LA MOYENNE DES LOYERS AUX EAU EN BAISSE

Le Mensuel Magazine - - Économie -

Les marchés de l’im­mo­bi­lier au nord des Emi­rats arabes unis sont res­tés stables, l’offre constante em­pê­chant les taux de croître, se­lon l’agence As­te­co. La moyenne des loyers est de­meu­rée de 18% in­fé­rieure à celle de 2008. Les loyers à Shar­jah ont re­cu­lé de 1%, alors qu’à Ras al-khai­mah, ils ont pro­gres­sé de 1% en rythme tri­mes­triel. Se­lon John Ste­vens, di­rec­teur d’as­te­co, «la sta­bi­li­sa­tion du mar­ché est le fait d’une ré­per­cus­sion des taux des loyers à Du­baï, ce qui per­met un ré­équi­li­brage. On as­siste à un nombre non né­gli­geable de re­lo­ca­tions d’ex­pa­triés, tra­vaillant à Du­baï». Ras al-khai­mah est l’émi­rat le plus per­for­mant, vu l’offre im­por­tante en termes de tou­risme et d’ac­ti­vi­tés de di­ver­tis­se­ment. Sa zone franche et ses PME ont créé une de­mande sur les es­paces bu­reaux et les uni­tés de lo­ge­ment. A Aj­man, la pro­gres­sion des lo­ca­tions est at­tri­buée à une meilleure qua­li­té de l’offre im­mo­bi­lière et des connexions rou­tières. A Fu­jaï­rah, les loyers sont de­meu­rés stables.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.