L’IM­POR­TA­TION DE FA­RINE AUG­MENTE

Le Mensuel Magazine - - Économie News Commerce & Industrie -

La pro­duc­tion lo­cale de fa­rine ne couvre que 10% des be­soins de consom­ma­tion du pays, qui s’élèvent à 450 000 tonnes. Aus­si le pays du Cèdre se tourne-t-il vers l’im­por­ta­tion, no­tam­ment des pays du pour­tour de la mer Noire. La proxi­mi­té de ces pays ré­duit les coûts de trans­port, qui re­pré­sentent un fac­teur à prendre en consi­dé­ra­tion, vu que le prix de la fa­rine est fixé sur les mar­chés à l’in­ter­na­tio­nal. En 2015, le Li­ban a im­por­té 625 661 tonnes de fa­rine pour le mon­tant de 142,52 mil­lions de dol­lars, contre 615 416 tonnes d’une va­leur de 176,68 mil­lions de dol­lars un an au­pa­ra­vant. Le vo­lume im­por­té a été su­pé­rieur à la moyenne de consom­ma­tion du mar­ché do­mes­tique en rai­son, pro­ba­ble­ment, de la pré­sence de plus de 1,5 mil­lion de ré­fu­giés sy­riens.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.