200 $ LA CONNEXION IN­TER­NET

Le Mensuel Magazine - - Économie Combien Ça Coûte -

Entre 200 et 230 $ par mois. C’est ce que dé­pense Ralph Aoun, chef d’en­tre­prise (Com Fu, agence de pu­bli­ci­té), pour se connec­ter à In­ter­net via son mo­bile. «L’in­ter­net mo­bile est un bud­get trop consé­quent pour n’im­porte quel en­tre­pre­neur, sur­tout qu’au Li­ban, la connexion ADSL est en­core de mau­vaise qua­li­té. Les Li­ba­nais comptent sur la 3G pour tra­vailler dé­cem­ment». En sep­tembre, les deux opé­ra­teurs mo­biles, al­fa et touch, an­non­çaient une baisse des ta­rifs baisse de ses prix d’entre 10 et 20%.

«Cette baisse des prix est une bonne chose, ajoute M. Aoun, mais ce n’est pas suf­fi­sant. La cher­té des prix In­ter­net au Li­ban ne doit pas être im­pu­tée aux opé­ra­teurs mo­biles, mais au mi­nis­tère qui de­vrait tra­vailler sur un plan des té­lé­com­mu­ni­ca­tions et mettre la pres­sion sur les opé­ra­teurs pour en­core mieux ajus­ter leurs ta­rifs. Au Li­ban, que ce soit via L’ADSL ou le mo­bile, les ci­toyens paient très cher une connexion de très mau­vaise qua­li­té, alors qu’in­ter­net n’est plus un luxe dans le monde mais un droit fon­da­men­tal».

Cette an­née, le Li­ban est en­core ar­ri­vé par­mi les der­niers dans le rap­port de l’union in­ter­na­tio­nale des té­lé­com­mu­ni­ca­tions, qui éva­lue les prix d’in­ter­net mo­bile dans 164 pays. Il s’est ran­gé à la 104e place et est le 7e pays le plus cher par­mi 14 pays arabes, avec un coût d’in­ter­net mo­bile hors for­fait pré­payé éva­lué à 11 $/mois pour un mi­ni­mum de 500 mé­ga­bits de ser­vice In­ter­net.

DES CONFLITS D’IN­TÉ­RÊTS. Pour la connexion haut dé­bit, ce n’est pas mieux: outre le fait qu’elle soit lente (une vi­tesse moyenne est de 3,2 Mbps contre 22,3 Mbps dans le monde), elle est en­core très coû­teuse: se­lon le site Com­bien ça coûte, qui éva­lue les prix des biens et ser­vices dans le monde, le ta­rif moyen d’une connexion In­ter­net haut dé­bit au Li­ban est de 52,2 eu­ros par mois. Le ta­rif mi­ni­mum étant de 27,2 eu­ros par mois, tan­dis que le maxi­mum at­teint les 90,67 eu­ros par mois, se­lon les mo­ments de l’an­née. 91% plus cher que les ta­rifs pra­ti­qués en France, pré­cise le site. Le pays est do­té d’un ré­seau de fibres op­tiques per­met­tant d’at­teindre des vi­tesses de 100 Mbps contre un maxi­mum de 8 Mbps au­jourd’hui via le ré­seau de cuivre. Le pro­blème est que le ré­seau de fibres op­tiques n’est pas ac­ti­vé à cause de conflits d’in­té­rêts au gou­ver­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.