La Grande Arche de La Dé­fense: édi­fiant édi­fice

Déco Magazine - - DESIGNERS NEWS -

Au-de­là du

Louvre, puis des ChampsÉ­ly­sées et de l’Arc de Triomphe, la Grande Arche de la Dé­fense ponc­tue l’axe his­to­rique qui tra­verse Pa­ris d’est en ouest. C’est un for­mi­dable por­tique aux fa­çades blanches et bi­seau­tées, po­sé à la li­sière entre le quar­tier de la Dé­fense et Nan­terre, lé­gè­re­ment désaxé pour que le pu­blic en per­çoive dès le par­vis les trois di­men­sions. L’agence Va­lode et Pistre vient d’en ré­amé­na­ger le der­nier étage, vide de­puis des lustres, ain­si que le toit-ter­rasse, met­tant un point -presque- fi­nal à la belle et dra­ma­tique his­toire de la construc­tion d’un bâ­ti­ment- sculp­ture inau­gu­ré le 14 juillet 1989, pour le bi­cen­te­naire de la Ré­vo­lu­tion fran­çaise. Tout com­mence en 1983 lors­qu’un con­cours in­ter­na­tio­nal (ano­nyme) ra­meute les ar­chi­tectes stars de l’époque. Le ré­sul­tat va en sur­prendre plus d’un. Car le pro­jet lau­réat, une arche toute blanche, sort du lot comme un la­pin d’un cha­peau. Les idées, ma­gni­fiques, et les des­sins, d’une pu­re­té re­mar­quable, sont le fait d’un ar­chi­tecte in­con­nu de cin­quan­te­trois ans, un Da­nois, Jo­han Ot­to von Spre­ckel­sen. Quand on cherche à le contac­ter, l’heu­reux élu est à la pêche aux ha­rengs. Le phé­no­mène, que l’on ra­pa­trie à Pa­ris, a en tout et pour tout construit quatre églises dans son pays. Spre­ckel­sen n’en est pas moins idéa­liste: il veut édi­fier un hy­per­cube de 110 mètres de haut, «une forme splen­dide où un cube est à l’in­té­rieur d’un autre cube, un cube de vide dans un cube de marbre», écrit Lau­rence Cos­sé qui dans La Grande Arche (1) ra­conte, avec le ta­lent d’une ro­man­cière, la pi­ca­resque des­ti­née de l’édi­fice et de son concep­teur.

La Grande Arche, des­si­née par un in­con­nu, von Spre­ckel­sen.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.