UN QUAR­TIER QUI CHANGE RA­PI­DE­MENT DE VI­SAGE

Le Mensuel Magazine - - Économie -

Du­rant de nom­breuses an­nées, le quar­tier de Haz­mié – no­tam­ment Mar Tak­la, et au­jourd’hui New Mar Tak­la – ap­pa­rais­sait comme une bonne al­ter­na­tive pour se lo­ger non loin de Bey­routh à des prix abor­dables. Est-ce tou­jours le cas? Com­ment évo­lue ce quar­tier? Y in­ves­tir est-il avan­ta­geux? En­quête.

Mar Tak­la, Mar Rou­koz et, au­jourd’hui, New Mar Tak­la. Ce­la fait de nom­breuses an­nées dé­jà que le quar­tier de Haz­mié est en vogue et ne cesse de s’étendre, les construc­teurs n’hé­si­tant plus à in­ves­tir jus­qu’à dans la val­lée pour créer de nou­veaux pro­jets. Au dé­part, la zone a sé­duit par son em­pla­ce­ment stra­té­gique, à deux pas de Bey­routh, ses écoles et ses nom­breux com­merces. Les ac­qué­reurs pou­vaient aus­si bé­né­fi­cier d’une vue im­pre­nable sur la ca­pi­tale et d’un es­pace re­la­ti­ve­ment vert; le tout à un prix rai­son­nable. Est-ce tou­jours le cas au­jourd’hui?

«Mar Tak­la a, de tout temps, consti­tué le coeur de la de­mande à Haz­mié, ex­plique Wa­lid Mous­sa, pré­sident de la Real (Real Es­tate As­so­cia­tion of Lebanon). On y trouve de beaux biens, une vie de quar­tier, un en­vi­ron­ne­ment as­sez jo­li, mais presque plus de ter­rains au­jourd’hui. Le prix du mètre car­ré y avoi­sine les 3 000 dol­lars, soit pra­ti­que­ment les mêmes ta­rifs que dans cer­tains quar­tiers d’achra­fié. Mar Tak­la, c’est d’ailleurs un peu

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.