LES NORMES IN­TER­NA­TIO­NALES SE­RONT BIEN­TÔT OBLI­GA­TOIRES AU LI­BAN

NASSIB NASR

Le Mensuel Magazine - - Économie Bâtiment -

En avril 2012, le Conseil des mi­nistres pu­blie le dé­cret no 7964, re­la­tif à la sé­cu­ri­té pu­blique et lié aux pro­jets de construc­tion. Ce dé­cret couvre la mise en oeuvre des as­pects concer­nant la sé­cu­ri­té des per­sonnes pour tous les nou­veaux pro­jets de construc­tion sur le ter­ri­toire li­ba­nais. Se­lon Nassib Nasr, di­rec­teur ré­gio­nal de la so­cié­té Apave, l’ap­pli­ca­tion du dé­cret se fait pro­gres­si­ve­ment: de­puis dé­cembre 2012, les bâ­ti­ments de la ca­té­go­rie 1 doivent pas­ser par le contrôle tech­nique. Pour les bâ­ti­ments de la ca­té­go­rie 2, l’ap­pli­ca­tion du dé­cret est obli­ga­toire de­puis le 6 dé­cembre 2014, alors que ceux de la ca­té­go­rie 3 le se­ront à par­tir de dé­cembre 2016 (voir ta­bleau). Ain­si les au­to­ri­tés lo­cales s’as­surent que tous les nou­veaux bâ­ti­ments, ou ex­ten­sions de bâ­ti­ments exis­tants, se­ront construits se­lon les normes in­ter­na­tio­nales. Pour as­su­rer la sé­cu­ri­té des per­sonnes dans un pro­jet de construc­tion, toutes les ca­rac­té­ris­tiques du pro­jet doivent être conçues et exé­cu­tées se­lon des cri­tères pré­dé­fi­nis; une par­tie tierce, le Bu­reau de contrôle tech­nique, re­voit le pro­jet en phase de concep­tion et ef­fec­tue des ins­pec­tions au cours des tra­vaux.

Le terme «sé­cu­ri­té» ouvre des ho­ri­zons très vastes, mais le dé­cret no 7964 li­mite la por­tée de son ap­pli­ca­tion à trois mis­sions prin­ci­pales:

La so­li­di­té d’élé­ments in­dis­so­ciables et com­po­sants de la construc­tion – Mis­sion L.

La sé­cu­ri­té in­cen­die – Mis­sion S. La ré­sis­tance sis­mique de la struc­ture – Mis­sion PS.

La mise en oeuvre des me­sures de sé­cu­ri­té, se­lon les normes in­ter­na­tio­nales, est donc vé­ri­fiée par le contrô­leur tech­nique agréé, dont l’in­ter­ven­tion est di­vi­sée en quatre phases prin­ci­pales:

Per­mis de construc­tion: il n’est émis que si les plans du pro­jet sont re­vus par le Bu­reau de contrôle tech­nique.

Dé­mar­rage des tra­vaux ( Mou­ba­cha­ra): le Bu­reau de contrôle tech­nique pré­pare un rap­port com­plet sou­mis par le client aux au­to­ri­tés concer­nées, afin d’ob­te­nir le per­mis Mou­ba­cha­ra.

Exé­cu­tion des tra­vaux: le Bu­reau de contrôle tech­nique ef­fec­tue des vi­sites de sites aléa­toires et pé­rio­diques et émet les rap­ports correspondants.

Fin des tra­vaux (per­mis Ich­ghal): le client doit sou­mettre aux au­to­ri­tés concer­nées le rap­port fi­nal du Bu­reau de contrôle tech­nique, afin d’ob­te­nir ses do­cu­ments d’ich­ghal.

Les bâ­ti­ments, ou ex­ten­sions de bâ­ti­ments, ac­tuel­le­ment en cours de concep­tion ou de construc­tion au Li­ban, res­pec­te­ront sans doute ces stan­dards de sé­cu­ri­té.

Ce­pen­dant, cer­tains as­pects res­tent flous, tels que l’en­tre­tien adé­quat des sys­tèmes de lutte contre les in­cen­dies, du­rant la phase opé­ra­tion­nelle du pro­jet, ain­si que l’in­té­gra­tion de la sé­cu­ri­té dans les bâ­ti­ments exis­tants, où cet as­pect n’avait pas été cou­vert du­rant leur concep­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.