comme l’ex­plique l’ar­tiste lui-même, «la re­cherche es­thé­tique est une dé­marche per­ma­nente. Je suis pas­sé par toutes les étapes de l’his­toire de l’art en ex­pé­ri­men­tant l’im­pres­sion­nisme, le sur­réa­lisme, le cu­bisme etc, avant d’ar­ri­ver à l’art abs­trait. C’est avec lui que j’ai pu m’épa­nouir dans ma re­cherche, car il offre une to­tale li­ber­té.»

Des dia­mants d’Anvers aux la­gunes de Ve­nise

Né en 1949 à Alep, Jean Boghossian est is­su d’une fa­mille li­ba­no-ar­mé­nienne, hé­ri­tière d’une longue tra­di­tion joaillière. Après avoir dé­cro­ché un di­plôme d’éco­no­mie et sociologie, c’est donc tout na­tu­rel­le­ment qu’il se lance dans le com­merce de pierres pré­cieuses. Mais en 1975, le dé­clen­che­ment de la guerre ci­vile change ses pro­jets. Il quitte alors le Li­ban pour la Bel­gique où il ré­si­de­ra dès lors, par­ta­geant de­puis peu son temps avec la ca­pi­tale li­ba­naise. Ac­ti­ve­ment im­pli­qué dans l’art et le mé­cé­nat, il crée en 2006, avec son père Ro­bert et son frère Al­bert, la fon­da­tion Boghossian, dé­diée au dia­logue entre les cultures. Les arts plas­tiques ont tou­jours fait par­tie de sa vie. Ses pre­miers

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.