UN ABON­NE­MENT À LA GYM

Le Mensuel Magazine - - Combien Ça Coûte -

De­puis 2014, les salles de gym pro­li­fèrent dans la ca­pi­tale li­ba­naise, au point que le sport est de­ve­nu un vé­ri­table bu­si­ness. Il faut comp­ter au moins une cen­taine de dol­lars par mois pour s’ins­crire à un club, tan­dis que les ta­rifs peuvent vite grim­per au-des­sus des 200 dol­lars dans d’autres éta­blis­se­ments.

165 $ par mois: c’est le ta­rif moyen qu’il faut dé­pen­ser pour s’ins­crire dans une salle de sport à Bey­routh. En l’ab­sence d’es­paces pu­blics pour se dé­pen­ser, l’abon­ne­ment à un club pri­vé est sou­vent la seule op­tion qui s’offre à ceux qui sou­haitent se main­te­nir en forme.

Ré­sul­tat: le mar­ché est en pleine ex­pan­sion. Ces deux der­nières an­nées seule­ment, une ou­vert mon pre­mier éta­blis­se­ment à Sas­sine, en 2006, nous étions à peine une di­zaine sur le mar­ché. Au­jourd’hui, la ten­dance du sport est en vogue chez les Li­ba­nais».

Il existe ain­si toutes sortes de clubs: des géants de plu­sieurs branches avec abon­ne­ments men­suels, des plus pe­tits centres spé­cia­li­sés dans l’entraînement per­son­nel ou cer­tains clubs ci­blant les femmes... L’offre se di­ver­si­fie. Cô­té ta­rifs, les for­mules sont va­riables: des abon­ne­ments men­suels, à l’an­née, pour les étu­diants, d’autres pro­po­sant des ta­rifs plus com­pé­ti­tifs, à condi­tion de ve­nir à cer­taines heures de la jour­née. Il est dif­fi­cile de dé­bour­ser moins d’une cen­taine de dol­lars par mois pour fré­quen­ter l’un de ces clubs. Cer­tains éta­blis­se­ments ne com­mu­niquent pas leurs ta­rifs au té­lé­phone ou sur leurs sites, obli­geant ain­si le consom­ma­teur à se dé­pla­cer pour ob­te­nir ces in­for­ma­tions. C’est le cas par exemple de 180 Fit­ness and Spa, éta­blis­se­ment d’une cin­quan­taine d’em­ployés, si­tué à Bir Has­san et ou­vert en 2014.

Se­lon un pro­fes­sion­nel qui a pré­fé­ré gar­der l’ano­ny­mat, «si les prix sont plus chers qu’en Eu­rope ou à Du­baï, c’est parce que le mar­ché est beau­coup plus res­treint». Au Li­ban, moins de 10% de la po­pu­la­tion fait du sport, mal­gré le ful­gu­rant dé­ve­lop­pe­ment du mar­ché. «Ce der­nier croît d’en­vi­ron 10% par an. Mais ce n’est pas suf­fi­sant, car le po­ten­tiel est énorme: les Li­ba­nais ne sont pas suf­fi­sam­ment cons­cients de l’im­por­tance du sport».

Fit­ness Zone compte 4 branches (à Ham­ra, Kas­lik, Haz­mié et au centre-ville), et pré­voit l’ou­ver­ture de 3 suc­cur­sales d’ici juillet 2017 (Ver­dun, ABC Achra­fié et Ras Bey­routh). Après ces in­ves­tis­se­ments, le groupe comp­te­ra quelque 10 000 membres et 400 em­ployés. L’ob­jec­tif du groupe est de cou­vrir, en 2018, l’en­semble de la ca­pi­tale. Un abon­ne­ment men­suel de 175 $ donne ac­cès aux dif­fé­rentes branches du groupe, aux cours de gym, aux pis­cines...

Newspapers in French

Newspapers from Lebanon

© PressReader. All rights reserved.