Les oeuvres de La­fayette An­ti­ci­pa­tions, du sous-sol jus­qu’au ciel

Déco Magazine - - ARCHI - NEWS -

Là où tant

de fon­da­tions d’art contem­po­rain pa­ri­siennes ri­va­lisent de di­men­sions ex­tra­po­lées et de vo­lumes, voire de vo­lutes, spec­ta­cu­laires ( de la Fon­da­tion Car­tier de Jean Nou­vel à la Fon­da­tion Louis Vuit­ton par Franck O. Geh­ry, en at­ten­dant la fu­ture col­lec­tion Pi­nault dans l’édi­fice cy­lin­drique et hors norme de l’an­cienne Bourse du com­merce), celle-ci est d’une dis­cré­tion confon­dante. Glis­sée dans un in­ter­stice ur­bain du Ma­rais, à peine si­gna­lée par une fa­çade his­to­rique et re­liée aux ruelles ar­rière par un long pas­sage cou­vert. La plus que cen­te­naire en­tre­prise des Ga­le­ries La­fayette a choi­si ce bâ­ti­ment in­dus­triel, fait de pierre, de fonte et de ver­rière, pour abri­ter une fon­da­tion d’un genre par­ti­cu­lier où les ar­tistes pro­dui­ront sur place les pièces des ex­po­si­tions pro­gram­mées. Pro­prié­té du BHV, le lieu a suc­ces­si­ve­ment ser­vi d’en­tre­pôt, d’es­pace de ré­pa­ra­tion de cha­peaux de paille et d’ins­ti­tu­tion pour jeunes filles. Ce qui en dit long sur sa plas­ti­ci­té na­tu­relle. Pour le ré­ha­bi­li­ter une fois de plus, c’est Rem Kool­haas qui a été ap­pe­lé à la res­cousse. Une pre­mière réa­li­sa­tion pa­ri­sienne pour l’ar­chi­tecte néer­lan­dais qui, avec son agence OMA, a dû com­po­ser le plus ha­bi­le­ment pos­sible avec l’étroi­tesse de la par­celle.

Il a sur­tout in­ves­ti le vide de la cour in­té­rieure, au­tour de la­quelle le bâ­ti­ment forme un U, pour y dres­ser une «tour d’ex­po­si­tion» de dix-huit mètres de haut. En guise de ni­veaux, celle-ci est équi­pée de quatre pla­teaux mo­biles et mo­to­ri­sés qui peuvent cir­cu­ler verticalement le long de po­teaux à cré­maillères pour se sta­bi­li­ser face aux étages exis­tants. Ou pas. Ils peuvent sur­tout créer des vides et des dé­cro­chages, soit qua­rante-neuf confi­gu­ra­tions de pla­te­formes prêtes à sup­por­ter des oeuvres de plu­sieurs tonnes ou des dis­po­si­tifs ar­tis­tiques in­édits. Le pro­cé­dé n’est pas sans rap­pe­ler la pla­te­forme hy­drau­lique qui se dé­place entre les étages de la mai­son Le­moine à Bor­deaux, tou­jours si­gnée Rem Kool­haas qui a éga­le­ment conçu des tri­bunes mo­biles es­ca­mo­tables pour le Wy­ly Thea­ter de Dal­las. Au­tant de ma­chines dont le fonc­tion­ne­ment fait par­tie in­té­grante des bâ­ti­ments qui les re­çoivent. On au­rait ado­ré voir le mé­ca­nisme à l’oeuvre avec ses plan­chers sus­pen­dus dans les airs, mais Lutz Ba­cher, pre­mière ar­tiste in­vi­tée par La­fayette An­ti­ci­pa­tions, a igno­ré la tour pour se concen­trer sur les sur­faces du bâ­ti­ment, par­se­mant le sol de paillettes et trans­for­mant les vitres en mi­roirs. Ce­la n’en rend que plus belle la vue que nous offre le «ciel», jo­li sur­nom du der­nier étage, qui ré­flé­chit à la fois l’es­pace in­té­rieur et les toits pa­ri­siens. Ici, tour, pla­te­formes, dé­ga­ge­ment des cour­sives ne for­mulent qu’un voeu: «an­ti­ci­per» toutes les formes d’art à ve­nir et sa­voir ac­cueillir tout ce qui se­ra conçu par les ar­tistes avec l’aide de trois in­gé­nieurs dans le centre de pro­duc­tion du sous­sol. Dé­ci­dé­ment, plus boîte à ou­tils que boîte à bi­joux, cette fon­da­tion.

* Fon­da­tion d’en­tre­prise Ga­le­ries La­fayette, 75004 Pa­ris. www.la­fayet­tean­ti­ci­pa­tions.com

Une élé­gante fa­çade in­dus­trielle.

La tour d’ex­po­si­tion, sans ses pla­te­formes.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.