Un re­ve­nez-y d’es­prit new-yor­kais

Déco Magazine - - LONDON-NEWS -

Nous sommes à

une en­ca­blure de Red­church Street et de ses ca­fés et bou­tiques post-de­si­gn, à dix mi­nutes de Li­ver­pool Street, au coeur de Sho­re­ditch. An­cienne zone in­dus­trielle, Sho­re­ditch est de­ve­nue l’un des centres cultu­rels de la ville avec du street art et des créa­teurs en par­faite har­mo­nie, il­lus­tra­tion de la gen­tri­fi­ca­tion à l’an­glaise. Ace Ho­tel re­pré­sente, à Sho­re­ditch, la pre­mière aven­ture eu­ro­péenne du groupe Ace qui a com­men­cé à Port­land dans l’Ore­gon. Les Ace Ho­tels sont éga­le­ment pré­sents à New York, LA, Palm Springs, Seat­tle et Pa­na­ma.

Un éco­sys­tème de mode, de de­si­gn et de res­tau­ra­tion

L’Ace est un hom­mage à l’ur­ba­ni­sa­tion tren­dy, un point fo­cal de créa­tifs et de fa­shio­nis­tas en tous genres, un éco­sys­tème où l’on peut man­ger, boire, dan­ser et faire du shop­ping. L’hô­tel est à la fois un concept store épu­ré et une marque qui per­met de s’of­frir un peu de son at­mo­sphère, grâce à une foule d’ob­jets que l’on peut ache­ter après les avoir dé­cou­verts dans la chambre, des vi­nyles d’an­tan aux car­nets Mo­les­kine en pas­sant par les cordes de gui­tare ou les t-shirts Ace Ho­tel. Le soir, le bar Mi­ran­da sert de boîte de nuit ou de salle de concert, les pro­duc­tions pri­vées al­lant du spec­tacle à la pro­jec­tion de films.

Comme chez des amis

L’es­thé­tique de l’en­droit se veut simple et contem­po­raine mais avec une touche de fait mai­son qui lui confère toute sa sa­veur. L’en­trée est éclai­rée par de grandes vitres au châssis en mé­tal qui rap­pellent le pas­sé in­dus­triel du lieu, tout comme les pla­fonds à tuyau­te­rie ap­pa­rente. On di­rait que la Scan­di­na­vie a ren­dez-vous à Brook­lyn: pho­tos noir et blanc, meubles en bois clair, vé­los à dis­po­si­tion… On se sent presque chez des amis. On aime les éta­gères in­dus­trielles, les meubles ré­tro, les so­fas et la table basse de style an­nées 60, sur fond de gui­tares acous­tiques Mar­tin et de tourne-disques Re­ga. Der­rière cette ap­pa­rente sim­pli­ci­té se conjuguent de nom­breuses in­fluences vou­lues par les ar­chi­tectes qui sou­hai­taient mettre en va­leur le ca­chet cos­mo­po­lite de l’en­droit et ses ra­cines his­to­riques -on y re­trouve ain­si du mo­der­nisme sobre, du Bau­haus, du UK punk et du gra­phisme contem­po­rain. La ter­rasse de l’Ace Ho­tel est au sep­tième ni­veau, sur­plom­bant une Ci­ty pa­no­ra­mique éclai­rée de mille feux, où DJs et cock­tails as­surent une am­biance ani­mée. N’ou­blions pas la bras­se­rie Hoi Pol­loi, une col­la­bo­ra­tion réus­sie entre Pa­blo Flack et Da­vid Wad­ding­ton, deux res­tau­ra­teurs lo­caux. Son look vin­tage new-yor­kais est en par­faite ré­so­nance avec le ton de l’hô­tel. Ce sont sur­tout les plantes vertes qui donnent sa cha­leur à l’en­droit. Elles foi­sonnent et animent bé­ton, briques, bois et ver­rières comme si toutes les mains vertes de la fa­mille Ace s’étaient prê­tées au jeu.

C’est à Sho­re­ditch,dans un dis­trict co­olin­ves­ti par les créa­teurs.Avec son­mé­lan­ge­de­dé­co vin­tage et d’ins­pi­ra­tion in­dus­trielle, l’Ace Ho­tel de Londres res­semble à son en­vi­ron­ne­ment.Qu’y pré­fé­re­rez-vous? Son bar­boîte de nuit, sa­ter­rasse tou­jour­sa­ni­méeou­son ser­vice aux pe­tits soins?

Quant au ser­vice, il est at­ten­tion­né, sans ri­tuel obli­gé. Car c’est bien de ser­vice qu’il s’agit ici, per­son­na­li­sé et at­ten­tif. Le per­son­nel vous fe­ra re­dé­cou­vrir le vé­lo pour une ba­lade gui­dée en ville avec To­kyo­bike ou une for­mule be­dand­bike: le vé­lo dort dans votre chambre, et vous sur vos deux oreilles.

Ace Ho­tel Lon­don - 100 Sho­re­ditch High Street, Lon­don, E1 6JQ ace­ho­tel.com/lon­don

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.