LA COS­TA DEL SOL

Femme Magazine - - ÉVASION -

du Gua­dal­qui­vir et de la Ca­thé­drale, re­monte au Moyen- Âge. Les jar­dins sont par­se­més de nom­breux bas­sins d’eau et fon­taines, ce qui rend la ba­lade très agréable même en plein so­leil. ( En­trée: 7 eu­ros.) À voir aus­si, le pa­lais des ducs de Via­na qui s’étend sur une sur­face de 6 500 m2 avec ses pa­tios et ses fon­taines. des vues à cou­per le souffle, Ronda est la troi­sième des­ti­na­tion la plus vi­si­tée de toute l’An­da­lou­sie. Elle offre des vues im­pre­nables sur le Ta­jo de Ronda ( le Tage de Ronda) et le Puente Nue­vo ( Pont Nou­veau) dont la construc­tion a né­ces­si­té 42 ans de tra­vaux. Il re­pré­sente le mo­nu­ment le plus grand et cé­lèbre de Ronda. Le Parador de Ronda, proche du pont, donne sur la val­lée et le fleuve Tage ( el Ta­jo). Ses Bains arabes ( Baños Árabes) res­tent les mieux conser­vés d’Es­pagne. ( En­trée: 3 eu­ros.) Le Pa­la­cio de Rey Mo­ro ( Pa­lais du Roi Maure) dont les jar­dins donnent ac­cès à La Mi­na, avec ses 231 marches qui conduisent à un fleuve, est à vi­si­ter. Ain­si que les Jar­dines de Cuen­ca ( Jar­dins de Cuen­ca) sur la cor­niche qui sur­plombe le Tage com­po­sés d’une sé­rie de ter­rasses. Ma­la­ga est la ca­pi­tale de la Cos­ta del Sol et la ville na­tale de Pi­cas­so, vi­si­tez le mu­sée qui porte son nom et sa mai­son na­tale. À ne pas man­quer aus­si l’Al­ca­za­ba, une for­te­resse mi­li­taire da­tant du XIème siècle et l’am­phi­théâtre ro­main. Marbella est la sta­tion bal­néaire des mil­liar­daires avec son port, ses yachts amar­rés à Puer­to Ba­nus et le grand luxe de ses plages do­rées.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.