SA­TIS­FAIT DONC FI­DÈLE?

Le Mensuel Magazine - - Économie Assurance -

Un sen­ti­ment de sa­tis­fac­tion d’un client en­vers sa com­pa­gnie d’as­su­rance n’en­gendre pas for­cé­ment sa fi­dé­li­té.

Les mar­ke­teurs in­tègrent, à part en­tière, la fi­dé­li­sa­tion des clients dans leur stra­té­gie au même titre que les 4 P clas­siques: Pro­duit­prix-pro­mo­tion-place. Les dé­ci­sions prises dans les dif­fé­rentes va­riables sont in­ter­dé­pen­dantes et doivent être co­hé­rentes. La fi­dé­li­sa­tion des as­su­rés est donc de­ve­nue une orien­ta­tion stra­té­gique, d’au­tant qu’avec la dé­ci­sion No 134 de la BDL (Banque du Li­ban), du 12 fé­vrier 2015, qui vise sur­tout la niche lu­cra­tive de l’as­su­rance vie, il n’existe plus de clien­tèle cap­tive aux com­pa­gnies d’as­su­rance fi­liales de groupes ban­caires. Le can­di­dat éli­gible à l’ob­ten­tion d’un prêt lo­ge­ment ou de consom­ma­tion peut choi­sir une ga­ran­tie col­la­té­rale pro­po­sée par cinq as­su­reurs dé­si­gnés par sa banque. A ce fac­teur, s’ajoute, évi­dem­ment, un mar­ché lo­cal res­treint et concur­ren­tiel, puisque plus d’une cin­quan­taine de com­pa­gnies d’as­su­rance se le par­tagent. Sa­chant qu’à pré­sent, les en­jeux du mul­ti­ca­nal dans la re­la­tion assureur/client sont dic­tés par des be­soins di­ver­si­fiés qui sont en augmentation constante.

Dans un tel contexte de mar­ché immature, il

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.