TOUT ROULE PAR­FAI­TE­MENT!

Femme Magazine - - FEMME - Gha­da Ba­ra­ghid

La Ré­pu­blique li­ba­naise cé­lé­brait le 22 avril, à grand ren­fort de flon­flons mé­dia­tiques, le deuxième an­ni­ver­saire de l’en­trée en vi­gueur du nou­veau code de la route. Juste 3 se­maines après le 1er avril! Ré­jouis­sez-vous donc ci­toyens li­ba­nais, oui, oui, tout va pour le mieux sur les routes du Li­ban!

Voi­tures sta­tion­nées n’im­porte où, sur les trot­toirs ou en­core en deuxième ou troi­sième files blo­quant al­lè­gre­ment le pas­sage, en­ga­ge­ment sans état d’âme par­ti­cu­lier dans les sens in­ter­dits, vitesse effrénée, règne ab­so­lu des mo­tards sur la chaus­sée sous l’oeil in­dul­gent (ou bran­ché sur le mo­bile) des agents de la circulation, ca­mions et bus en­com­brants, sans-gêne et pol­luants à sou­hait, ir­res­pect to­tal des voies de circulation et des pas­sages pour pié­tons, chat­ting der­rière le vo­lant… Sans ou­blier le piège quo­ti­dien des bou­chons et em­bou­teillages monstres… Au pa­ra­dis du nou­veau code de la route, toute cette pa­no­plie d’in­frac­tions au­rait, à l’en croire nos di­ri­geants, été en­ter­rée par un coup de ba­guette ma­gique!

Non mes­sieurs, il n’y a pas de quoi se van­ter, pa­voi­ser, ju­bi­ler… Ré­veillez-vous, le mi­racle de la trans­fi­gu­ra­tion de l’en­fer rou­tier en éden ne s’est pas pro­duit.

Coor­di­na­trice, Char­gée des ru­briques Beau­té | Cuisine

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.