AMENDE IN­FLI­GÉE AUX AU­TO­MO­BI­LISTES CONTRE­VE­NANTS AU KO­WEÏT

Le Mensuel Magazine - - Économie -

Les au­to­mo­bi­listes contre­ve­nants au code de la route, qui sta­tionnent leurs vé­hi­cules dans des en­droits ré­ser­vés aux han­di­ca­pés, se­ront pas­sibles d’un mois de pri­son et du paie­ment d’une amende de 655 dol­lars. La loi, en­trée en vi­gueur le 1er jan­vier 2017, s’ins­crit dans la li­gnée de l’ar­ticle 63 de la loi 8/2010, por­tant sur les droits des han­di­ca­pés, a rap­por­té Ku­wait Times. Cette loi a été éla­bo­rée con­join­te­ment par la di­rec­trice de l’au­to­ri­té pu­blique en charge des han­di­ca­pés, Sha­fi­ka el-awadhi, et le mi­nis­tère de l’in­té­rieur. Mme Awadhi a ap­pe­lé les per­sonnes souf­frant d’un han­di­cap quel­conque de s’as­su­rer que leurs cartes sont va­lides ou de les re­nou­ve­ler sans re­tard, afin d’évi­ter des mal­en­ten­dus avec la po­lice en charge du tra­fic rou­tier. La presse a fait état de l’ex­pul­sion de quatre ex­pa­triés qui condui­saient sans per­mis de conduire, ceux-ci ayant été ar­rê­tés au cours d’un contrôle rou­tier ef­fec­tué par la po­lice.

Cette cam­pagne d’une se­maine s’est sol­dée par l’em­pri­son­ne­ment de 53 conduc­teurs de voi­tures, la confis­ca­tion de 885 vé­hi­cules et l’émis­sion de 33 012 pro­cès­ver­baux. Le consul­tant en im­mo­bi­lier Col­liers In­ter­na­tio­nal a es­ti­mé que le re­cul des coûts dans le sec­teur de la construc­tion en Ara­bie saou­dite se­rait quelque peu frei­né, mais les pro­mo­teurs conti­nue­raient de tra­vailler dans des condi­tions dif­fi­ciles. La rai­son prin­ci­pale est la ré­duc­tion dras­tique des dé­penses d’in­ves­tis­se­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.