UNE PLA­TE­FORME LI­BA­NAISE AUX ÉTATS-UNIS

Le Mensuel Magazine - - Économie -

Bistara est une pla­te­forme qui per­met à des d’une cen­taine d’uni­ver­si­tés amé­ri­caines de en tant que des pro­jets créa­tifs. Ex­pli­ca­tions avec la jeune fon­da­trice de 21 ans, Maya Ra­fie.

Bistara?

Le Li­ban est un mar­ché très in­té­res­sant pour Bistara. Il nous per­met­tra, d’abord, de tes­ter notre concept pour, en­suite, pé­né­trer le Moyen-orient. Par ailleurs, la scène Tech est ici très dy­na­mique. Les jeunes sont ex­trê­me­ment ac­tifs et tri­lingues, ce qui per­met de tra­vailler fa­ci­le­ment avec le monde en­tier. Pour moi, l’en­tre­pre­neur li­ba­nais est, par dé­fi­ni­tion, ré­si­lient; il n’a pas peur du noir, ni de se lan­cer à l’aveu­glette dans des pro­jets. Nous sommes dé­jà pas­sés par des épreuves dif­fi­ciles et nous ne sa­vons ja­mais de quoi de­main se­ra fait. Ce­la per­met de se re­le­ver plus fa­ci­le­ment, lorsque le par­cours est dif­fi­cile.

Quels sont vos pro­jets d’ave­nir?

Au­jourd’hui, la ten­dance de l’éco­no­mie du free-lan­cing de­vient glo­bale. Mon ob­jec­tif est de cas­ser les sté­réo­types se­lon les­quels les étu­diants ne sont bons qu’à faire de «pe­tits bou­lots». J’ai­me­rais que chaque étu­diant puisse, dès main­te­nant, trou­ver le job de ses rêves, sans avoir à at­tendre d’être di­plô­mé pour ce­la, tout comme j’ai eu cette chance.

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.