LE FREELANCING

Le Mensuel Magazine - - Économie -

«La ten­dance de l’éco­no­mie du free-lan­cing de­vient glo­bale et j’ai­me­rais que chaque étu­diant puisse trou­ver le job de ses rêves».

Com­ment est née

Pou­vez-vous pré­sen­ter le concept?

Quand je fai­sais mes études en com­mu­ni­ca­tion et mar­ke­ting à Bos­ton, j’avais la chance d’avoir un job au­quel j’avais tou­jours rê­vé pour ga­gner un peu d’ar­gent: ce­lui de pho­to­graphe. Je cou­vrais des évé­ne­ments et j’étais payée pour ce­la. Je me suis alors ren­du compte à quel point j’étais pri­vi­lé­giée, car beau­coup de mes ca­ma­rades étaient obli­gés d’oc­cu­per des em­plois qui n’avaient ab­so­lu­ment rien à voir avec leurs études uni­ver­si­taires.

J’ai alors vou­lu of­frir aux étu­diants la pos­si­bi­li­té d’être payés pour leurs ta­lents. C’est ain­si qu’est née Bistara, une pla­te­forme met­tant en re­la­tion des étu­diants free­lance, qui pro­posent leurs ser­vices sur des pro­jets créa­tifs, comme la pho­to, l’écri­ture, le de­si­gn… Nous tra­vaillons ac­tuel­le­ment avec une cen­taine d’uni­ver­si­tés aux Etats-unis et je compte bien­tôt ou­vrir une branche au Li­ban.

Pour­quoi en­vi­sa­gez-vous de vous dé­ve­lop­per au Li­ban?

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.