Un, deux, trois, so­leil!

Déco Magazine - - HÔTEL-NEWS - Da­nièle He­noud

L’ar­chi­tecte Ga­lal Mah­moud re­vient sur l’un de ses lieux de pré­di­lec­tion, l’île grecque de My­ko­nos, pour prendre les rênes du My­co­nian K Ho­tels, un com­plexe de trois hô­tels dans le­quel il in­suffle avec art ses concepts et ses en­vies.

Ces trois éta­blis­se­ments,

cha­cun in­dé­pen­dant et do­té d’un style per­son­nel, se re­joignent dans un en­vi­ron­ne­ment fée­rique où le cli­mat mé­di­ter­ra­néen s’al­lie à l’art de vivre et au bien-être. Ga­lal Mah­moud, pour qui cette ré­gion n’a presque plus de se­crets, est un fa­mi­lier des lieux qu’il ha­bite du­rant ses va­cances fa­mi­liales de­puis de nom­breuses an­nées. Ma­rios Dak­ty­lides, pro­prié­taire du My­co­nian Col­lec­tion, a confié aux bu­reaux GM la nou­velle construc­tion du Naia, une trans­for­ma­tion des éta­blis­se­ments exis­tants Ky­ma et Ko­ra­li, ain­si que la dé­co­ra­tion in­té­rieure des trois en­ti­tés. Ga­lal Mah­moud évoque l’im­pli­ca­tion du pro­prié­taire dans l’exé­cu­tion ra­pide des dé­ci­sions et l’évo­lu­tion du pro­jet. Il fau­dra six mois de tra­vaux pour faire re­vivre l’en­semble en juin 2016. Pour l’ar­chi­tecte Mah­moud, il ne s’agit pas d’uni­for­mi­té: chaque éta­blis­se­ment a son ca­rac­tère propre au coeur d’une iden­ti­té grecque com­mune.

Par­tout la mer et la lu­mière

Le pre­mier, le Ky­ma (De­si­gn Ho­tels), est da­van­tage «cy­cla­dique». Sa struc­ture cou­verte d’en­duit à la chaux blanche se fond par­fai­te­ment dans le cadre de My­ko­nos, ses formes et ses contours. À l’in­té­rieur, du blanc, des touches de bleu et de jaune avec des tables basses en marbre. Au Ko­ra­li (Re­lais & Châ­teaux), une ter­rasse épu­rée laisse toute la place à la mer et aux char­mants mou­lins à vent d’Alef­kan­dra. La lu­mière est par­tout, grâce aux grandes ou­ver­tures et fe­nêtres qui élar­gissent la vi­si­bi­li­té sur les pay­sages. L’ap­proche est mo­derne avec du mo­bi­lier ur­bain par­mi le­quel la chaise Ar­chi­neo et des fau­teuils en ro­tin conçus sur me­sure et dont l’al­lure contem­po­raine tranche avec les élé­ments tra­di­tion­nels. Le bar dé­gage une am­biance zen avec ses ta­bou­rets blancs et ses lu­mi­naires in­so­lites en ac­cor­déon. À cô­té de cette «thé­ma­tique eth­nique et mi­ni­ma­liste», Ga­lal Mah­moud ponc­tue l’in­té­rieur d’un mé­lange de bois de chêne en fines la­melles et de bam­bou qui re­couvre l’en­semble des pla­fonds. Des lu­mi­naires de­si­gn, des fau­teuils co­lo­rés dans les nuances de bleu pâle, gris et orange font écho à la mer. Tous les dé­tails sont vus et re­vus afin d’ac­cor­der à cet hô­tel un maxi­mum de confort high-end.

Im­mer­sion my­cé­nienne

Quant au der­nier-né, le Naia (Pre­fe­red Ho­tels), il sé­duit le vi­si­teur avec ses ma­tières et teintes na­tu­relles et quelques touches de rouge, ses lits à bal­da­quin re­vi­si­tés en bois bros­sé et lai­ton. L’ar­chi­tecte a op­té pour de la pierre et du bois brut «en re­la­tion in­trin­sèque avec l’iden­ti­té du lieu». Le gra­phisme de la pierre qu’il uti­lise comme re­vê­te­ment in­té­rieur et ex­té­rieur est mis en lu­mière grâce á un éclai­rage pen­sé dans les moindres dé­tails et si­gné Pran­di­na, Gio Pat­to et Fon­ta­na Arte. L’ex­ten­sion du lounge sur la ter­rasse pa­no­ra­mique et sa pis­cine connecte le vi­si­teur avec les cou­chers de so­leil de la mer Egée, of­frant une na­tu­relle et in­ces­sante ba­lade in out. La plu­part du mo­bi­lier des chambres a été exé­cu­té par GM Ar­chi­tects alors que ce­lui des es­paces com­muns dé­voile une sé­lec­tion de grandes poin­tures du de­si­gn par­mi les­quelles Mo­ro­so, Cas­si­na, Edra, De­don et Pao­la Len­ti, choi­sies pour leur co­hé­rence avec ces es­paces blancs et épu­rés. Comme dans cha­cun de ses pro­jets, Ga­lal Mah­moud pour­suit sa dé­marche d’«im­mer­sion contex­tuelle» qui lui tient à coeur, et se re­plonge dans la culture my­cé­nienne des Cy­clades pour abou­tir à une in­ter­pré­ta­tion réus­sie de l’en­vi­ron­ne­ment. Il s’im­prègne de l’en­droit, son es­sence, le cli­mat, la to­po­gra­phie, et des fac­teurs na­tu­rels qui le consti­tuent. Sa si­gna­ture se laisse sen­tir: com­bi­ner le tra­di­tion­nel et le contem­po­rain. Et cap­tu­rer cette élé­gance in­tem­po­relle, celle qui dé­fie les ten­dances.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.