LA TECH

Le Mensuel Magazine - - Sommaire -

Nou­veau fer de lance de la crois­sance

44% des Li­ba­nais ont l’in­ten­tion de créer une en­tre­prise dans les six mois à ve­nir. D’ici 2025, quelque 25 000 em­plois pour­raient être créés par le sec­teur des TIC.

«En sou­te­nant les pe­tites et moyennes en­tre­prises (PME), nous es­pé­rons par­ti­ci­per à la créa­tion d’em­plois et, ain­si, per­mettre aux gé­né­ra­tions fu­tures de construire un ave­nir dans leur pays», dé­cla­rait Riad Sa­la­mé, le gou­ver­neur de la Banque du Li­ban (BDL), au cours de l’inau­gu­ra­tion de l’édi­tion 2015 de la confé­rence BDL Ac­ce­le­rate au Fo­rum de Bey­routh.

Le pa­ri semble sur la bonne voie. Se­lon une étude de la so­cié­té d’ac­cé­lé­ra­tion d’en­tre­prises, UK Le­ba­non Tech Hub, «le sec­teur des TIC (Tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion et de la com­mu­ni­ca­tion) pour­rait bien créer quelque 25 000 em­plois d’ici 2025».

Le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie du sa­voir pour­rait, en outre, aug­men­ter de 15% le nombre d’em­plois di­rects dans le sec­teur des TIC et contri­bue­rait à une hausse de 5% des em­plois dans le pays. Le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie de la connais­sance pour­rait ajou­ter 7 mil­liards de dol­lars au PIB li­ba­nais d’ici

2025, tou­jours se­lon les mêmes sources.

ENTREPRENEURS DANS L’ÂME. Se­lon un autre rap­port, le Glo­bal En­tre­pre­neur­ship Mo­ni­tor (GEM), dont le vo­let li­ba­nais est éga­le­ment réa­li­sé avec l’ac­cé­lé­ra­teur li­ba­no-bri­tan­nique UKLTH, les Li­ba­nais se­raient de vé­ri­tables entrepreneurs dans l’âme.

«Le Li­ban se ca­rac­té­rise par une his­toire mar­quée par l’en­tre­pre­neu­riat et le com­merce, note le pro­fes­seur Steve Hill, l’un des au­teurs du rap­port. Au­jourd’hui, de nom­breux signes laissent pen­ser que ce sec­teur pour­rait bien fleu­rir, comme le montre la mul­ti­pli­ca­tion des in­cu­ba­teurs et ac­cé­lé­ra­teurs de start-up». Se­lon le GEM, le pays du Cèdre se­rait la 4e éco­no­mie mon­diale en termes d’en­tre­pre­neu­riat au stade pré­coce. Les Li­ba­nais aiment créer, prendre des risques et sai­sir les op­por­tu­ni­tés. Presque 70% d’entre eux se sentent ca­pables de créer leur bu­si­ness, tou­jours se­lon le GEM. «Ce taux est si­gni­fi­ca­ti­ve­ment plus éle­vé que les moyennes ré­gio­nales et même mon­diales», ajoute Steve Hill. Sur 60 éco­no­mies, le Li­ban s’est clas­sé 7e à la fois en termes de pro­por­tion de per­sonnes qui se sentent ca­pables de créer une en­tre­prise, mais aus­si pour ceux qui disent comp­ter le faire dans les six mois à ve­nir (44% des Li­ba­nais pensent lan­cer leur bu­si­ness dans les six mois).

Pour réa­li­ser plei­ne­ment créa­tion d’em­plois que le po­ten­tiel de pour­rait gé­né­rer le sec­teur des TIC, UK Le­ba­non Tech Hub a iden­ti­fié trois mo­teurs qui pour­raient sou­te­nir le dé­ve­lop­pe­ment des TIC au Li­ban. Il s’agit de la Fintech, du sec­teur du bie­nêtre, qui couvre la san­té et les pro­duits sains, et la vi­sua­li­sa­tion des pro­duits. Pour ac­com­pa­gner ce dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie du sa­voir, l’étude re­com­mande la mise en place d’in­fra­struc­tures propres aux nou­velles tech­no­lo­gies, une fis­ca­li­té com­pé­ti­tive ain­si qu’un sys­tème de ré­gle­men­ta­tion.

BE­SOIN D’UN HUB. L’ac­cé­lé­ra­teur pointe, en­fin, le be­soin pour le pays du Cèdre de concen­trer ses in­ves­tis­se­ments et res­sources hu­maines au­tour de ces trois sec­teurs, pi­liers de l’éco­no­mie nu­mé­rique de de­main, ain­si que la mise en place d’un hub de re­cherche et de dé­ve­lop­pe­ment in­ter­na­tio­nal pour ac­com­pa­gner et ac­cé­lé­rer la crois­sance de ces trois pi­liers. «Ce­la ap­pa­raî­trait comme un hub pour les start-up li­ba­naises, les in­cu­ba­teurs et les ini­tia­tives vi­sant à sou­te­nir l’en­tre­pre­neu­riat au Li­ban aux cô­tés des mul­ti­na­tio­nales, des PME et des étu­diants. Ce hub pour­rait of­frir un ac­cès gra­tuit aux res­sources, ma­té­riel, conseil et sup­port tech­niques», pré­cise le rap­port. Entre 2013 et 2015, le Li­ban s’est his­sé à la se­conde place des pays de la ré­gion en termes de nombre et de va­leur des in­ves­tis­se­ments dans le sec­teur des TIC, der­rière les Emi­rats arabes unis (Arab­net).

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.