NI PRES­SIONS NI EXIGEANCES.

Le Mensuel Magazine - - L’histoire Revisitée -

Ziyad Ba­roud n’a ja­mais su­bi de pres­sions de la part des forces po­li­tiques. Même le chef de l’etat de l’époque, le gé­né­ral Mi­chel Sleiman, n’a ja­mais rien exi­gé de lui.

ÉLEC­TIONS 2009: L’AR­GENT EST ROI. Les trois ans que pas­se­ra M. Ba­roud à la tête du mi­nis­tère de l’in­té­rieur se­ront éton­nam­ment calmes au plan sé­cu­ri­taire, après la tem­pête de mai 2008 et la vague d’as­sas­si­nats po­li­tiques des an­nées pré­cé­dentes. «Cette période se­ra, tou­te­fois, mar­quée par la pour­suite du bras de fer entre les pro­ta­go­nistes lo­caux», se sou­vient l’an­cien mi­nistre. En fi­li­grane de cet af­fron­te­ment, le Tri­bu­nal spé­cial pour le Li­ban (TSL), char­gé de ju­ger les meur­triers pré­su­més de l’an­cien Pre­mier mi­nistre, Ra­fic Ha­ri­ri.

C’est dans ce contexte po­li­tique ten­du que le mi­nistre de l’in­té­rieur s’at­telle à la pré­pa­ra­tion des lé­gis­la­tives de 2009. «Le sa­voir-faire en ma­tière élec­to­rale que j’ai ac­quis à L’ALDE et à la com­mis­sion Bou­tros m’a beau­coup ai­dé dans cette tâche», af­firme M. Ba­roud qui a éga­le­ment ti­ré pro­fit de ses contacts au­près D’ONG (or­ga­ni­sa­tions non gou­ver­ne­men­tales) et d’autres ins­tances in­ter­na­tio­nales pour ga­ran­tir le suc­cès du scru­tin. «Nous avons ob­te­nu au­près de l’union eu­ro­péenne (UE), du Pnud (Pro­gramme des Na­tions unies pour le dé­ve­lop­pe­ment) et d’autres or­ga­ni­sa­tions, des do­na­tions en na­ture s’éle­vant à 74 mil­lions de dol­lars», dit-il.

Les lé­gis­la­tives de 2009 ont été sa­luées dans le monde en­tier. Ziyad Ba­roud a réus­si à les or­ga­ni­ser en un seul jour, dé­men­tant le com­men­taire d’un res­pon­sable po­li­tique li­ba­nais qui l’avait trai­té de «fou». L’an­cien pré­sident Jim­my Car­ter di­ra que des 74 scru­tins qu’il a ob­ser­vés, les élec­tions li­ba­naises étaient les mieux gé­rées. «Avant, pen­dant et après le pro­ces­sus élec­to­ral, le mi­nis­tère de l’in­té­rieur a fait preuve d’une im­par­tia­li­té exem­plaire,

ZIYAD BA­ROUD A ÉTÉ AGRÉA­BLE­MENT SUR­PRIS DE LA QUA­LI­TÉ ET DES COM­PÉ­TENCES DES FONC­TION­NAIRES DU MI­NIS­TÈRE DE L’IN­TÉ­RIEUR.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.