CORRÉLATION

Le Mensuel Magazine - - Économie News Immobilier -

Les ex­perts sou­lignent qu’un éven­tuel ef­fon­dre­ment des prix de l’im­mo­bi­lier por­te­rait un coup di­rect aux banques, rap­pe­lant que les prêts ban­caires sont tous ga­ran­tis. L’em­prun­teur en­gage cer­tains ac­tifs re­pré­sen­tés par des sû­re­tés réelles, sé­cu­ri­sant la dette pour le créan­cier qui a consen­ti le prêt. Jus­qu’à fin sep­tembre 2015, les prêts ga­ran­tis se sont éle­vés à près de 52 mil­liards $: 32 mil­liards $ de prêts ga­ran­tis par des hy­po­thèques sur un bien im­mo­bi­lier; 23% du por­te­feuille, soit 13,7 mil­liards $, pour les prêts hy­po­thé­caires pour l’ac­qui­si­tion d’es­paces com­mer­ciaux; 18%, soit 10,7 mil­liards $, pour l’achat d’es­paces ré­si­den­tiels. Ce lien entre les banques et les dé­ve­lop­peurs in­cite la Banque du Li­ban à s’im­pli­quer da­van­tage au ni­veau de la sub­ven­tion des prix de l’im­mo­bi­lier, pour sau­ver les so­cié­tés im­mo­bi­lières et pré­ser­ver les pro­fits des banques.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.