DES PRO­DUITS FLEXIBLES DES CLIENTS BON PAYEURS

Le Mensuel Magazine - - Économie -

pro­grammes de mi­cro­cré­dits et contri­buer, ain­si, au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et so­cial. De­puis 1997 et à fin 2015, la banque a contri­bué à hau­teur de 26,5 mil­lions de dol­lars dans des mi­cro­cré­dits, un por­te­feuille en hausse de 116% pour l’an­née 2015 par rap­port à 2014. Les chiffres de 2016 se­ront pu­bliés bien­tôt. Il faut sa­voir que ces per­sonnes sont des payeurs conscien­cieux, car ce cré­dit est leur source prin­ci­pale de vie, sou­vent de leur sur­vie même», dé­clare Phi­lippe el-hage, di­rec­teur gé­né­ral ad­joint en charge de la banque de détail. M. Hage met l’ac­cent, par ailleurs, que, pour cer­tains cas, rem­bour­ser le prêt ou payer les in­té­rêts est au-de­là de leurs pos­si­bi­li­tés. La toute der­nière ini­tia­tive de Fran­sa­bank, lan­cée dé­but dé­cembre dans la ré­gion de Jbeil tout par­ti­cu­liè­re­ment, a été de prendre en charge le paie­ment des in­té­rêts de 30 mi­cro­cré­dits et de la va­leur de 20 autres en tant que do­na­tions. «Fran­sa­bank suit une stra­té­gie de res­pon­sa­bi­li­té so­ciale de so­li­da­ri­té, cen­trée sur des prin­cipes clés dont font par­tie le com­bat et la ré­duc­tion de la pau­vre­té», dit-il.

Des spots pu­bli­ci­taires va­riés mais peu in­for­ma­tifs abondent ces der­niers temps dans les mé­dias, prô­nant les prêts per­son­nels. De nom­breux ques­tion­ne­ments sur­gissent sur l’éli­gi­bi­li­té du de­man­deur de ce genre de prêts, les dé­lais de rem­bour­se­ment ac­cor­dés, etc. A Fran­sa­bank, les prêts per­son­nels sont oc­troyés pour cinq ans, à l’ex­cep­tion des prêts lo­ge­ment et au­to. Dans ce contexte, Phi­lippe el-hage sou­ligne, clai­re­ment, que la do­mi­ci­lia­tion du sa­laire est la clé de l’ob­ten­tion d’un prêt per­son­nel, si le can­di­dat à l’avance ne sou­haite pas en­ga­ger des ga­ran­ties au­près de Fran­sa­bank qui ne veut pas se re­trou­ver avec un dos­sier de créances non per­for­mantes.

AU­DI: PRO­DUITS ADAP­TÉS. Bank Au­di, elle, pro­pose une pa­no­plie de prêts à court terme, tel le prêt per­son­nel qu’elle ac­corde sur une pé­riode ne dé­pas­sant pas les cinq ans, dû à la na­ture et l’ob­jet du pro­duit. La du­rée

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.