NA­DA TAWIL

NA­DA TAWIL DI­REC­TRICE DU DÉ­PAR­TE­MENT DE COM­MU­NI­CA­TION AU GROUPE BY­BLOS BANK L’ÉDU­CA­TION FI­NAN­CIÈRE, NOU­VEAU PI­LIER DE LA STRA­TÉ­GIE RSE

Le Mensuel Magazine - - Sommaire -

L’édu­ca­tion fi­nan­cière, nou­veau pi­lier de la By­blos Bank

Pion­nière en ma­tière de res­pon­sa­bi­li­té so­ciale des en­tre­prises (RSE), la By­blos Bank a lan­cé, en 2015, le pre­mier Pro­gramme d’edu­ca­tion fi­nan­cière vi­sant à sim­pli­fier les concepts éco­no­miques et fi­nan­ciers et à les mettre à por­tée du pu­blic.

«L’ob­jec­tif prin­ci­pal de cette ini­tia­tive est d’ac­cor­der aux ci­toyens la pos­si­bi­li­té de mieux com­prendre les no­tions de base fi­nan­cières, afin de gé­rer leurs dé­penses et de pla­ni­fier un ave­nir sûr», ex­plique Na­da Tawil, di­rec­trice du dé­par­te­ment de Com­mu­ni­ca­tion au groupe By­blos Bank. «Ce­ci per­met­tra éga­le­ment de bien com­prendre leurs droits et res­pon­sa­bi­li­tés vis-à-vis des ins­ti­tu­tions fi­nan­cières et de contri­buer au dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie», ajoute Mme Tawil.

A long terme, ce pro­gramme, unique en son genre, per­met­tra aux ci­toyens:

de com­prendre les concepts et termes ● fi­nan­ciers pour des dé­ci­sions plus res­pon­sables,

de pla­ni­fier leur bud­get pour ● mi­ni­mi­ser le stress qui ré­sulte des dé­penses im­pré­vues ou qui dé­passent les re­ve­nus,

de mieux gé­rer et d’avoir plus de ● contrôle sur leurs fi­nances per­son­nelles. Les ou­tils du Pro­gramme d’edu­ca­tion fi­nan­cière de la By­blos Bank sont:

Fak­ker Ma­liyan

Emis­sion quo­ti­dienne dif­fu­sée après le Jour­nal de 20h sur l’une des chaînes de té­lé­vi­sion lo­cales.

Con­sul­tez la page Youtube sui­vante pour dé­cou­vrir les épi­sodes dis­po­nibles: http://bit.ly/2d308pj

Nas w Fi­nance

Un ar­ticle/in­fo­gra­phie heb­do­ma­daire pu­blié dans un quo­ti­dien ara­bo­phone.

Pro­gramme d’edu­ca­tion

La banque a dé­ve­lop­pé un Pro­gramme d’edu­ca­tion fi­nan­cière ci­blé à des­ti­na­tion de groupes d’in­té­rêts spé­ci­fiques, dont no­tam­ment les jeunes. Le Pro­gramme d’edu­ca­tion fi­nan­cière de la By­blos Bank fait par­tie de sa stra­té­gie de res­pon­sa­bi­li­té so­ciale (RSE). «En tant que par­te­naire so­cial de tous les Li­ba­nais de par ses 86 agences, la banque sait qu’elle gran­dit en fonc­tion de l’im­pact réel qu’elle a sur le dé­ve­lop­pe­ment de son en­vi­ron­ne­ment so­cioé­co­no­mique avec qui elle forme un éco­sys­tème», pré­cise Na­da Tawil. «En opé­rant sur la to­ta­li­té du ter­ri­toire li­ba­nais, la banque oeuvre pour dé­ve­lop­per les condi­tions de vie des ci­toyens pour une éco­no­mie plus saine».

FAK­KER MA­LIYAN. Le mo­teur prin­ci­pal du Pro­gramme d’edu­ca­tion fi­nan­cière de la By­blos Bank est Fak­ker Ma­liyan (Ré­flé­chir fi­nan­ciè­re­ment – Bien ré­flé­chir). Une émis­sion quo­ti­dienne dif­fu­sée après le Jour­nal de 20h sur la chaîne LBCI (Le­ba­nese Broad­cas­ting Cor­po­ra­tion In­ter­na­tio­nal).

Chaque épi­sode porte sur un thème spé­ci­fique con­cer­nant des ques­tions fi­nan­cières et éco­no­miques im­por­tantes et ap­porte une ex­pli­ca­tion simple, à tra­vers des in­fo­gra­phies et ani­ma­tions bien claires. La vi­déo de chaque épi­sode est en­suite dif­fu­sée sur la chaîne Youtube de la By­blos Bank et par­ta­gée sur les ré­seaux so­ciaux.

LES CLÉS DE LA RÉUS­SITE. Pour une vie fi­nan­cière réus­sie, il faut: avoir une source de re­ve­nus; dé­pen­ser de fa­çon équi­li­brée; em­prun­ter de l’ar­gent pour réa­li­ser cer­tains pro­jets; épar­gner de l’ar­gent et in­ves­tir pour aug­men­ter sa for­tune.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.