UN WAQF

Le Mensuel Magazine - - Économie -

Le waqf est l’im­mo­bi­li­sa­tion d’un bien à des fins re­li­gieuses ou cha­ri­tables et qui, par le fait de cette im­mo­bi­li­sa­tion, de­vient in­alié­nable. om­bien coûtent les re­li­gions à l’etat li­ba­nais? La ques­tion peut sem­bler tri­viale, sur­tout en ces pé­riodes de fêtes, mais elle est sur­tout ta­boue, dans un pays confes­sion­nel comme le Li­ban. Pour­tant, cette in­ter­ro­ga­tion n’est pas dé­nuée de sens car, de par son his­toire, le Li­ban est étroi­te­ment lié aux re­li­gions.

Se­lon Alain Bi­fa­ni, di­rec­teur gé­né­ral du mi­nis­tère des Fi­nances, que Ma­ga­zine a ren­con­tré, «il est dif­fi­cile de chif­frer exac­te­ment le coût que re­pré­sentent les re­li­gions pour l’etat». «C’est très écla­té; le coût fis­cal ap­pa­raît dans tout ce que les com­mu­nau­tés ne paient pas, car elles sont mieux trai­tées que d’autres, mais aus­si via un coût bud­gé­taire». Un cer­tain flou en­toure ces ques­tions, ce qui rend le manque à ga­gner dif­fi­ci­le­ment quan­ti­fiable. Par exemple, les pro­duits im­por­tés par les ins­ti­tu­tions re­li­gieuses sont exo­né­rés des taxes, droits de douanes, etc., tout comme leurs ac­ti­vi­tés sont exemp­tées de l’im­pôt sur les bénéfices. Par ailleurs, il est dif­fi­cile de sa­voir ce qu’il en est au ni­veau des do­na­tions, tant ma­té­rielles que fi­nan­cières, dont bé­né­fi­cient les ins­ti­tu­tions re­li­gieuses. Par­fois même, il ar­rive que des or­ga­nismes étran­gers ac­cordent des sub­ven­tions à celles-ci sans pas­ser par l’etat.

Au ni­veau du bud­get (confor­mé­ment à la dou­zième pro­vi­soire), se­lon des chiffres four­nis par le mi­nis­tère des Fi­nances, il ap­pa­raît qu’en 2016, l’etat li­ba­nais a ac­cor­dé aux ins­ti­tu­tions sun­nites, chiites et druzes

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.