IL Y A DU GAZ DANS L’EAU!

Le Mensuel Magazine - - Économie -

Mal­gré des signes en­cou­ra­geants et en dé­pit d’an­nonces po­li­tiques à ré­pé­ti­tion, le Li­ban ne peut pas, à ce stade, pré­tendre faire par­tie du club des pays pé­tro­liers.

Beau­coup de temps a été per­du dans l’avan­ce­ment du pro­ces­sus d’at­tri­bu­tions de li­cences d’ex­plo­ra­tion et de pro­duc­tion dans les eaux ter­ri­to­riales li­ba­naises.

Les pro­pos de Mo­na Suk­ka­rieh, consul­tante en risque po­li­tique, char­gée du dos­sier Pé­trole et gaz au ca­bi­net de con­seils Middle East Stra­te­gic Pers­pec­tives (MESP), sont alar­mants et dif­fèrent du dis­cours of­fi­ciel qu’elle juge par­fois ex­ces­si­ve­ment op­ti­miste. Néan­moins, son ana­lyse de la si­tua­tion est claire.

Les tra­vaux de re­cen­se­ment sis­mique en 2D et 3D, qui ont cou­vert res­pec­ti­ve­ment 100 et 70% de la zone off­shore, ef­fec­tués avant 2013 par Spec­trum, une so­cié­té bri­tan­nique, et PGS, une so­cié­té nor­vé­gienne, ont abou­ti à un même ver­dict: la ré­gion ba­li­sée est pro­met­teuse. Tou­te­fois, elle n’est pas en me­sure de se prononcer sur l’exis­tence ir­ré­vo­cable ou pas de pé­trole et de gaz avant les tra­vaux de fo­rage. Mal­gré ce­la, l’etat li­ba­nais a ré­col­té de cette étape près de 35 mil­lions de dol­lars, soit le pour­cen­tage qui lui est re­ve­nu des prix de vente des études par les so­cié­tés pré­ci­tées à des com­pa­gnies in­té­res­sées par l’af­faire. Se­lon le mé­ca­nisme éta­bli, l’étape sui­vante est celle de la qua­li­fi­ca­tion des so­cié­tés opé­ra­trices, qui de­vraient re­faire, à leur tour, leurs propres études ap­pro­fon­dies pour l’iden­ti­fi­ca­tion des champs – s’ils existent réel­le­ment – et leur fai­sa­bi­li­té éco­no­mique, avant de prendre la dé­ci­sion de com­men­cer le fo­rage et l’ex­trac­tion.

Le tour n’est d’ailleurs pas joué. L’af­faire de l’ex­trac­tion du pé­trole et du gaz n’est pas «une prio­ri­té ab­so­lue» pour l’ac­tuel gou­ver­ne­ment, étant don­né qu’il a, en prin­cipe, une es­pé­rance de vie de quelques mois seule­ment. Au-de­là de l’éla­bo­ra­tion d’une nou­velle loi élec­to­rale et de la te­nue des lé­gis­la­tives, le gou­ver­ne­ment doit im­pé­ra­ti­ve­ment plan­cher aus­si sur une sé­rie de dos­siers pres­sants qui concernent di­rec­te­ment

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.