4,8%

Le Mensuel Magazine - - Économie News Les Chiffres -

re­pré­sen­tant 37% du PIB, montrent que celles de biens de consom­ma­tion non pé­tro­liers ont aug­men­té de 4,8% sur un an, de jan­vier à sep­tembre 2016, et que celles de biens d’in­ves­tis­se­ment ont di­mi­nué de 0,5% sur la période consi­dé­rée.

Prix bas

Le prix des pommes est tel­le­ment bas que les agri­cul­teurs ont pré­fé­ré ne pas les cueillir. Le prix d’une caisse de pommes n’a pas dé­pas­sé les

6 000 livres, alors qu’il était de 26 000 L.L. les an­nées pré­cé­dentes, soit une perte de 100%.

Ex­por­ta­tion dif­fi­cile

Le pro­blème de l’ex­por­ta­tion des pommes à l’ins­tar des autres pro­duits agri­coles est sous-ten­du par les dif­fi­cul­tés des trans­ports ter­restres, qua­si­ment in­sur­mon­tables pour des rai­sons de sé­cu­ri­té des routes et des trans­ports ma­ri­times, vu leurs coûts éle­vés.

Taxes éle­vées L’écou­le­ment des pommes sur les mar­chés étran­gers s’est heur­té en Egypte à la dé­va­lua­tion de la livre égyp­tienne, le vo­lume des pommes ex­por­tées ayant at­teint un peu plus de 14 800 tonnes. Quant au mar­ché russe, il fal­lait comp­ter une taxe de 250 dol­lars im­po­sée à chaque tonne in­tro­duite sur son ter­ri­toire.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.