LES 20 ANS DE MAS­RAH AL-MA­DI­NA

L’AVEN­TURE DE NI­DAL ACH­KAR

Le Mensuel Magazine - - Sommaire - PAR NAYLA RA­CHED

L’aven­ture de Ni­dal Ach­kar

Am­biance de fête au Ma­di­na. C’est peu dire, très peu dire. Mas­rah al-ma­di­na cé­lèbre, en oc­tobre, ses 20 ans d’exis­tence, ses «20 pre­mières an­nées». «Je se­rai avec vous pour les 20 an­nées à ve­nir», pro­met Ni­dal Ach­kar. En­tou­rée d’une pléiade de met­teurs en scène, de co­mé­diens et d’ar­tistes, toutes gé­né­ra­tions théâ­trales confon­dues, le 21 sep­tembre, tous ras­sem­blés au­tour d’elle, Mme Ach­kar brillait des milles feux de ce théâtre qui per­siste et ré­siste, au coeur de tous ces «vol­cans en érup­tion».

Si­mon Cha­hine, Georges Was­souf, Joan Lit­tle­wood, Hi­cham Ja­ber, Ziad Rah­ba­ni, Saa­dal­lah Wan­nous, Ado­nis, Ja­la­led­dine Weiss, Nour el-cha­rif, Lei­la Aloui… Tous ces noms ont tra­ver­sé Mas­rah al-ma­di­na, de­puis son lan­ce­ment en 1993-1994 à la rue Clé­men­ceau, en pas­sant par sa dé­lo­ca­li­sa­tion à la rue Ham­ra en 2004, jus­qu’à la créa­tion de la salle de ca­ba­ret Mé­tro al-ma­di­na en 2011-2012, et au­jourd’hui en­core… «Que d’an­nées de rêves de­ve­nus réa­li­té», s’ex­clame-t-elle, sou­li­gnant l’in­sis­tance des mé­dias et du pu­blic, de tous les do­na­teurs, sans qui… «en tout cas, on au­rait per­sis­té, car, vous le vou­lez, vous vou­lez que Mas­rah al-ma­di­na reste». Pour ces 20 an­nées, plu­sieurs ar­tistes se sont ras­sem­blés «en gé­nie, en rêve et en par­tage» pour don­ner à voir au pu­blic leurs nou­velles créa­tions, en cours de tra­vail ou pré­pa­rées pour l’oc­ca­sion. Chaque soir, deux per­for­mances, de 30 mi­nutes et d’une heure, 25 per­for­mances au to­tal, joi­gnant les noms de Fouad Naïm, Ri­ma Kh­cheich, Ro­ger As­saf, Kha­led Ab­dal­lah, Sou­maya Baal­ba­ki, Li­na Abyad, Ra­bih Mroué, Is­sam Bou Kha­led, Jacques Ma­roun, Ja­hi­da Weh­bé, Na­da Ka­no, Ab­del-ka­rim Chaar, Pierre Gea­gea, Ka­rim Da­kroub… pour s’in­ter­ro­ger avec Na­gi Sou­ra­ty sur la géo­gra­phie du corps, de la ville, du monde, cette géo­gra­phie qui n’a plus de lien avec l’his­toire; pour écou­ter avec Mi­chel Ja­ber l’his­toire dif­fi­cile d’une femme et lui de­man­der, non pas com­ment vont tes en­fants ou ton ma­ri, mais Ki­fik ya Lei­la?; pour at­tendre, avec Li­na Khou­ry, le temps qu’elle achève son Ha­ké rjél, dix ans après Ha­ké neswén, et com­pa­rer les spec­ta­teurs d’une pièce de théâtre et les té­lé­spec­ta­teurs chez eux; pour re­mettre sur la table, avec Zou­kak, le théâtre de Sha­kes­peare et les ques­tions de pou­voir; pour as­sis­ter avec Zei­na Dac­cache à la pro­jec­tion-vi­déo de la pièce jouée par les pri­son­niers de Rou­mié, Jo­har up in the air… pour vivre la ville, Bey­routh et son Mas­rah… Billets: 15 000 L.L., 25 000 L.L.,

35 000 L.L.

Du 14 au 26 oc­tobre, ren­dez­vous, chaque soir, à Mas­rah al-ma­di­na, pour cé­lé­brer les 20 ans du théâtre.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.