Ka­ro­li­nexolLang go­li­neg Jade Jag­ger

À CHAQUE PRÉ­SEN­TA­TION D’UNE NOU­VELLE COL­LEC­TION DE LA MAI­SON KAROLINE LANG, ON NE PEUT S’EM­PÊ­CHER DE TOM­BER EN AR­RÊT DE­VANT L’UNE DES CHE­MISES À PLASTRON PLISSÉ; UNE PIÈCE QUE KA­RINE TAWIL RÉINTERPRÈTE CHAQUE SAI­SON SE­LON SON HU­MEUR DU MO­MENT.

Femme Magazine - - CONTENU - R.C.

De­ve­nue un in­con­tour­nable de la marque, la che­mise Karoline Lang a pris du ga­lon grâce à une col­la­bo­ra­tion avec Jade Jag­ger. Fille du cé­lé­bris­sime Mike Jag­ger, Jade s’est fait un pré­nom en pre­nant la di­rec­tion ar­tis­tique de la mai­son Gar­rard, joaillier de la Reine d’An­gle­terre.

C’est en dé­cou­vrant lors d’une soi­rée l’une des che­mises Karoline Lang por­tée par Tra­cy Fran­ce­let, une des reines des nuits pa­ri­siennes, que Jade Jag­ger s’in­té­resse à la marque et s’at­tèle à em­bi­jou­ter quelques pièces phares. Jade avoue avoir été sé­duite par les lignes ar­chi­tec­tu­rées et par l’al­lure intemporelle des créa­tions de Ka­rine

Tawil. «Nous avons réa­li­sé que nous par­ta­gions les mêmes va­leurs ain­si qu’une même pas­sion pour la beau­té et le luxe raf­fi­né» , confie-t-elle au WWD.

Avant d’être dis­po­nible à la vente en sep­tembre, la col­lec­tion née de la col­la­bo­ra­tion entre les deux créa­trices a été dé­voi­lée lors d’une soi­rée gla­mour au show-room de Karoline Lang ave­nue Mon­taigne à Pa­ris à la veille de la se­maine de la Cou­ture. Femme Ma­ga­zine a vou­lu en sa­voir plus au­près de notre Ka­rine Tawil na­tio­nale!

COMMENT A ÉTÉ INITIÉE LA COL­LA­BO­RA­TION AVEC JADE JAG­GER?

Jade a ren­con­tré une amie à moi dans une soi­rée. Cette amie por­tait une de mes che­mises et une cape. Jade a ai­mé ce qu’elle por­tait et lui a de­man­dé d’où elle l’avait dé­ni­chée. L’amie s’est em­pres­sée alors de nous in­tro­duire et la col­la­bo­ra­tion est née!

CONNAIS­SIEZ-VOUS SON TRA­VAIL AVANT?

Oui, j’avais vu des ar­ticles dans la presse à ses dé­buts.

COMMENT S’EST DÉ­ROU­LÉE LA COL­LA­BO­RA­TION? DANS LE SENS CHE­MISE-BI­JOUX, OU BIEN BI­JOUX- CHE­MISE?

Ni dans un sens ni dans l’autre; l’idée m’est ve­nue na­tu­rel­le­ment. La che­mise étant un de mes es­sen­tiels, j’ai tou­jours eu en­vie de l’em­bel­lir avec des bi­joux. Quand l’oc­ca­sion s’est pré­sen­tée, les choses se sont dé­rou­lées comme une évi­dence.

D’OÙ VOUS EST VE­NUE CETTE PAS­SION POUR LA CHE­MISE?

J’ai tou­jours été fas­ci­née par le ves­tiaire mas­cu­lin, sa so­brié­té, sa pra­ti­ci­té et ce sens du luxe in­té­rieur; de luxe pour soi. La che­mise en est l’élé­ment phare.

COMMENT VOUS EST VE­NUE L’IDÉE D’OU­VRIR LE TA­PIS ROUGE À LA CHE­MISE?

J’ai tou­jours trou­vé très élé­gant de por­ter une che­mise sur un ta­pis rouge. Une che­mise avec des bi­joux pour fé­mi­ni­ser le tout m’a sem­blé être une bonne idée!

VER­RA-T- ON UN JOUR UNE ROBE DE MA­RIÉE INS­PI­RÉE DE LA CHE­MISE?

C’est dé­jà fait! (Rires)

Y A-T-IL DES CÉLÉBRITÉS QUE VOUS IMAGINERIEZ

BIEN POR­TER VOS CHE­MISES ORNÉES DES BI­JOUX DE JADE? Pas une en par­ti­cu­lier. Mais j’ai­me­rais bien ha­biller Eva Green…

EN CRÉANT LA CHE­MISE AVIEZ-VOUS EN TÊTE LA PA­RI­SIENNE OU LA LI­BA­NAISE?

Je ne ré­flé­chis pas comme ça. Je crée pour une femme sans fron­tières, sans na­tio­na­li­té, juste une femme contem­po­raine.

QU’EN EST-IL DE L’INS­PI­RA­TION POUR VOS AUTRES CRÉA­TIONS?

J’ai des lignes di­rec­trices qui partent sou­vent du vê­te­ment lui-même. L’ins­pi­ra­tion du vê­te­ment mas­cu­lin, le tra­vail de ma­tière, les dé­coupes ar­chi­tec­tu­rées, les lignes fé­mi­nines et l’al­lure élé­gante sobre. L’élé­gance tou­jours l’élé­gance…

CETTE COL­LA­BO­RA­TION AVEC JADE VOUS A-T-ELLE DON­NÉ L’EN­VIE D’EN FAIRE D’AUTRES?

Nous pré­pa­rons ef­fec­ti­ve­ment plu­sieurs col­la­bo­ra­tions à ve­nir, nous les ré­vè­le­rons en temps vou­lu. Hâte de par­ta­ger ces nou­velles avec vous!

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.