HOROSCOPE

Femme Magazine - - FEMME -

GÉMEAUX 22 MAI-21 JUIN

AMOUR. Si votre vie de couple est fra­gile, la pé­riode risque d’être éprou­vante. Mais si votre en­tente avec votre par­te­naire est solide, vous sau­rez res­ter com­plices mal­gré de pe­tites dis­sen­sions concer­nant le tra­vail ou les re­la­tions avec la fa­mille. Si vous vi­vez seul, la confi­gu­ra­tion pla­né­taire ac­tuelle vous ren­dra plus exi­geant que ja­mais en amour. TRA­VAIL. Vous se­rez obli­gé de vous adap­ter à une conjonc­ture moins fa­cile qu’avant. Ce­la si­gni­fie que, pour gar­der vos ac­quis et conti­nuer à pro­gres­ser, il vous fau­dra éta­blir des prio­ri­tés, faire des choix et vous mon­trer plus com­ba­tif. SAN­TÉ. Meilleur équi­libre phy­sique que der­niè­re­ment. En re­vanche, il fau­dra vous mé­fier des ma­laises d’ori­gine psy­cho­so­ma­tique. Votre san­té se­ra in­fluen­cée par la Lune noire, un astre qui a da­van­tage d’ef­fets sur le plan men­tal que sur le plan phy­sique. Elle pour­ra vous souf­fler des idées lu­gubres, ce qui risque d’en­traî­ner ner­vo­si­té, an­goisses et in­som­nies.

BÉLIER 21 MAR-20 AVR

Si vous re­cher­chez des amours tu­mul­tueuses, des bou­le­ver­se­ments ou de grandes sur­prises cô­té coeur, vous se­rez dé­çu, car l’am­biance as­trale ne s’y prête pas. Au contraire, tout est pro­pice à des re­la­tions confor­tables et pai­sibles. Au tra­vail, Mars dé­cuple votre es­prit de com­pé­ti­tion, mais risque en re­vanche de vous rendre agres­sif. Vos re­la­tions avec vos col­lègues sont un peu ten­dues.

TAUREAU 21 AVR-21 MAI

Vous n’avez pas en­vie de vous ser­rer la cein­ture. Au­tre­ment dit, le mot «aus­té­ri­té» ne sonne pas bien à votre oreille. Vous vous pas­sez tous vos ca­prices, qu’il s’agisse de ba­bioles ou d’achats plus coû­teux. Vos af­faires de coeur pros­pé­re­ront, à condi­tion que vous te­niez compte des dé­si­rs de vos par­te­naires. C’est bien beau de sé­duire, d’en­sor­ce­ler, mais il faut aus­si sa­voir don­ner.

GÉMEAUX 22 MAI-21 JUIN

Vous avez une dé­ci­sion à prendre concer­nant vos en­fants, si vous en avez. La com­mu­ni­ca­tion avec vos pa­rents se­ra mo­men­ta­né­ment plus dif­fi­cile. Mais vous au­rez à coeur de ré­gler les choses en pro­fon­deur, et fi­na­le­ment, cette pé­riode as­sez ten­due se ré­vé­le­ra po­si­tive! Si vous par­ve­nez, cô­té professionnel, à ex­ploi­ter les op­por­tu­ni­tés qui se pré­sentent, votre car­rière de­vrait dé­col­ler.

CAN­CER 22 JUIN-22 JUIL

La chance vous sou­rit dans le do­maine professionnel, à condi­tion d’ac­cep­ter des trans­for­ma­tions peut-être désa­gréables ini­tia­le­ment, mais qui se ré­vèlent fruc­tueuses plus tard. Cé­li­ba­taires, un duo pla­né­taire vous rend conqué­rants et dé­cuple votre sex-ap­peal. Cer­tains risquent même de re­tom­ber sous le charme d’un an­cien amour.

LION 23 JUIL-23 AOÛT

Le do­maine conju­gal peut être riche en sen­sa­tions fortes, au po­si­tif comme au né­ga­tif. Plu­ton, pla­nète de la passion et en même temps de la re­mise en ques­tion, au­ra des ef­fets dif­fé­rents se­lon votre si­tua­tion ac­tuelle. Si vous êtes heu­reux en mé­nage, vous le se­rez plus en­core. Ceux dont la vie de couple est chan­ce­lante connaî­tront de graves dif­fi­cul­tés.

VIERGE 24 AOÛT-22 SEPT

Jours ex­trê­me­ment fa­vo­rables à un re­dé­mar­rage af­fec­tif. Vous pou­vez rompre dé­fi­ni­ti­ve­ment vos at­taches pas­sées pour re­par­tir du bon pied avec votre par­te­naire. At­ten­tion à Mars, qui vous rend im­pul­sif et dé­pen­sier. Vous avez in­té­rêt à contrô­ler sé­rieu­se­ment vos en­vies d’achats. Gare aux dettes ou­bliées à payer d’ur­gence.

BALANCE 23 SEPT-23 OCT

Ne vous mon­trez pas trop sus­cep­tible avec l’être cher. Tâ­chez de gar­der des rap­ports har­mo­nieux, même si l’autre est trop oc­cu­pé par ses obli­ga­tions. Un cli­mat de com­pré­hen­sion mu­tuelle vous per­met de pro­fi­ter des pe­tites joies de l’exis­tence. Ne vous lais­sez pas al­ler à des hu­meurs chan­geantes. Il se­rait aus­si mal ve­nu de cher­cher à pro­vo­quer la ja­lou­sie de votre par­te­naire.

SCORPION 24 OCT-22 NOV

Vous êtes dans l’en­semble en ex­cel­lente forme grâce au sou­tien du So­leil, qui vous dote d’une vi­ta­li­té sans faille. Reste qu’avec Ura­nus en as­pect dys­har­mo­nique, vous pou­vez connaître quelques accès de ner­vo­si­té ou une mau­vaise ré­sis­tance au stress. En ami­tié, dif­fi­cile de vous dé­ga­ger d’une pro­messe faite à la lé­gère. Es­sayez de vous ex­pli­quer.

SAGITTAIRE 23 NOV-22 DÉC

Mé­fiez-vous de Nep­tune. Il peut vous va­loir des dif­fi­cul­tés à vous concen­trer sur des dos­siers dif­fi­ciles ou des mo­ments de doute, voire de dé­cou­ra­ge­ment. Ce se­rait dom­mage, d’au­tant que vous êtes par­fai­te­ment com­pé­tent et que vos craintes sont in­fon­dées. Votre vie fa­mi­liale vous pro­cure de vives sa­tis­fac­tions. Vos proches vous ma­ni­festent sans réserve leur af­fec­tion.

CAPRICORNE 23 DÉC-20 JAN

Vé­nus pro­tège votre vie de couple. L’at­mo­sphère conju­gale est cha­leu­reuse, et tous vos rap­ports sont em­preints de cor­dia­li­té. Vous êtes phy­si­que­ment en forme! Au tra­vail, Ju­pi­ter cesse de vous pro­té­ger de fa­çon rap­pro­chée. À vous de jouer, et les ré­sul­tats que vous ob­tien­drez se­ront la consé­quence de vos ef­forts ou de votre lais­ser-al­ler!

VERSEAU 21 JAN-18 FÉV

Tous les in­di­ca­teurs cé­lestes liés à la san­té sont fa­vo­rables. Vous pou­vez vous at­tendre à bé­né­fi­cier d’un to­nus phy­sique et mo­ral sans faille. Si vous souf­frez d’une ma­la­die chro­nique, ces in­fluences doivent se tra­duire par une amé­lio­ra­tion. Cé­li­ba­taire, l’amour est au ren­dez-vous pour beau­coup d’entre vous, et les unions réa­li­sées au cours de cette pé­riode se­ront au­réo­lées de bon­heur.

POIS­SONS 19 FÉV-20 MARS

Tout semble un peu dis­cor­dant ou désor­don­né, en rai­son d’une confi­gu­ra­tion as­trale plu­tôt chao­tique. Ces­sez de cou­rir à gauche et à droite. As­trei­gnez-vous à as­seoir vos pro­jets sur des bases plus so­lides et mieux struc­tu­rées; vous au­rez plus de chances de les concré­ti­ser. Au cha­pitre sen­ti­men­tal, vous êtes su­jet aux coups de foudre, mais at­ten­tion aux len­de­mains qui dé­chantent.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.